State Of Rest, le premier gagnant de Gr.1 en France pour Joseph O'Brien...l'entraîneur !

02/05/2022 - Actualités
Fils aîné du crack-entraîneur irlandais Aidan O'Brien, Joseph O'Brien a eu la joie ce dimanche de seller lui-même son tout premier gagnant de Gr.1 en France, State Of Rest, sorti victorieux du Prix Ganay, à ParisLongchamp. Ce dernier, fils de Starspangledbanner, décroche ainsi son troisième succès de Gr.1 consécutif, ayant épinglé avant cela le Cox Plate en Australie et les Saratoga Derby Invitational Stakes aux États-Unis.  

State Of Rest et Shane Crosse, en parfaite symbiose pour aller chercher la victoire dans l'édition 2022 du Prix Ganay, disputée ce dimanche 1er mai à ParisLongchamp (© APRH)

 

On ne sait pas si c'est parce qu'il est au fait avec la nouvelle réglementation du code des courses indiquant qu'un "entraîneur doit désormais s'organiser en amont et en interne pour que le jockey ne se retrouve pas dans l'obligation d'aller seller le cheval" (CLIQUEZ ICI POUR LIRE L'ARTICLE À CE SUJET). Mais quoi qu'il en soit, Joseph O'Brien a bien fait d'effectuer le déplacement jusqu'à ParisLongchamp en ce premier dimanche de mai. En effet, le fils du top entraîneur Aidan O'Brien et frère de l'ancien crack-jockey Donnacha O' Brien (également metteur au point aujourd'hui, ndlr), a pu assister de ses yeux vus à la troisième victoire de Gr.1 consécutive de son protégé State Of Rest, ce dernier étant ressorti vainqueur du Prix Ganay, au terme du parcours des 2.100 mètres de ParisLongchamp. Une première au niveau Gr.1 en France pour cet élève de Tinnakill House, mais aussi en tant qu'entraîneur pour celui qui était le partenaire d'Imperial Monarch dans l'édition 2012 du Grand Prix de Paris (Gr.1), n'a sa licence de metteur au point que depuis 2016 seulement... et s'apprête à souffler sa 29e bougie le 23 mai prochain !

 

Joseph O'Brien peut avoir le sourire: en remportant le Prix Ganay, à ParisLongchamp, State Of Rest lui a offert une première victoire de Gr.1 en tant qu'entraîneur sur notre sol (© APRH)

 

Longtemps pointé en quatrième position du peloton, le nez au vent, pénétrant d'ailleurs dans la dernière ligne droite en quatrième épaisseur, State Of Rest a néanmoins remis un bon coup d'accélérateur pour venir prendre l'avantage au poteau des 200 derniers mètres et ainsi le conserver jusqu'au bout. Le partenaire de Shane Crosse devance finalement Pretty Tiger (Sea The Moon) de trois-quarts de longueur pour le succès, ce dernier étant venu dérober la deuxième place à Sealiway (Galiway) dans les tout derniers mètres du parcours.

 

 

Bien qu'irlandais de naissance, ayant pointé le bout de ses naseaux à Tinnakill House, dans le comté de Laois, chez la famille Cantillon, où sont également nés les autres gagnants de Gr.1 Alexander Goldrun (2x Pretty Polly Stakes, Prix de l'Opéra, Hong-Kong Cup et Nassau Stakes), Red Evie (Lockinge Stakes et Matron Stakes; mère de la championne Found (Prix de l'Arc de Triomphe, Gr.1)) et Casamento (Racing Post Trophy), State Of Rest a avant tout du sang australo-américain dans les veines. Son père, Starspangledbanner, a en effet été une vedette dans son pays de naissance, l'Australie, y ayant remporté pas moins de cinq courses, sous la férule de Leon Corstens, dont deux Gr.1: les Caulfield Guineas et l'Oakleigh Plate. Acheté ensuite par Coolmore et arrivé en Irlande, dans les boxes du "master" Aidan O' Brien (le père de Joseph, ndlr), ce dernier n'a pas manqué de continuer à éclabousser de son talent en Occident, parvenant d'ailleurs à décrocher la palme dans les Golden Jubille Stakes (Gr.1) ainsi que dans la July Cup (Gr.1) face à l'élite des sprinteurs du Vieux Continent. Outre State Of Rest, Starspangledbanner est également à l'origine d'une bonne quarantaine de gagnants de "stakes", parmi lesquels figurent Millisle et The Wow Signal, qui ont eux aussi triomphé au niveau Gr.1, dans les Cheveley Park Stakes pour la première nommée et dans le Prix Morny pour le second.

 

Starspangledbanner, le père de State Of Rest (© Coolmore Studs)

 

Repose, la mère de State Of Rest, est quant à elle une américaine pur souche, fille de Monaassabaat, gagnante de Listed en Angleterre, et soeur de Prince Alzain et Spy In The Sky, qui ont chacun décroché un peu de caractère gras au pays de l'Oncle Sam, le premier cité en plat et le second en obstacle. Un autre de ses produits, Tranquil Lady, issue des oeuvres d'Australia, est elle aussi à l'entraînement chez Jospeh O' Brien, en Irlande, dans le comté de Kilkenny, comptant à ce jour une victoire, une deuxième place au niveau Listed... et des engagements pour les autres belles courses de femelles (Irish 1.000 Guineas, Oaks d'Epsom, Pretty Polly Stakes, Irish Oaks) !

 

Avec State Of Rest, Joseph O'Brien (deuxième en partant de la gauche) semble avoir moyen de voir les choses en (encore) plus grand (© APRH)

 

Acheté 60.000 Gns par Aiden O'Ryan & Jospeh O'Brien au Book 2 de l'October Yearling Sale de TATTERSALLS, en 2019, State Of Rest a débuté sa carrière en course dès l'âge de 2 ans, paré des couleurs d'un heureux syndicat de propriétaires, parvenant à s'imposer d'entrée de jeu à Fairyhouse avant de plus tard terminer troisième des Champagne Stakes (Gr.2), à Doncaster. N'ayant disputé aucun "classique" printanier, State Of Rest a concrétisé sa réapparition à 3 ans par une troisième place dans une Listed au Curragh avant de prendre l'avion pour les États-Unis et les Saratoga Derby Invitational Stakes... qu'il a brillamment remportés ! Son expédition en Australie, organisée dans la foulée de son succès américain, s'est elle aussi plutôt bien passée puisqu'il est de nouveau parvenu à passer le poteau en tête, lors du convoité Cox Plate (Gr.1), à Moonee Valley, en octobre dernier.

 

State Of Rest (à gauche), lors de sa victoire dans le Cox Plate de l'an dernier, en Australie (© abc.net)

 

Entamant donc au mieux sa campagne à 4 ans, State Of Rest devrait à présent prendre la voie du Curragh et de la Tattersalls Gold Cup (Gr.1) du 22 mai prochain (la veille du 29e anniversaire de son entraîneur, Joseph O'Brien, ndlr), tout en sachant qu'il est également engagé dans deux grandes épreuves du prochain meeting de Royal Ascot: les Queen Anne Stakes (Gr.1) et les Prince Of Wales's Stakes (Gr.1). Ça promet !

 


Voir aussi...

Le Prix de Barbeville pour The Good Man: Happy Birthday Stéphane Wattel !

Voilà un cadeau d'anniversaire de fort bon aloi ! En effet, Stéphane Wattel, qui a célébré hier son 58ème printemps, a eu la joie de voir triompher The Good Man dans le Prix de Barbeville (Gr.3), à ParisLongchamp, pour son premier essai sur longue distance. Ce fils de Manduro, élevé par la famille Larrieu, lui offre ainsi un deuxième succès au niveau Groupe cette année, après celui de Rosacea dans le Prix de la Grotte (Gr.3).

Prix La Force: Mister Saint Paul, un agitateur d'émotions signé #Dariyan

Entraîné en Anjou par Étienne & Grégoire Leenders, Mister Saint Paul a offert un nouveau grand moment d'émotions à ses dix co-propriétaires, grâce à sa victoire de ce dimanche, à ParisLongchamp, dans le Prix La Force (Gr.3), première préparatoire au Prix du Jockey-Club (Gr.1). Syndiqué sur la plateforme en ligne I Want The Winner, il offre par la même une première victoire de Groupe à son père, Dariyan, ainsi qu'à ses éleveurs, Annie & Philippe Delarue.  

Haras de Bouquetot - Critérium ARQANA 2022: engagez vos 2 ans avant le 1er juin !

Depuis sa création en 2016, le Haras de Bouquetot - Critérium ARQANA offre une opportunité unique de courir lors du prestigieux week-end du Prix de l’Arc de Triomphe et a déjà récompensé près de 40 entourages différents. Les engagements pour l'édition 2022 sont ouverts et réservés aux poulains et pouliches de 2 ans ayant été présentés aux ventes de yearlings ARQANA en 2021. LIRE LE COMMUNIQUÉ. 

La Forêt pour Space Blues: la cerise sur le gâteau d'un "week-end in blue"

En réussissant à s'imposer dans le Prix La Forêt (Gr.1) au prix d'une accélération foudroyante, Space Blues, fils de l'illustre Dubawi entraîné par Charlie Appleby, est venu parachever le magnifique week-end vécu par Godolphin, en tant qu'éleveur mais également en tant que propriétaire, les sept "boys in blue" alignés à ParisLongchamp ces samedi 2 et dimanche 3 octobre, ayant tous terminé dans l'argent. 

Le Grand Prix des Anglo-Arabes pour Calife de Paulhac: la grande année des époux Lachérade

Habitant à Fursac, dans la Creuse, Éric Lachérade et son épouse vivent une année d'exception en tant qu'éleveurs grâce à leurs protégés Anglo-Arabes, les frère et soeur Calife de Paulhac et Ilona de Paulhac, qui demeurent invaincus en 2021. Le premier cité s'est d'ailleurs brillamment imposé hier, à ParisLongchamp, dans le Grand Prix des Anglo-Arabes, où il a de nouveau mis à l'honneur le tonitruant tandem Christelle Courtade/Mickaël Forest.

Dans 1 mois, 100e Ă©dition du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe !

 Dimanche 3 octobre, ParisLongchamp accueillera la 100e édition du Qatar Prix Arc de Triomphe, la plus grande course au monde. Suivi par des miilions de télespectateurs à travers plus de 60 pays, les meilleurs pur-sang anglais croiseront le fer dans cette mythique épreuve, seulement annulée 2 fois (en 1939 et 1940) et délocalisée au Tremblay (1943-1944) puis Chantilly (2016-2017). A 1 mois du grand rendez-vous, revivez l'historique de cette grande course, en lisant le communiqué de France Galop...