Aintree 2022 : Sire du Berlais, ou le fou festival de J.P. McManus

09/04/2022 - Actualités
Grâce à ses représentants nés et élevés en France, le célèbre propriétaire irlandais John-Patrick McManus aura vécu un formidable festival d'Aintree 2022. En effet, après Epatante, Jonbon, Fakir d'Oudairies et Gentleman de Mée, sa casaque jaune et verte a été mise à l'honneur au niveau Gr.1 grâce à Sire du Berlais dans le Liverpool Hurdle, un élève de Robert Collet & Jean-Marc Lucas, et frère par Poliglote de Castle du Berlais.

 À l'issue d'une belle lutte avec Flooring Porter, Sire du Berlais (à gauche) est parvenu à se rendre maître du Liverpool Hurdle (Gr.1) d'Aintree, sous la selle de Mark Walsh (© Racing Post)

 

On n'y aura vu que de l'or. Et du vert. Mais aussi un peu (beaucoup ?) de bleu, de blanc et de rouge. Sur les onze Gr.1 disputés au cours de ces trois jours de festival à Aintree, en banlieue de Liverpool, cinq sont effectivement tombés dans l'escarcelle de chevaux défendant la célébrissime casaque jaune cerclée de vert de J.P. McManus, nés et élevés en France qui plus est : Epatante dans l'Aintree Hurdle, Jonbon dans le Top Novices' Hurdle, Fakir d'Oudairies dans The Melling Chase, Gentleman de Mée dans le Maghull Chase et enfin Sire du Berlais dans le Liverpool Hurdle, associé à Mark Walsh... qui était également le partenaire de Gentleman de Mée et Fakir d'Oudairies ! 

 

J.P. McManus (troisième en partant de la gauche) aura été très verni grâce à ses représentants "FR" au cours de ce festival d'Aintree, notamment grâce à Sire du Berlais, entraîné par Gordon Elliott (tout à droite), à qui la cravate rouge a visiblement porté chance (© Twitter HRI Owners)

 

Monté en milieu de peloton, Sire du Berlais est venu se porter en deuxième position à quatre obstacles de l'arrivée, avant de rejoindre Flooring Porter (Yeats) au commandement entre les deux dernières claies. S'en est suivie une belle lutte entre ces deux protagonistes, dont est finalement ressorti vainqueur le premier nommé, protégé de Gordon Elliott. Lauréat dernièrement du Stayers' Hurdle (Gr.1) à Cheltenham, Flooring Porter doit donc se contenter du premier accessit, à une longueur trois-quarts du lauréat. Vingt longueurs plus loin, Champ (King's Theatre), autre représentant de J.P. McManus, est parvenu à remporter la bataille pour la troisième place, ayant mis sa tête devant celle de Thomas Darby (Beneficial).

 

 Sire du Berlais et Mark Walsh, au saut de la dernière claie du Liverpool Hurdle (Gr.1) d'Aintree, en compagnie de Flooring Porter et Danny Mullins (© Skysports)

 

Décrochant ainsi son tout premier "bâton" au plus haut-niveau en obstacle, Sire du Berlais vient avant tout récompenser l'extrême patience de ses éleveurs, Robert Collet (associé avec ses filles Louise et Camille, ndlr) et Jean-Marc Lucas. En effet, il y a maintenant presque 15 ans, nos deux hommes ont réuni ensemble quelques 300.000€ afin d'acquérir la mère de Sire du Berlais, une jument alors pleine de Poliglote : Royale Athenia. Cette même Royale Athenia qui, sous la selle de Cyrille Gombeau et l'entraînement de Bernard Barbier, était parvenue à remporter bien des épreuves black-types à Auteuil, notamment le Prix Renaud du Vivier - Grande Course de Haies des 4 ans (Gr.1), en 2005. Excellente en piste, cette dernière s'avère également être la mère d'un autre bon compétiteur en plus de Sire du Berlais, Castle du Berlais. Un gagnant à Enghien du Prix Roger de Minvielle (L.) officiant aujourd'hui comme étalon au Haras du Lion, et mis à l'honneur très récemment grâce aux victoires des 3 ans Chief Cove et Goliath du Rheu (issus de sa première génération, ndlr).

 

Le Haras du Berlais de Jean-Marc Lucas, où est né et a grandi Sire du Berlais

 

Un investissement sur l'avenir qui s'est avéré payant, car Sire du Berlais continue à faire preuve d'une plus que louable régularité en compétition, qui plus est à bon niveau, et ce malgré le poids des années qui passent (il est âgé de 10 ans aujourd'hui, ndlr). Entraîné tout d'abord en France, par Nicolas Bertran de Balanda, pour qui il s'est imposé à 4 ans sur les balais du Putois, à Compiègne, associé à David Cottin, Sire du Berlais a ensuite rejoint l'Irlande et les boxes de Gordon Elliott. Désormais paré de l'habit de lumière or et vert de J.P. McManus, il est amusant de constater que tous ses succès en compétition outre-Manche ont eu pour cadre des épreuves labellisées Groupe : deux dans le Final Handicap Hurdle (Gr.3) du festival de Cheltenham, un dans le Lismullen Hurdle (Gr.2) de Navan et donc un dans le Liverpool Hurdle (Gr.1) du festival d'Aintree.

 

Robert Collet (à droite), aux côtés de ses filles, Louise et Camille, avec qui il a co-élevé Sire du Berlais, en compagnie de Jean-Marc Lucas (© APRH)

 

Vieillissant comme le bon vin, à l'instar de ses éleveurs d'ailleurs, Sire du Berlais vient clore de la meilleure des manières la "folle" semaine de J.P. McManus, tout en redonnant le sourire à son metteur au point, Gordon Elliott, pas des plus chanceux avec ses pensionnaires au cours de ces dernières semaines. Mais le fait de mettre une cravate a visiblement porté chance à l'homme de Cullentra en ce dernier jour de festival à Aintree, Three Stripe Life l'ayant également mis à l'honneur plus tôt au cours de la réunion grâce à son succès dans le Mersey Novices' Hurdle (Gr.1). Quand on vous dit que les victoires, grandes comme petites, se jouent à des détails parfois ! 

 


Voir aussi...

Aintree 2022 : pour sa dernière monte, le gentleman Sam Waley-Cohen remporte le Grand National avec Noble Yeats

L’un des évènements les plus attendus de l’année se disputait aujourd’hui. Ils étaient 40 lancés à l’assaut des 6900 mètres du Grand National d’Aintree qui se déroulait face à des tribunes pleines à craquer. Pour sa toute dernière monte le gentleman Sam Waley-Cohen crée l’exploit en s’imposant avec le 7 ans Noble Yeats. Une victoire familiale parce qu’il a été acheté par son père Robert en vue de cette course.

Aintree 2022 : Jonbon, si semblable mais tellement différent

Être le propre frère de Douvan et l'un des chevaux les plus chers de l'histoire des ventes de Point to Point n'est pas un habit facile à porter. Mais Jonbon, après avoir été éclipsé par son compagnon de box Constitution Hill à Cheltenham, tient son premier moment de gloire en remportant le Top Novices Hurdle (Gr.1) à Aintree. Il est le propre frère de Douvan oui, mais semble pourtant bien différent, puisqu'il gagne déjà là où son frangin n'a jamais mis un pied !

Aintree 2022 : le colosse Ahoy Senor mate les FR Bravemansgame et L'Homme Pressé

Le Mildway Novices’ Chase (Gr.1) nous offrait un alléchant match à trois entre les deux "FR" Bravemansgame et L’Homme Pressé face au britannique Ahoy Senor. Sur un terrain rapide, contrairement à leur dernier affrontement à Cheltenham, le duel à tourné à l’avantage du sculptural Ahoy Senor qui a écoeuré ses adversaires dans la ligne droite. Nouveau succès de prestige pour son entraîneur Lucinda Russell. 

Aintree 2022 : Fakir d'Oudairies pour Michel de Gigou, un talent enfoui depuis plusieurs générations

Il fallait de la mémoire et des convictions pour rêver à Fakir d'Oudairies. Le champion de l'élevage de Michel de Gigou, qui a remporté son 4e Gr.1 aujourd'hui à Aintree, continue en effet de réveiller une souche qui a apporté bien des succès à son naisseur. C'est d'ailleurs pour cela qu'il s'est attaché à retracer la famille, qui lui avait offert son champion Mackay il y a 40 ans !