Loubeisien, 500 euros entre Bordeaux et Gemozac

18/03/2022 - Focus Elevage
Gagnant du Prix Monténica (Listed), Loubesien fait la couverture du catalogue de la Breeze-Up d'Osarus 2022, un an après y avoir été acquis par Christophe Ferland pour 35.000 €. Ce fils de Kheylef, qui gagne devant une fille de Muhaarar (jumelé pour le Haras des Faunes), a été élevé par l'ancien entraineur de La Teste Martial Delaplace chez Karine Belluteau et Christophe Gustave au Haras des Petits Champs à Gemozac en Charente. Tout ça pour une histoire de 500 €... Un article proposé par le Syndicat ECSSO (Syndicat des Eleveurs de Chevaux de Sang du Sud-Ouest).


Loubeisien remporte le Prix Montenica (Listed) sous la selle de Stéphane Pasquier (photos APRH)

 

Dans la vie normale, un loubesien est un habitant de Saint-Loubès, petite ville entre Bordeaux et Libourne. C'est ainsi que son éleveur Martial Delaplace, ancien entraineur de La Teste, a nommé son poulain né en 2019 au Haras des Petits Champs. Ce poulain sort de cette vaste "classe moyenne" du pur-sang de plat, d'où parfois sortent des sujets haut de gamme comme lui. " La mère nous a été confiée par Martial Delaplace lorsqu'elle a été pleine de Kheylef ", explique Karine Belluteau, qui détaille l'histoire rocambolesque de cette Lolif, fille du très décevant Loup Breton mais soeur du bon et précoce Guajaraz, gagnant des Critériums du Béquet (L) et de Bordeaux (L) à 2 ans. VOIR LE PEDIGREE DE LOUBEISIEN

 


Le jockey Stéphane Pasquier, admiratif de son partenaire.

 

Lolif avait été acquise yealring pour 45.000 € par Sylvain Vidal pour Gérard Augustin-Normand à la vente Osarus de La Teste en 2015. Restée sur place, confiée à Christian Baillet, elle avait couru 2 fois sans briller. " Ensuite, elle a été récupérée par Michel Capdepon, qui s'était occupé avant de l'élevage de François Bayrou. Martial Delaplace l'avait essayée à l'entrainement mais n'avait pas pu courir car elle avait des problèmes."

 


Martial Delaplace.

 

" Mais c'était une belle jument, très gentille. Alors Martial a décidé de la faire saillir, au plus près et au moins cher. Il a choisi Kheylef, un excellent étalon qui était stationné chez Alain Chopard au Haras des Faunes. Quand le poulain est né, Martial Delaplace n'a pas fait resaillir la jument. Son propriétaire a proposé de vendre la jument pour 500 €, mais Martial ne pouvait pas continuer et nous, au Haras, on avait déjà assez de juments. Alors Lolif est repartie non saillie." Ensuite, Lolif  a eu un mâle de Planteur en 2021, nommée Wind of Stars. Elle n'a pas été sailie au printemps dernier.

 


Karine Belluteau et Christophe Gustave au Haras des Petits Champs.

 

Après le sevrage, le petit Loubesien a continué de grandir au Haras des Petits Champs. " Il est allé au débourrage chez Philippe Hillairet. Comme Martial n'avait pas plus sa licence d'entraineur, il l'a ensuite confié à Christophe Pautier pour le préparer pour la vente Breeze Up d'Osarus. Martial nous avait annoncé que le poulain allait très bien et qu'il n'allait pas le brader. "  En effet, parmi les observateurs du matin, l'entraineur Christophe Ferland avait aussi remarqué l'animal. Il a ainsi poussé les enchères jusqu'à 35.000 € avec ses associés, le Haras des Sens (Jean-Jacques Montagne), Maxime Mocluzki, L'Ecurie Mill Reef (Olivier Lafon)...et lui-même, chacun ayant 25% du cheval. Le poulain avait fait un breeze déjà très convaincant...

 

 

Dauphin de Vadeni en débutant en juillet à La Teste, Loubesien a brisé la glace en septembre à Saint-Cloud. Vainqueur pour sa rentrée à Pau en janvier, puis 5e du Prix de la Californie (Listed) à Cagnes, il s'impose cette fois dans une Listed, le Prix Montenica, sur les 1300 m de Chantilly. 

 


Kheleyf s'est éteint à 20 ans en septembre 2021.

 

Loubesien rend un hommage posthume à son auteur Kheleyf, un champion des statistiques réputé pour faire des gagnants en série. Lui qui fut le dernier fils direct de Green Desert en France, Kheleyf avait démarré sa carrière en trombe à Darley en Irlande, sortant 42 gagnants dans sa 1ère génération de 2 ans. Pourtant, il avait perdu peu à peu sa cote commerciale. Il était arrivé en 2015 chez Alain Chopard au Haras des Faunes et proposait ses services à 1800 €, un rapport qualité prix exceptionnel. Assagi à 20 ans, après avoir eu une réputation de cheval dangereux, il avait quitté la France à la fin de l'été dernier en direction du Maroc, mais il est mort d'une crise de coliques pendant le transport, en traversant l'Espagne.

Le Haras des Faunes, où a été conçu Loubesien, peut même revendiquer le jumelé du Prix Montenica puisqu'il a recruté cet hiver Muhaarar, le père de la dauphine Sicilian Defense.

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Vente 100% Obstacle Osarus : le soleil venait d'Italie, et il s'appelle Davide Satalia

Pour sa grande première sur l'hippodrome de Compiègne, la Vente 100% Obstacle d'OSARUS réunissait ce vendredi 05 novembre quelques 80 foals, yearlings, 2 ans et chevaux à l'entraînement, et au terme de laquelle le numéro 77, fils de Saint des Saints présenté par le Haras de la Côte Fleurie, a terminé "top price", faisant tomber le marteau à 35.000€ en faveur du jeune entraîneur italien Davide Satalia.

Vente 100% obstacle OSARUS : catalogue disponible et inscriptions pour les wild-cards à l'entraînement toujours possibles

Prévue le 5 novembre prochain sur l'hippodrome de Compiègne, la vente 100% obstacle organisée par OSARUS est composée cette année de pas moins de 81 foals, yearlings, 2 ans, poulinières et chevaux à l'entraînement, à découvrir ci-dessous. À noter qu'il est encore possible d'ajouter quelques "wild-cards" à l'entraînement, en contactant directement Emmanuel Viaud, Directeur-Général d'OSARUS.