Un Kentucky Derby sous tension pour Flavien Prat !

05/05/2019 - Actualités
Ce Kentucky Derby 2018 restera à jamais dans les mémoires...Notre français expatrié Flavien Prat a remporté la course sur Country House...alors qu'il avait finit 2ème ! En effet, le vainqueur Maximum Security a été disqualifié de sa première place après une interminable enquête, une première dans l'histoire du "Run For The Roses". Retour sur une drôle de course...

Flavien Prat est désormais un gagnant de Kentucky Derby !

 

Comment réagir quand on gagne une des plus belles courses du monde...alors qu'on finit 2ème ! L'émotion n'était pas facile à gérer pour notre français Flavien Prat, qui a remporté son premier Kentucky Derby hier en selle sur Country House, un cheval délaissé à 65/1 ! 3ème en dernier lieu de l'Arkansas Derby, Bill Mott n'attendait pas son pensionnaire à pareille fête, et aurait sûrement été déjà très heureux de finir 2ème...seulement voilà, l'homme de 65 ans, déjà au Hall Of Fame des courses, remporte son premier "Run For The Roses"...Quant à Flavien Prat, il écrit l'histoire aussi, car un jockey français n'avait pas gagné cette épreuve depuis 1977, quand Jean Cruguet l'emportait sur Seattle Slew. Ce dernier allait remporter la fameuse Triple Couronne. Peut-être un signe du destin pour Country House et Flavien Prat... 

 

Country House est 2ème au poteau, mais sera désigné grand vainqueur...

 

 

">https://twitter.com/KentuckyDerby/status/1124825907565342720?ref_src=twsrc%5Etfw">4 mai 2019

 

 

C'était déjà une course curieuse avant son départ...Tout d'abord, on pouvait déplorer l'absence de quasi dernière minute de Omaha Beach, successeur annoncé de American Pharoah et Justify pour tenter la Triple Couronne. Il a été retiré de la course après avoir toussé 2 jours avant, la tuile...Cela n'avait pas rebuté les quelques 160 000 personnes venues à Churchill Downs pour assister au sacre d'un champion. Sous une pluie battante, tout comme l'an dernier, c'est le beau Maximum Security qui s'envolait vers le succès, avant que Flavien Prat ne porte réclamation. En effet, il estime que dans le tournant final, le gagnant a dévié sa trajectoire, en gênant beaucoup de concurrents, dont Country House. Suspense intense sous le déluge, car les commissaires mettront plus de 20 minutes à délibérer...pour disqualifier Maximum Security ! Une première en 145 ans de Kentucky Derby !

 

Le mouvement dans le tournant vu de face..

 

La joie était aussi forte dans le camp des nouveaux vainqueurs que la rage l'était chez Luis Saez, Jason Servis et Gary et Mary West, l'entourage du champion déchu. La décision était totalement incomprise, et le clan de Maximum Security a décidé de faire appel de la sanction...Affaire à suivre donc..Même Donald Trump y est allé de son tweet: "The Kentucky Derby decision was not a good one." Pas besoin de traduction...C'était tout de même une belle joie pour Flavien Prat, qui remporte le plus beau succès de sa carrière. S'il avait déjà gagné Gr.1 en France, avec Indonésienne, mais aussi aux Etats-Unis, la consécration du Kentucky Derby n'a pas d'égale. Quant à Country House, il devra maintenant prouver qu'il n'est pas qu'un opportuniste. Country House offre aussi un premier Kentucky Derby à son père, Lookin At Lucky. Champion à 2 et 3 ans, gagnant des Preakness Stakes, l'étalon d'Ashford Stud, alias Coolmore America, pouvait déjà compter sur Accelerate, son fils vainqueur de la Breeder's Cup Classic l'an passé. Country House est d'une famille qui aime beaucoup Lookin At Lucky, puisqu'il n'est autre que le neveu de Breaking Lucky, double gagnant de Gr.1, et issu du même père. La grand-mère de Country House, Shooting Party, fut une placée de Gr.1, élevée et appartenant à Joseph Shields Jr, le co-propriétaire de Country House ! Une belle histoire de famille donc...

 

L'entourage de Country House sur le toit du monde...

 

">https://twitter.com/SheaLeparoux/status/1124904169767358466?ref_src=twsrc%5Etfw">5 mai 2019

 

Victoire fêtée entre frenchies, avec Julien Leparoux et Florent Géroux qui entourent Flavien Prat !

 


Voir aussi...

L'américain Kenneth Ramsey, propriétaire de 630 chevaux, veut réduire 50% à 81 ans

 Personnage épatant bien que soutien de Donald Trump après été fan de George Bush Jr, l'octogénaire Kenneth Ramsey est devenu le plus grand propriétaire américain, à la tête de près de 300 poulinières et 630 chevaux, dont l'étalon vedette Kitten's Joy. Alors que nous avions fait un grand reportage vidéo chez lui, à Ramsey Farm, fin 2015 dans le Kentucky, il annonce vouloir diminuer son effectif de moitié.