Maldives Pompadour, ou le grand retour de la casaque des Haras Nationaux

06/06/2022 - Anglo Actualités générales
Lauréate hier du Prix Martine Lapoujade sur l'hippodrome de Montauban, Maldives Pompadour, entraînée par Anne-Laure Guildoux, est venue remettre à l'honneur l'habit de lumière de ses éleveurs des Haras Nationaux, qui n'avait plus passé le poteau en tête depuis un an. Avant cela, un laps de temps de presque 7 ans s'était également écoulé, soit depuis le succès toulousain de Mineapolis... la mère de Maldives Pompadour !

Maldives Pompadour, entourée d'Anne-Laure & Mickaël Guildoux et Antoine Werlé, après son succès d'hier à Montauban dans le Prix Martine Lapoujade

 

357 jours. En effet, avant ce dimanche 05 juin, cela faisait très exactement 11 mois et 21 jours que la casaque des Haras Nationaux n'avait plus brillé en compétition, depuis le succès de l'Anglo-Arabe Heidi de Pompadour, le 14 juin 2021, sur l'hippodrome de Gabarret (Prix du Moulin Rouge, ndlr). Encore avant, ce laps de temps était encore plus long. Beaucoup plus long. De très exactement 2421 jours. 6 ans, 7 mois et 16 jours. Soit en fait depuis la victoire décrochée par une autre Anglo-Arabe,à 37.5% et plus, Mineapolis, sur le champ de courses de la Cépière, à Toulouse (Prix du Cantal, ndlr), à l'automne 2014. Une fille de Khanjer Joli devenue aujourd'hui la mère de cinq produits, dont l'une d'entre eux, Maldives Pompadour, est venue mettre fin à cette autre disette en s'imposant très plaisamment hier, à Montauban, dans le Prix Martine Lapoujade, sous la selle d'un Antoine Werlé déchaîné, car auteur d'un coup de deux chez les Anglo-Arabes, avec un autre "bâton" obtenu en selle sur la prometteuse Alice Dream (LIRE L'ARTICLE) en plus d'une deuxième place chez les "purs" pour ses trois seules montes de la journée.

 

Le Haras National de Pompadour, une référence en termes d'élevage de chevaux en France (© IFCE)

 

Toujours vue dans le sillage des principaux animateurs, en troisième position bien calée côté corde, cette protégée d'Anne-Laure Guildoux a pu pleinement s'exprimer au sortir du tournant final et a ensuite très bien accéléré pour prendre résolument le meilleur dans les 200 derniers mètres du parcours, devançant finalement Ici Lagesse (Carghese des Landes) et Miss d'Orh, qui se sont très bien comportés, dans cet ordre.

 

 

Maldives Pompadour et Antoine Werlé, vainqueurs hier du Prix Martine Lapoujade sur l'hippodrome des Allègres, à Montauban

 

Pouliche défendant donc l'élevage et la casaque du Haras de Pompadour, Maldives Pompadour résulte du croisement entre le top-étalon Carghese des Landes et la triple lauréate en plat Mineapolis, sortie notamment victorieuse du Prix André Lahouille à Dax. Elle-même issue de M'dame Pierre, classée troisième en 2003 de la Coupe des Anglo-Arabes à 50% de Pompadour, Mineapolis est également une nièce de l'éclectique Kadalvoix, lauréate en plat et en obstacle sous la férule de Michel Thabuteau, notamment d'un Prix Nikanor à Pompadour, ainsi qu'une petite-fille de la consistante Voix d'Espoir, multiple placée de courses "Classics" chez les Anglo-Arabes.

 

Maldives Pompadour, à son passage lors du Grand Show Anglo de La Teste, en 2020

 

Du même sang que Véracité, troisième d'un Grand Prix des Anglo-Arabes (alors disputé à Maisons-Laffitte, ndlr), et "diplômée" du Grand Show Anglo de La Teste, Maldives Pompadour, Anglo-Arabe à 50%, permet, grâce à cette première victoire en compétition, d'en offrir une huitième cette année à sa metteuse au point, Anne-Laure Guildoux, implantée entre Pau (Pyrénées-Atlantiques) et Pompadour (Corrèze) avec un piquet d'une dizaine de chevaux, et qui a su attendre cette pouliche ayant longtemps été malade. Comme quoi, avec un peu de patience et beaucoup d'amour, on peut arriver à de bien jolies choses !

 

GALERIE PHOTOS

 

Les chevaux du Prix Martine Lapoujade se rendent au rond de présentation. Ici, le beau Maine Coon, avec à sa tête son entraîneur, Ludovic Cadot

 

Anne-Laure Guildoux et Antoine Werlé, aux ordres

 

Christophe Cheminaud et Marlène Meyer

 

Stéphanie Juteau et Adeline Mérou

 

Christelle Courtade et Clément Merille

 

Hugo Mouesan et Guillaume Trolley de Prevaux, tout sourire

 

Matthias Lauron et David Morisson

 

Mesdames et messieurs les jockeys: à cheval !

 

Les toujours jeunes et sémillants Jean-Paul Lenfant et François Maillot, sous le soleil de Montauban

 

Entrée en piste

 

Premier passage devant les tribunes !

 

À l'amorce du deuxième tournant

 

Malduves Pompadour et Antoine Werlé n'auront pas touché terre d'un bout à l'autre de la dernière ligne droite

 

Maldives Pompadour, Anne-Laure & Mickaël Guildoux et Antoine Werlé, réunis pour la traditionnelle photo de famille



Voir aussi...

À découvrir et remplir sans plus attendre, le dossier d'inscription au Grand Show Anglo 2022

À un peu moins de 150 jours de la 9e édition du Grand Show Anglo de La Teste, qui aura lieu le jeudi 15 septembre prochain, à nouveau sur l'hippodrome du Béquet (33), découvrez ci-dessous le programme de cette journée incontournable ainsi que le formulaire d'inscription pour celles et ceux d'entre vous souhaitant y présenter l'un(e) de leurs Anglo-Arabes nés en 2020. À RETOURNER COMPLÉTÉ AVANT LE 15 JUIN !

Furieuse, la revanche sur la vie d'une Anglo-Arabe orpheline et balafrée

Lauréate dès ses premiers pas en compétition dimanche dernier à Tarbes, Furieuse a provoqué une (très) forte émotion au sein de son entourage, notamment du côté de ses éleveurs, Jean-Marc Davezac et Daniel Lacassagne, qui se sont battus bec et ongle avec leurs familles pour que puisse vivre cette pouliche Anglo-Arabe devenue orpheline à un mois et gravement blessée yearling. Une belle revanche sur la vie s'il en est.

"Mesdames et Messieurs, osez l'Anglo": la lettre aux entraîneurs de la Fédération Anglo Course

En plus de leur présenter le programme de plat de la période estivale à venir dans un courrier leur étant adressé, Paul Couderc, Président de la Fédération Anglo Course, a rappelé aux entraîneurs l'importance de la filière Anglo-Arabe dans le paysage hippique du Sud-Ouest et l'intérêt pour ces derniers à rentrer des chevaux de cette race au sein de leur effectif. À découvrir ci-dessous !