Cheltenham 2020 : Al Boum Photo voit double dans la Gold Cup

13/03/2020 - Actualités
Alors qu’il avait offert la première Gold Cup au tandem Willie Mullins – Paul Townend l’an dernier, Al Boum Photo vient de leur en offrir une nouvelle, en s’adjugeant l’épreuve reine de l’obstacle anglais pour la deuxième année consécutive. Un véritable exploit réalisé par l’élève d’Emmanuel Clayeux et Jacky Rauch qui réalise le doublé historique depuis une autre légende "FR" Kauto Star.
 
Incroyable Al Boum Photo qui conserve son titre dans la Gold Cup de Cheltenham !
 
 
 
 
Épreuve phare du traditionnel festival de Cheltenham, considérée comme la plus belle course d’obstacle Outre-Manche, la Gold Cup constituait le temps fort de cette dernière journée de courses sur les hauteurs de Prestbury Park, dans le comté anglais de Gloucestershire. Une distance de longue haleine (5.300m), une vingtaine d’obstacles à franchir, un terrain vallonné et de plus en plus lourd au fur et à mesure des jours. De quoi en rebuter plus d’un. Mais pas Al Boum Photo, le tenant du titre, qui n’a pas failli à sa tâche en triomphant pour la deuxième année consécutive dans cette mythique épreuve qui fuyait jusque-là son metteur au point, Willie Mullins, l’entraîneur le plus capé du festival de Cheltenham et sacré meilleur metteur au point cette année encore. Placé en milieu de peloton par son partenaire, Paul Townend, le beau bai âgé de 8 ans s’est rapproché des animateurs dans le tournant final avant de prendre l’avantage au saut de la dernière haie et de très bien s’allonger pour contenir du minimum le bon retour de Santini (Milan), Lostintranslation (Flemensfirth) terminant sur la dernière marche du podium.
 
 
Une victoire qui doit forcément faire plaisir à Paul Townend, sacré meilleur jockey du festival 2020, et Willie Mullins qui, après deux premières journées très difficiles, ont plus que remis les pendules à l’heure sur les deux dernières. Mais également à Emmanuel Clayeux, entraîneur installé à Vaumas, et Jacky Rauch, hôtelier à Vesoul et créateur du Haras de Misselot, qui ont décidé de croiser la maiden Al Gane avec Buck’s Boum, étalon très prolifique en obstacle puisque père entre autres du gagnant de l’Arkle Chase (Gr.1) 2019, Duc des Genièvres, et de Dynamite Dollars, également élevé par Emmanuel Clayeux et Jacky Rauch, deuxième de Politologue dans le Queen Mother Champion Chase (Gr.1) mercredi. C’est d’ailleurs ce même Al Boum Photo qui a offert la première de Gr.1 à son père : c’était en avril 2018 dans la Gold Cup…de Fairyhouse, en Irlande. Voir le pédigrée.

 

Jacky Rauch, hôtelier de profession, avant tout éleveur de champions !

 

Un cheval qui était déjà tenu en très haute estime par nos amis éleveurs, qui n’ont pas hésité à le racheter 70.000€ lors de la vente d’été 2015 d’Arqana. Il débutera dans la foulée sur l’hippodrome de Moulins, dans l’Allier, concluant  par une malencontreuse chute survenue à trois obstacles du poteau final. Mais il en fallait plus pour décourager Pierre Boulard, l’homme qui travaille en étroite collaboration avec le grand Willie Mullins et qui lui déniche les futures pépites des anneaux d’obstacle Outre-Manche. Il  l'a acheté pour le compte de Jay Donnelly, fervent supporter de Buck’s Boum et propriétaire de Shishkin, gagnant du Supreme Novices’ Hurdle (Gr.1) au tout début du festival. Pas du genre à brusquer ses chevaux, le maître entraîneur irlandais a longtemps laissé le cheval à l’herbe, afin de le laisser tranquille dans sa croissance, avant de le reprendre à la fin de l’année 2016 où dès lors, Al Boum Photo s’est gentiment façonné sur les verts anneaux de l’île d’Émeraude avant d’attaquer les gros morceaux de Cheltenham dans le RSA Novice Chase (Gr.1) 2018. Une épreuve dans laquelle il est tombé et où son partenaire, la légende Ruby Walsh, s’était fracturée la jambe. Il obtiendra sa vengeance trois semaines plus tard en remportant son premier Gr.1 avant de subir une grosse déconvenue dans le Champion Novice Chase (Gr.1) de Punchestown, Paul Townend croyant qu’il fallait éviter le dernier obstacle et mettant de fait son cheval hors course… Une « grosse boulette » que ce sympathique jockey, a vite eu fait de gommer en remportant la Gold Cup (Gr.1) de Cheltenham l’an dernier et qui, malgré un début de festival quelque peu compliqué, est parvenu à remettre le couvert dans cette épreuve cette année.
 
 
 
Paul Townend, sacré meilleur jockey du festival de Cheltenham 2020
 

Un doublé qui n’était plus arrivé depuis un autre « FR », la légende Kauto Star, en 2009, lui qui avait déjà remporté la mythique épreuve anglaise en 2007. Reste à savoir maintenant si Willie Mullins amènera son champion l’an prochain pour tenter de réaliser le triplé historique qui ne s’est plus produit depuis Best Mate au début des années 2000. Mais notre petit doigt nous dit que l’idée a déjà germé sous le chapeau de ce formidable metteur au point qui, après un début de festival trop mauvais pour être exact, a pleinement rassuré ses afficionados en s’adjugeant les quatre premières épreuves de cette dernière journée. Top man Willie, and congratulations to Al Boum Photo and its connection ! 

 

LAST BUT NOT LEAST, THE LISE AND GABY'S GALLERY

 

Al Boum Photo, au rond de présentation...

 

...suivi par le beau Santini

 

Il y avait encore du monde pour de dernier jour de festival !

 

And they're off !

 

Go on, Al Boum Photo !

 

Une arrivée très disputée

 

Des hommes qui apprécient le beau sport

 

Bristol de Mai, Delta Work et Real Steel, se frayant un chemin pour rentrer aux écuries

 

Il y a de la joie !

 

Retour triomphal pour nos héros du jour, Al Boum Photo et Paul Townend

 

Paul Townend, chaudement félicité par son entourage


Voir aussi...

Actualités

Cheltenham 2020 : la chance sourit Ă  Burning Victory en ce vendredi 13

Que les courses sont cruelles parfois ! Alors qu’il avait le JCB Triumph Hurdle à sa merci, le grand favori Goshen a oublié de s’enlever à la der’, faisant rouler son partenaire, Jamie Moore, à terre. Une aubaine donc pour la « FR » Burning Victory qui a littéralement refait le champ de courses pour s’en aller quérir son premier Gr.1. La prophétie du vendredi 13 s'est encore réalisée...