Nelly et Michel Contignon : la Lorraine du cheval d'acier

07/09/2020 - Focus Elevage
Découvrez la Ferme Saint-Antoine de Nelly et Michel Contignon, qui s'étend sur 115 hectares à 10 minutes de Rosières-en-Salines. Ils font partie des rares éleveurs de chevaux de courses AQPS en Lorraine, et ont déjà sorti des champions d'obstacle des deux côtés de la Manche comme Valseur Lido, Pomme Tiepy et bien sûr Rhialco.

 

Les éleveurs de chevaux de courses en Lorraine ne sont pas légion. Il existe un triptyique de 3 "maisons" principales installés dans cette vaste région de l'Est de la France : les Pelsy, les Deshayes et les Contignon. Chez ces derniers, l'élevage a commencé avec le père Georges Contignon, éleveur principalement de moutons sur les 115 hectares de la Ferme de Saint-Antoine à Blainville-sur-l'Eau.

 

 

Tout a changé à cause, ou plutôt grâce aux conditions de paiement de saillie de l'époque, plus restrictives qu'aujourd'hui puisqu'étant dûes à la réservation. La toute 1e jument de galop achetée par cet amateur de Concours Hippique, Miss Tiepolette, une pure souche de plat mère de gagnants à 2 ans, ne remplissant plus, l'agriculteur choisit sagement de tenter une dernière fois sa chance avec l'étalon le moins cher de la station des Haras Nationaux toute proche, celle de Rosières-en-Salines qui n''est à 10 minutes de route. 

 

 

En cet âge d'or des Haras, dans les années 70, toutes les stations proposent les services d'un étalon anglo-arabe de course, y compris à l'autre bout de la France par rapport au berceau de la race dans le Sud-Ouest. Et bingo ! Charmé par tant d'exotisme, Miss Tiepolette est fécondée par un certain Thia La, qui était là. Un demi-siècle plus tard, ce croisement continue de faire des miracles. Fils de Georges, Michel Contignon et sa femme Nelly, totalement impliquée dans la ferme, travaillent toujours sur cette souche "AC" devenue AQPS qui leur a déjà tant donné.

 


Les élèves de Michel Contignon ont la particularité de rentrer dans leurs boxes en liberté. C'est plus pratique.

 

La famille a accumulé les victoires sur les hippodromes du Grand Est jusqu'à Dostiep qui a porté le label aussi à Paris dans les années 90, terminant 2 fois placé du Prix du Président de la République (Gr.3). Puis il y a eu la pouliche Pomme Tiepy, gagnante de Gr.1 chez WIllie Mullins Outre-Manche, où Valseur Lido a aussi brillé au plus haut niveau. Mais en France, c'est évidemment Rhialco, un champion d'Auteuil, qui reste le cheval d'une vie. A noter quand même qu'en parallèle des vibrations sportives, Nelly et Michel Contignon ont connu les plus grandes émotions avec leur cher Thenymon, titulalire de 26 victoires dans le Grand Est, dont la 1e à 3 ans et la dernière à l'âge canonique de 14 ans sur leur hippodrome fétiche de Vittel. En effet, comme le dit Michel lui-même, ses éleves ne sont pas précoces, mais en revanche ils sont solides et durent très longtemps.

 


Rhialco remporte sa 15e et dernière victoire à 11 ans à Auteuil dans le Prix Maréchal Foch, sous la selle de Maxime Denuault, l'entrainement d'Emmanuel Clayeux et la casaque de Pierre Coveliers. (Photo APRH)

 

 

Aujourd'hui âgé de 24 ans, Thenymon, toujours aussi hargneux bien qu' hongre, s'est transformé en souffleur pour les 12 juments de l'élevage.  Ces 3 dernières années, les services d'It's Gino, excellent étalon qui fait la monte à Rosières-aux-Salines, ont été beaucoup utilisés. Les juments sont aussi envoyées à la saillie dans le Centre, pour trouver d'autres étalons, comme Kitkou qui était dans l'Allier. C'est ainsi qu'il a offert le 1e victoire en AQPS à ce jeune étalon de 1e production avec Horsnorme Tiepy, le tout 1e élève de sa fille Mathilde, le 23 août à Vichy, qui a donc touché la prime de 10.000 € promise par la famille Papot qui possède le fils de Martaline !

 


Mathilde et Michel Contignon font partie des 3 heureux bénficiaires de la prime Kitkou offerte par la famille Papot, soit 3 fois 10.000 € remis officiellement lors du Chesser Day 2020 à Paray-le-Monial.

 

 

 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

A 24 ans, Thenymon devient souffleur chez les Contignon !

Lors de la tournée en Lorraine à l'occasion du Grand Cross de Vittel, nous sommes tombés nez à nez avec une ancienne gloire chez Nelly er Michel Contignon. Vainqueur de la 26e course de son incroyable carrière à l'âge canonique de 14 ans, le vénérable Thenymon a entamé une nouvelle vie...de souffleur alors qu'il a aujourd'hui 23 ans. Encore chaud comme une braise, il n'est heureusement pas au courant qu'il n'a plus d'âge, mais plus de couilles non plus. Témoignage !

Entrée gratuite pour le Poneys Point to Point d'Emmanuel Clayeux le 14 juillet 2020

Non seulement le Poneys Point to Point du 14 juillet à Vaumas sera ouvert au public, mais en plus les entrées seront gratuites. Il s'agit en effet d'aider tout un chacun à découvrir le monde des courses à travers les poneys et les enfants. Créateur du 1e French Point to Point en 2017 sur son centre d'entrainement de Vaumas dans l'Allier, Emmanuel Clayeux organise ainsi, avec l'association Poneys au Galop un championnat de Poneys comprenant un stage de formation la veille pour les jeunes cavaliers. Il livre tous les détails de l'objectif et du programme qui comprend 7 courses dont une épreuve du France Sire Poneys Cross Challenge.

Craon 2019 : le grand cross des titans !

 Disputé depuis plus de 150 sur les 6000 m les plus exigeants du pays, le Grand Cross de Craon est mythe, un monument historique qui rassemble une foule formidable et que tous, des acteurs aux-mêmes jusqu'aux gosses des tribunes rêvent de remporter. Le lot 2019 est réduit à 6 partants mais la qualité y est exceptionnelle avec les 4 titans Bucefal, Bandito Conti, Cap Mix et Parc Monceau, le vainqueur de l'édition 2017. A suivre en direct sur Facebook Live à partir de 16H00.