Plan de monte 2021 : le Haras des Marais axe son plan de monte sur Colleville

23/02/2021 - Focus Elevage
Alors que le 1er poulain de la saison vient de naître, Isabelle et Nicolas Simon, qui dirigent le Haras des Marais dans la commune de Boëssé-le-Sec, dans la Sarthe, nous présentent le plan de monte de sa jumenterie, où l’on retrouve, entre autres, une nouvelle recrue avec la sœur de l’étalon Savoir Vivre. Gardez les pieds au sec et découvrez ces mères et futurs champions espérés… 

Isabelle & Nicolas Simon

 

Situé dans la Sarthe non loin de la Ferté Bernard, le Haras des Marais a vu le jour, en 2000, grâce à un corps de ferme établi sur 80 ha, d’un seul tenant. Le couple, attiré par les chevaux de course, s’est lancé dans cette aventure, après qu’Isabelle eut été cavalière professionnelle de CSO. Réaménageant cette ferme, ils ont créé une soixantaine de boxes, équipé l’établissement d’un marcheur, d’une salle de soin ainsi que de barres gynécologiques, dans le but de proposer tous les services allant de l’élevage à la préparation aux ventes.
 
 
Vif Ardent, le dernier lauréat de l'élevage du Haras des Marais ©aprh
 
 
L'année 2020 s’était terminée par une victoire, acquise par A Special Line, le 29 décembre, sur l’hippodrome de Marseille Pont de Vivaux. Le 7e partant de 2021 apportera la 1ère victoire de l’année, grâce à Vif Ardent, objet d’un article à l’occasion du retour au premier plan de la casaque Henrot (à lire ici). En relation avec un ami allemand, Pascal Lorth, passionné de généalogie et de génétique, Isabelle et Nicolas acquièrent la quasi-totalité de leur jumenterie, aux quatres coins de l’Europe (Dark Fudgees  de Suisse, Soudaineté, la dernière recrue, d’Allemagne, tout comme Lichtspiel ).
 
 
Le 1er produit de l'année fait son timide... 
 
Ce produit, issu du croisement entre Galiway et Penjing (Olympic Glory), descendant de la sœur de Prince Chéri (lauréat des Kingstown Town Stakes, Gr. 3 et 2e du Grand Prix de Clairefontaine) et de la famille de Prince Nico (lauréat de la Grande Course de Haies de Mérano, Gr. 1) est le foal du Haras des Marais. Penjing sera présenté, cette année, à Kendargent.
 
 
Soudaineté, soeur de Savoir Vivre
 
Cette année sera également marquée par l’arrivée de Soudaineté, une 5 ans ayant pris 3 places à 3 ans, en Allemagne, et qui n’est autre que la sœur utérine de Savoir Vivre, et donc, cousine de la Championne Stacelita, lauréate du Prix de Diane et du Vermeille. Cette fille d’Iffraaj rencontrera, ces prochains jours, Galiway, offrant un double inbreeding Northern Dancer 4x5 et 5x5x5, tout comme les inbreeding sur Mr Prospector 5x5 et sur Special 5x5.
 
 
Tiger Roll, frère de Dark Fudge
 
 
Autre poulinière issue d’une belle famille, à savoir, Dark Fudge, la sœur de Tiger Roll (double lauréat du Grand National d’Aintree), après avoir pouliné de Goliath du Berlais, ira convoler avec No Risk At All. Le 1er premier produit de Dark Fudge, Tiger Blood, ¾ frère de Tiger Roll, a été adjugé 45 000€, foal, lors de la Vente d’élevage Obstacle à Arqana, mi-novembre.
 
 
The Grey Gatsby, rencontrera, à nouveau, Reauville
 
 
Reauville, la sœur de Penjing, pleine de Sommerabend, retournera, quant à elle, à The Grey Gatsby. L’an dernier, Reauville avait donné naissance à Prince de Belair, né de la rencontre avec The Grey Gatsby et qui avait été adjugé 15 000€, à Toby Jones, lors de la dernière vente Arqana de l’année.
 
Les autres poulinières prendront, d’ici quelques semaines, des horizons différents, étant promises à Born To Sea, Spanish Moon et Doctor Dino.
 
 
 

 

DECROUVREZ LA JUMENTERIE ET LE  PLAN DE MONTE DU HARAS DES MARAIS
 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Actualités

134e Grand Prix de Pau : Ajas, le rayon de soleil de David Cottin

Vivant un meeting de Pau 2020-2021 des plus compliqués avec plusieurs chevaux ayant été testés positifs à la rhinopneumonie équine, David Cottin a retrouvé le sourire ce dimanche grâce à la victoire d'Ajas dans le Grand Prix de Pau (Gr.3), dont le jeune trentenaire était tenant du titre depuis 2019, après l'avoir épinglé à trois autres reprises en tant que jockey. Retour sur un grand moment de sport et d'émotions ! 

Actualités

Tenerife Sea, la Loire-Atlantique s'exporte jusque sur la Riviera !

En s'imposant ce dimanche dans la Grande Course de Haies de Cagnes (L.), sous la selle d'un Christopher Couillaud des grands jours, Tenerife Sea a mis à l'honneur tout le département de la Loire-Atlantique, où elle a été élevée au Haras du Saz puis pré-entraînée par Matthieu Nadot avant de rejoindre les boxes de Pierre-Jean Fertillet, auteur d'un magnifique "hat trick' pour la dernière journée du meeting d'obstacle cagnois 2020-2021.

Zoom Etalon

Kendargent sera-t-il le meilleur père de gagnants en France pour la 4e fois de suite ?

Sauf si Siyouni parvient à lui prendre l'avantage dans la toute dernière course plate de l'année 2020 à Pau, Kendargent sera sacré meilleur père de gagnants par le nombre pour la 4e fois de suite ! Le père de Goken et de Jimmy Two Times attend toujours son 1e gagnant de Gr.1 mais à la veille de ses 18 ans, le magicien blanc a déjà laissé une marque indélébile dans l'élevage français.

Ventes & Shows

La success story Galiway continue autour des rings

Quand Galiway a été recruté par Guy Pariente au Haras de Colleville, c'était encore un pari osé, car même en fils de Galileo issu du même croisement que Frankel, il n'avait gagné "qu'une listed". Le pari est encore gagné, puisque Galiway tient la barre sur les pistes... mais aussi sur les rings ! Ses foals passés à la Vente d'élevage ARQANA ont réalisé une moyenne très élevée, alors qu'ils avaient été conçus d'une saillie à 3000€...