Davy Lesot tire sa révérence sur ses terres paloises

20/12/2020 - Actualités
Véritable figure des courses de Pau, Davy Lesot a décidé d'arrêter sa carrière de jockey à 42 ans. Il quitte la scène avec 438 succès en obstacle, et de grands souvenirs au Pont Long, dont un meeting record en 2003-2004, et de fructueuses collaborations avec des grands professionnels de Sers comme Denis Etchebest, Jean Pierre Totain et Jacques Ortet. ECSSO.FR

Davy Lesot sort par la grande porte à Pau, un hippodrome qui fut le théatre d'un grand nombre de ses succès (photo d'archive)

 

C'est au terme d'un parcours de Cross, discipline bien représentative de ce qu'est la technicité d'un jockey d'obstacle, que Davy Lesot a tiré un trait sur sa belle carrière de jockey, à l'âge de 42 ans. Comme un symbole, c'est à Pau que c'est arrivé, là où il a fait toute sa carrière et connu certains de ses plus grands succès, qu'il quitte le métier de jockey. Comme il l'a indiqué à nos confrères d'Equidia, il va continuer à travailler dans le métier, à un poste de responsable. Il est actuellement employé au sein de l'écurie d'Hector de Lageneste, qui pourra compter sur toute son expérience pour former les jeunes chevaux comme les jeunes cavaliers ! Il sait y faire, puisqu'il a notamment aider un tout jeune Kévin Nabet à son époque chez Jacques Ortet. 

 

Davy Lesot aux côtés de Jacques Ortet, un professionnel qui lui a apporté ses plus grands succès lors d'une longue collaboration (APRH)

 

Davy Lesot a fait son apprentissage à Pau chez le légendaire Denis Etchebest, qui a notamment été l'entraîneur attitré des "Pecos" pendant 30 ans. Davy Lesot y a tout appris, avant de passer 4 ans chez Jean Pierre Totain. Il y a notamment été associé à la très bonne Neriette, qu'il décrit lui-même comme "une petite jument au grand coeur". Cette Neriette, qui a même couru au Japon en steeple, lui a permis de remporter une belle listed à Auteuil, et plusieurs succès à Pau durant le meeting. C'est d'ailleurs durant la période "Totain" que Davy Lesot a établi le record de victoires d'un jockey lors d'un meeting, 27, lors de la saison 2003-2004. Viendra ensuite une longue collaboration avec Jacques Ortet, qui était au firmament, et des associations avec les Un Nononito, Quick Fire, mais aussi Line Avril, gagnante du prix Antoine de Palaminy (listed) en 2009, une de ses meilleures années en tant que jockey, qui lui a permis d'intégrer le top 5 en obstacle, avec plus de 40 succès. Il avait également atteint cette barre en 2007, avec 45 vainqueurs en obstacle. Jacques Ortet lui aura également permis de gagner son groupe à Auteuil, le prix Fleuret (Gr.3) avec Palibel d'Airy en 2007. 
 

 
Davy Lesot avec Line Avril dans le Antoine de Palaminy en 2009 

 

Personnage sympathique, très professionnel et très apprécié dans le milieu, Davy Lesot quitte donc la scène avec 438 succès en obstacle, et une grosse vingtaine en plat. Il a monté pour la première fois en 1994 en obstacle, soit plus de 20 ans de carrière avec constance ! Vous aviez encore pu suivre sa finesse lors de la 2e étape du Trophée National du Cross Haras de Lion en début d'année à Mont de Marsan, où il remportait le Grand Cross avec Tequila Sun pour Marc Nicolau. Bravo Davy pour cette longue et belle carrière, et bon vent pour la suite !

 

Bon vent Davy !

Voir aussi...

Portivy, Daniela Mele et Mathieu Delage rejouent "le Last Train pour Pau"

Vainqueur ce dimanche à Pau du Prix de Monein pour ses premiers pas en obstacle, Portivy a de nouveau mis à l'honneur le tandem Mathieu Delage/Daniela Mele au pied des Pyrénées, cette dernière ayant d'ailleurs réalisé un coup de trois au cours de cette journée, et semblant bien armée pour le futur avec ce fils de Last Train, ancien étalon du Haras de l'Abbaye de Jean-Charles Escalé, co-éleveur avec Guy Cherel de ce Portivy.

Valse de Rose, la plus belle danse de Caroline Gadomski-Brouqueyre

Après avoir ouvert son palmarès en steeple, à Pontchâteau, début novembre, face aux AQPS, Valse de Rose a remis le couvert ce dimanche à Pau, dans le Prix de Buros, face aux seuls Anglo-Arabes de 4 & 5 ans, que la reprséntante de Daniela Mele a remporté de la tête et des épaules, à la plus grande joie de son éleveuse, Caroline Gadomski, l'épouse de Jean Brouqueyre, le Directeur de la Société d'Encouragement des Pyrénées-Atlantiques.

Chamako, un "paseo" réussi sur les gros obstacles de Pau

Affublé du même nom que deux grands matadors espagnols du XXème siècle, Chamako n'a pas manqué ses débuts sur les gros obstacles du Pont-Long, s'imposant au courage dans le Prix Roger de Vazelhes, hier, à Pau, associé à James Reveley. Ce fils du grand Martaline, entraîné par l'éclectique Thomas Fourcy, reste donc invaincu en trois sorties en obstacle et voit s'ouvrir à lui les portes d'un futur très prometteur, sachant qu'il est toujours entier...

Fira, première sur les haies, comme Pierre Pilarski chez les Anglo-Arabes d'obstacle

Lauréate dernièrement à Tarbes du Grand Prix des Pouliches à 12.5%, la belle Fira n'a pas manqué ses débuts en haies, triomphant de la tête et des épaules dans le Prix Soumoulou, première épreuve du meeting de Pau 2020-2021, et préparatoire à la Coupe des Anglo-Arabes. La pensionnaire de Didier Guillemin permet ainsi à son propriétaire, Pierre Pilarski de s'illustrer pour la première fois en obstacle chez les Anglo-Arabes.