Plan de monte 2020 : cure de jouvence au Haras de Commeaux

19/03/2020 - Focus Elevage
À la tête du Haras de Commeaux, élevage où l'on dénombre près de 40 poulinières d'obstacle, Nicolle et Rémi Cottin, les parents de l'entraîneur François-Marie Cottin, voient en cette saison de monte 2020 pas moins de cinq juments maiden intégrer leur effectif et n'hésite pas à miser sur de jeunes étalons qui s'annoncent prometteurs.

Le Haras de Commeaux en Normandie

 

Entraîneur ayant remporté plus de 1.000 courses en France avant de partir travailler en Italie une dizaine d'années, Rémi Cottin arbore désormais la casquette d'éleveur et est revenu au pays de la baguette et du vin pour y installer sa structure ainsi qu'une autre destinée au débourrage et pré-entraînement sur la commune normande de Commeaux, entre Argentan et Falaise.

 

Rémi Cottin, l'homme du Haras de Commeaux

 

Bien épaulé par sa femme, Nicolle, ce bon vivant toujours très en verve accueille en cette nouvelle saison de monte cinq nouvelles juments, des maidens, sortant toutes de l'entraînement du "fiston", François-Marie Cottin. Parmi elles se trouve Dolly Light, petite-fille d'une certaine Yellow Light, la mère de l'illustre Cyrlight, excellent cheval de courses aux 20 victoires dont deux Gr.1 sur la Butte Mortemart (Prix Maurice Gillois et Prix Ferdinand Dufaure), et de la bonne Park Light, double gagnante de Listed à Auteuil.

 

Dolly Light 

(Crédit photo: APRH)

 

Tic entre également au haras pour y démarrer une nouvelle carrière de poulinière après s'être placée à trois reprises sur les champs de courses. Cette fille de la très bonne jument de cross Fourmille est une soeur de Frolon, cheval entraîné par François-Marie Cottin ayant notamment remporté deux Gr.1 en Italie et trois Listed en France.

 

Tic

(Crédit photo: APRH)

 

En plus de l'arrivée de sang neuf pour redynamiser son effectif, Rémi Cottin fait également confiance à la jeunesse du côté des étalons. En effet, Guignol, dont les premiers foals sont attendus avec impatience en 2020, est promis à Grenadines Island, elle dont les deux premiers produits sont déjà vainqueurs, alors que Jolie Menthe, la mère d'Achour (6 victoires, 30 places et 466.975€ de gains) ira de son côté à Nirvana du Berlais, un fils du regretté Martaline sacré meilleur 3 ans d'obstacle en 2019 après son impressionnante victoire dans le Prix Cambacérès (Gr.1) à l'automne et qui effectue ses débuts en tant qu'étalon cette année au Haras de la Hetraie.

 

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LE PLAN DE MONTE 2020


On en parle dans l'article

Voir aussi...