Moulin de Longchamp pour Baaeed : un travail sur 5 générations signé Shadwell

06/09/2021 - Actualités
ParisLongchamp a vu passer un avion nommé Baaeed hier dans le Prix du Moulin de Longchamp. N'ayant débuté qu'en juin de son année de 3 ans, le fils de Sea The Stars entraîné par William Haggas a démontré toute sa classe, et rendu un bel hommage à Hamdan Al Maktoum. Il devient le premier gagnant de Gr.1 pour Shadwell depuis la disparition de son créateur en mars, et met à l'honneur leur savoir-faire d'éleveur, Baaeed représentant la 5e génération de sa famille pour la casaque. 

Baaeed, un crack en pleine éclosion dans le Moulin de Longchamp (APRH)

 

C'est en mars dernier que nous apprenions la disparition du Sheikh Hamdan Al Maktoum, fondateur de Shadwell et d'un véritable empire hippique. La casaque bleue et blanche a un palmarès long comme le bras, également en tant qu'éleveur. La réussite à l'élevage de Shadwell est intimement lié à l'achat en 1982 d'une certaine Height Of Fashion. Elevée et appartenant à la Reine d'Angleterre, elle avait été acquise par Sheikh Hamdan pour plus de 1,5M £ suite à sa victoire dans les Princess' Of Wales Stakes (Gr.2) à Newmarket, établissant un record de piste. Cet investissement a été remboursé cent fois, puisque Height Of Fashion est devenue une matronne, et est la 5e mère d'un avion nommé Baaeed, vainqueur du Prix du Moulin de Longchamp hier. 

 

Le regretté Sheikh Hamdam Al Maktoum avait remporté plein de grands succès sur notre sol, et sa fille Hissa remporte le Moulin de Longchamp pour la première fois depuis 2009 et Aqlaam (APRH)

 

Ce succès de Gr.1 a une saveur toute particulière pour son entourage, puisque c'est la première pour la casaque "Shadwell" depuis la disparition de Sheikh Hamdan. L'affaire a été reprise par sa fille, la Sheikha Hissa, qui démarre son aventure hippique avec un avion de chasse. Entraîné par le fameux William Haggas, qui connaît une formidable réussite sur notre sol cette année, Baaeed n'a pourtant débuté qu'en juin de son année de 3 ans ! Ce jour-là, il avait remonté tout le peloton après un départ catastrophe, et déjà attiré l'oeil de tous. Il a depuis enchaîné les succès sur le mile, et a réussi en fanfare son passage dans les Gr.1, battant sur une simple accélération Order Of Australia et Victor Ludorum, malgré une course tactique. Il n'en fallait pas plus pour ravir son jockey Jim Crowley, jockey n°1 pour Shadwell, qui vit les plus belles années de sa carrière malgré le fait qu'il ait passé la trentaine. Rappelons qu'il s'était aligné au départ d'un Grand Steeple de Paris il y a une quinzaine d'années ! Quel chemin parcouru ! 

 

 

3 mois plus tard, Baaeed compte donc 5 victoires et ajoute un Gr.1 à la collection de son père Sea The Stars. Frère de Galileo par Cape Cross, champion incontesté de son époque, Sea The Stars s'est vite imposé comme un étalon référence, même si le grand public a tendance à la catégoriser comme producteur de chevaux de "distance". Malgré tout, il reste capable de produire des phénomènes du mile comme Baaeed, ou Zelzal avant lui, qui réalise un excellent démarrage en tant qu'étalon. Il connaît une superbe période de forme après les succès de groupes de Stradivarius, Lavender's Blue (sur le mile d'ailleurs), et du 2 ans Reach For The Moon dans les Solario Stakes (Gr.3), pour la Reine. Si le classicisme reste sa spécialité, Sea The Stars ne doit pas être réduit à cette seule caractéristique. 

 

Sea The Stars, classique mais pas que !

 

La relation est fructueuse entre Shadwell et Sea The Stars, puisque l'entité de feu Sheikh Hamdan Al Maktoum lui avait offert sa première crack nommée Taghrooda, gagnante des Oaks et des King George née de la première génération de l'étalon des Aga Khan Studs. Quant à Aghareed, la mère de Baaeed, elle avait déjà donné le multiple gagnant de groupe Hukum avec Sea The Stars. Si le frère est un pur cheval de distance, Baaeed a beaucoup plus de vitesse. Gagnante du Prix de Liancourt pour John Hammond, Aghareed est une fille de Kingmambo, un étalon qui croise à merveille avec Sea The Stars, le "nick" étant déjà à l'origine de notre fameux Zelzal, stationné à Bouquetot. Aghareed est elle-même une fille de la championne Lahudood, elle aussi gagnante du Liancourt pour John Hammond, avant de partir gagner 2 Gr.1 aux Etats-Unis dont une Breeders' Cup. 

 

Height Of Fashion, la grande matronne de Shadwell Stud 

 

La 5e mère de Baaeed est donc la fameuse Height Of Fashion, mère des cracks Nashwan, Unfuwain et Nayef, qui ont tous fait la renommée de Shadwell Stud. Elle est aussi la grand-mère de la classique Ghanaati. La 5e génération de cette exceptionnelle famille brille encore de mille feux sur le gazon de Longchamp, avec un crack en herbe, Baaeed. Rien n'est arrêté quant à la suite de son programme, qui devrait toutefois l'emmener vers le Champions Day d'Ascot. On aimerait aussi le voir rester à l'entraînement à 4 ans, car Baaeed progresse encore... C'est vous dire ce qu'il doit être capable de faire à 300% ! 

 

 

Jim Crowley peut bien sourire, car Baaeed est assurément un cheval qui va lui apporter de grandes joies à l'avenir ! (APRH)


Voir aussi...

Facebook Live: Le Juddmonte Grand Prix de Paris se réinvente sous vos yeux

 Dans la foulée du succès des Jeuxdi, France Galop et l'hippodrome de Longchamp ont décidé de refaire du Grand Prix de Paris un évènement incontournable. Programmé en nocturne comme à son habitude, le 1er Gr.1 français de l'année sur la distance classique pour les 3 ans sera suivi cette année de la Garden Party, orchestrée par le duo de Dj's électro français Ofenbach. Côté sportif, il y aura 9 partants dans la grande épreuve, avec l'irlandais Japan comme immense favori. Vous pourrez suivre ce grand évènement en Facebook Live.