Fira dans les traces de Genmoss ?

07/03/2020 - Evénements
Deux ans après Genmoss, Fira a gagné en débutant, dans un véritable canter le Prix de Valmy, la toute 1e course de 3 ans du programme anglo-arabe. Portant la même casaque de Pierre Pilarski, également entrainée par Didier Guillemin, l'élève du Haras des Granges, la fille de Diamond Green tentera de galoper dans les traces de la Zarkava de l'anglo-arabie. WWW.ANGLOCOURSE.COM

 

 

Cinquante ans après avoir découvert les concours de modèles et allures à Pompadour en y amenant une anglo-arabe avec son père, Mathieu Daguzan-Garros, le patron du Haras des Granges, a souhaité à son tour réaliser cet acte de transmission familiale. Il a racheté une poulinière anglo-arabe, alors qu'il se consacrait uniquement aux pur-sangs depuis des lustres, et a emmené son 1e produit avec l'un de ses fils à un concours de modèles....à Pompadour.

 

 

Bonne pioche, la jument anglo-arabe en question, Thera, qui avait été conçu chez lui au Haras des Granges des oeuvres de son ancien étalon Rashbag, lui offre de grandes satisfactions. Merveilleusement bien née, puisque soeur de la mère du champion Bénévolo de Paban, Thera n'était pas très bonne mais elle a donné d'emblée au haras Thirassia (Walk in the Park), une jument de grand talent, lauréate du Grand Steeple-Chase des 4 ans AA pour Jean Biraben à Pau. VOIR LE PEDIGREE.

 

Voici désormais le tour de Fira, une magnifique pouliche, classée 2e du Grand Show Anglo. Mathieu Daguzan-Garros a donc associé ses 2 fils Raphaël et Frédéric dans l'élevage de la pouliche de Diamond Green, un étalon très confirmé qui faisait la monte en 2016 au Haras des Granges avant de faire 2 saisons au Haras du Lion puis de s'installer au Haras des Etincelles chez Olivia Saelens en 2020. Son jockey Alexandre Gavilan savait très bien ce qu'il avait dans les mains quand il a pris l'avantage dès l'entrée de la ligne d'en face avant de filer au poteau, soutenant uniquement aux bras sa partenaire nécessairement tenue en haute estime par son entraineur Didier Guillemin, pour qu'il l'ait proposé à Pierre Pilarski, un nouveau propriétaire important. Ce dernier avait récupéré Genmoss sous sa casaque après les 3 premiers succès de la fille de Gentlewave. Cette fois, la bannière rouge et jaune a brillé dès le début de l'histoire.

 

GALERIE PHOTOS

 

Fira et Alexandre Gavilan

 

L'ordre d'arrivée au rond de présentation, Fira devance Locéanechope

 

Locéanechope et Gabriel Bon

 

Départ du Prix de Valmy

 

Fira, encadrée de Béné Yum de Paban (à la corde) et Locéanochope

 

Queen Margaux et Guillaume Guedj-Gay, 3èems de l'épreuve

 

A 100m du poteau, Fira a l'avantage, devant Locéanochope et Boy d'Argent, Queen Margaux, complètement à l'extérieur, n'apparaît pas sur ce cliché

 

Fira, rallie le poteau, détachée de ses opposants

 

Locéanochope, devant Queen Margaux, masquant Boy d'Argent

 

Rentrée de Fira dans le cercle des vainqueurs

 

La photo du vainqueur

 

Didier Guillemin, l'entraîneur de Fira


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Découvertes

Election 2019 : Mathieu Daguzan-Garros s'exprime

 Grande figure de l'élevage français à la tête du Haras des Granges, et très impliqué dans la Fédération Nationale des Eleveurs tout comme l'Ecsso, le syndicat de son cher Sud-Ouest, Mathieu Daguzan-Garros s'exprime sur quelques uns des grands axes de la campagne électorale de la fin de l'année. En amont du grand débat de ce mercredi 21 août à suivre en direct de Deauville Il parle ainsi de la gouvernance commune, du rétablissement de la prime à l'éleveur pour les chevaux d'âge, de la défense du tiers pour l'obstacle, mais aussi de la création inédite d'une liste de propriétaire...