Prix de la Grotte : Cirona, le fleuron de l'écurie Waldeck

18/04/2021 - Actualités
Eleveur et propriétaire en France et en Italie, Frank  Walter avait une poulinière en or nommée Coco Demure, qui ne lui a fait que des gagnants. Voilà que sa matronne lui offre un groupe et un ticket pour la Poule d'Essai avec Cirona, une fille de Maxios qui s'impose dans le prix de la Grotte sous l'entraînement de Christophe Ferland. 

Frank Walter, à gauche, a bien fait de venir encourager son élève et protégée Cirona dans le prix de la Grotte...(APRH)

 

Directeur commercial dans le secteur de l'informatique, Frank Walter est un actif de longue date dans le monde du galop. Il fait d'ailleurs partie de la Fédération des Propriétaires du Galop. Propriétaire en France (mais aussi en Italie) chez Jean-Claude Rouget, Alessandro Botti, il a aussi une bonne partie de son effectif chez Christophe Ferland à la Teste de Buch. S'il achète aux ventes, Frank Walter est aussi éleveur. Si le métier est fait d'aléas, Frank Walter a ce qu'il faut pour réussir, c'est à dire une poulinière en or. Si elle est malheureusement disparue en 2019, Coco Demure continue de faire parler d'elle par sa production. La lignée maternelle de cette fille du méconnu Titus Livius n'est plus "à la mode", mais elle était assez bonne en course pour s'imposer dans une listed à 2 ans en Italie. Frank Walter a alors commencé à l'exploiter à l'élevage en association avec les naisseurs, la Razza Della Sila. 

 

Frank Walter, à gauche, à l'époque de Money Maker, sous les couleurs du Meridian Racing Club (APRH)

 

Coco Demure s'est pleinement révélée en tant que mère, avec 5 vainqueurs en 5 partants à ce jour. Honnêtes, ses 2 premiers produits ont gagné, même en obstacle ! Le 3e, Qaysar, placé de listed en Angleterre, est connu comme un vrai métronome dans les handicaps de bonne facture. Le 4e, Chares, a quant à lui défendu les couleurs de Frank Walter (Ecurie Waldeck), remportant le Critérium de Lyon à 2 ans chez Christophe Ferland, avant d'être vendu 710 000 € à la Vente de l'Arc 2019 ! Après avoir vaincu à 3 ans sur le sable anglais, il s'était envolé vers Hong Kong, où il n'a pas encore gagné. Si ces accomplissements étaient déjà notables, Coco Demure fait encore mieux avec son 5e produit, Cirona. La pouliche élevée au Haras de la Huderie pour le compte de la famille Walter vient de s'imposer pour sa rentrée dans le prix de la Grotte (Gr.3), devenant ainsi le fleuron de cette famille, et de ses propriétaires/éleveurs ! Le dernier produit de Coco Demure est une femelle de Territories nommée Chalossa, qui a rejoint sa soeur chez Christophe Ferland. 

 

 

Cirona est entraînée comme le fut son grand-frère Chares par Christophe Ferland. Le mentor testerin a fait débuter la fille de Maxios en mai de ses 2 ans sur 1200m à Bordeaux, où elle s'imposait en bonne pouliche. Décevante 7e ensuite, Cirona est revenue à l'automne en gagnant à Nantes d'emblée, avant de se classer 2e du prix Réservoirs (Gr.3) de Rougir, puis du Critérium du Languedoc de Bellocio, l'un des espoirs classiques de David Menuisier. Pour sa rentrée dans la Grotte, elle l'a fait de bout en bout sur un sprint qui l'a vu devancer Silvestri et King's Harlequin, tout en prenant sa revanche sur Rougir. Cirona n'est assurément plus la même qu'à 2 ans, et a validé son ticket pour la Poule d'Essai des Pouliches. Le rêve prend forme pour Frank Walter, qui avait déjà eu un très bon poulain nommé Money Maker en faisant partie du Meridian Racing Club, puis Chares sous ses couleurs propres. Cirona semble capable de l'emmener encore plus haut...

 

Cirona met la tête qu'il faut au poteau pour s'imposer dans son 1er Gr.3 sous la selle de Maxime Guyon (APRH)

 

 

Si elle fut précoce, Cirona le tient plus de sa mère que de son père Maxios. Frère de Bago par Monsun, et dernier champion de Jonathan Pease sous les couleurs Niarchos, Maxios avait remporté le prix du Moulin de Longchamp à l'époque sur le même parcours que la Grotte, de toute une classe. Ses débuts d'étalon avaient été mouvementés. Après 5 saisons au Gestüt Färhof en Allemagne, il avait eu de la peine à s'élever parmi les meilleurs en Europe. En digne fils de Monsun, il a pourtant vu sa production monter en puissance en obstacle, ce qui a poussé Coolmore à mettre le grapin dessus fin 2019, pour une somme dite importante. Deux ans plus tard, Maxios a définitivement fait son trou dans la discipline avec des éléments comme Quilixios (Triumph Hurdle 2021) et Aramax (Fred Winter Gr.3 à Cheltenham), et s'est vu devenir l'un des sires les plus demandés en Irlande avec 298 juments saillies en 2020 ! Un revirement incroyable pour ce cheval remarquablement bien né et bon, qui a su prouver sa valeur... même en plat ! 

En effet, si Maxios est aujourd'hui catégorisé obstacle, il a perçé en plat avec la gagnante du Preis Der Diana (Gr.1) Diamanta, et d'autres chevaux de stakes. Frank Walter avait décidé d'envoyer Coco Demure outre-Rhin et bien lui en a pris, puisque cela lui a donné Cirona. N'oublions pas que Maxios avait tout de même gagné groupe à 2 ans sur 1600m. Si on prend en compte le fait que les étalons ne saillissent jamais des tonnes de juments en Allemagne, cela donne à Maxios encore plus de crédit avec les résultats de sa production. Nous saurons dans un petit mois si Cirona sera capable de lui apporter un deuxième Gr.1 en plat, et continuera la belle aventure pour Frank Walter, qui peut déjà savourer une grande victoire dans le temple du galop. 

 

Le magnifique Maxios a donné sa robe noire à Cirona, et se rappelle aux bons souvenirs des fans de Longchamp, où il a obtenu ses meilleurs titres 


Voir aussi...

Actualités

Cheltenham 2021: Quilixios, le "Triumph" de l'Agence tous risques de Bromhead/Blackmore

Entraîné en tout début de carrière en France par François Nicolle, l'allemand Quilixios a de nouveau mis à l'honneur le tonitruant tandem Henry de Bromhead/Rachael Blackmore en ce tout dernier jour de festival à Cheltenham, le fils de Maxios s'imposant avec une réelle autorité dans le Triumph Hurdle (Gr.1), juste devant Adagio, un autre cheval né et élevé en Allemagne, mais lui aussi déniché dans l'Hexagone.

Actualités

Mahabala, le bel hommage de Frédéric Rossi et Yann Creff à Jean-Luc Laval

Encore maiden avant ce dernier jour de février, Mahabala a réussi à s'imposer pour la première fois de sa carrière ce dimanche, sur la fibrée de Lyon-La Soie. Cette protégée de Frédéric Rossi, passée par l'Écurie Yann Creff et la Breeze Up 2.0 d'Osarus de l'an dernier, rend ainsi un très bel hommage à l'un de ses éleveurs, Jean-Luc Laval, qui nous a malheureusement quittés début janvier.  

Ventes & Shows

Vente d'Automne ARQANA: Houx Gris, une bonne raison de "Trinquet" !

La vente de chevaux à l'entraînement d'Automne à ARQANA a évidemment vu le marché de l'obstacle s'imposer. S'il y a eu beaucoup de rachats, nous pouvons toujours compter sur Highflyer Bloodstock et J.P Mc Manus pour s'offrir les futurs cracks de Cheltenham. Ainsi, l'AQPS Houx Gris, élevé par la famille Trinquet, a fait afficher 200 000. Le fils de Gris de Gris, présenté par Jean Marie Callier, rejoindra les boxes de Paul Nicholls. 

Actualités

Velma Valento, le premier chef d'oeuvre de son réalisateur, Jocelyn Targett

Passionné par les courses françaises et chargé de la communication de Darley à l'international, Jocelyn Targett est également l'éleveur de Velma Valento, qui lui a offert une première vicoire black-type hier dans la 6ème étape du Défi du Galop, à Clairefontaine. Une bien belle récompense pour cet Anglais d'origine, donnant à ses produits le nom de célèbres personnages du grand et petit écran.