Découvrez tous les foals 2022 de l'Elevage des #Mottes

17/05/2022 - Focus Elevage
Installée à Soucelles dans le Maine-et-Loire, l’Écurie des Mottes de Joël et Claudie Poirier a fait naître 12 poulains cette année, dont une majorité issus de poulinières à vocation obstacle. Parmi les 8 mâles et les 4 femelles nés en 2022, nombre son issus d’étalons faisant la monte au Haras du Lion. Découvrez en image les foals « made in des Mottes ».     

 

La vie est belle en Anjou

Fondée il y a plus de 40 ans par Joël et Claudie Poirier, l’Écurie des Mottes s’est hissée parmi les meilleurs élevages français, notamment avec les chevaux AQPS. Au fil des années l’élevage s’est orienté de plus en plus vers l’obstacle, et de grandes réussites avec des chevaux comme Adriana des Mottes (Mares Novice Hurdle Championship Gr.1), Farlow des Mottes (Prix Murat Gr.2, Prix Robert de Clermont-Tonerre Gr.3), ou plus récemment Pamela des Mottes (Prix Girofla L.). En 2022, douze poulains, huit mâles et quatre femelles ont vu le jour à l’Écurie des Mottes en cette année 2022.

 
 Pamela des Mottes la dernière gagnante black type de l'Écurie des Mottes ©APRH
 
 
Comme à l’accoutumée, la famille Poirier a utilisé plusieurs étalons stationnés au Haras du Lion. Le regretté Gemix a produit un mâle et un femelle. Castle du Berlais qui réalise un superbe début de carrière avec ses premiers 3 ans en obstacle, a eu cette année 1 mâle « made in des Mottes », de même que l’autre élève de Jean-Marc Lucas Clovis du Berlais, revenu en France après un début de carrière en Angleterre à Yorton Farm, a lui aussi un mâle. Le très en forme Balko a eu un poulain avec la jeune poulinière Chenaie du Plessis. Parmi les étalons « extérieurs », ont été sélectionnés la valeur sûre, Prince Gibraltar, ou encore Motivator. Le jeune Gary du Chênet est représenté par 2 produits.
 
 
 
PLUS D'INFOS ET DE PHOTOS DE L'ÉCURIE DES MOTTES EN CLIQUANT ICI
 
 
Commençons avec cet élégant poulain de la quintuple lauréate en obstacle Banco des Mottes (gagnante à Auteuil) et Gémix. C'est aussi la famille proche de Falbala des Mottes et Ronaldo des Mottes.
 
 
 
Bogota des Mottes, lauréate de 6 courses, a quant à elle donné naissance à son cinquième produit, une femelle du très polyvalent étalon du Quesnay Motivator. A noter que Bogota des Mottes est l'ultime descendante de la toute 1ère jument avec qui Claudie et Joël Poirier ont commencé leur élevage il y a près de 50 ans !
 
 
 
La magnifique Chenaie du Plessis a mis au monde son premier produit cette année, un mâle de Balko. Le poulain appartient à la souche des lauréats de Listed en obstacle Le Plessis et Un Roc de Grand Val.
 
 
 
Datcha des Mottes, une 2e du Grand Steeple d’Angers (L.) et 3e du Grand Steeple de Waregem a elle aussi donné naissance à son premier produit, une femelle de Gémix.
 
 
 
Continuons avec les juments ayant donné leurs premiers produits, avec ici la double lauréate chez Gabriel Leenders Fly des Mottes, et son mâle par Castle du Berlais. 
 
 
 
Acquise à la vente d’élevage Arqana en décembre dernier pleine de Mondialiste, Guardina, une fille de Siyouni gagnante de maiden à Deauville, a mis au monde cette pouliche, qui est son troisième produit.
 
 
 
Autre poulinière de plat de l’élevage des Mottes Lilly du Havre, six fois gagnante dans la discipline a donné naissance à son troisième poulain, un mâle par Prince Gibraltar.
 
 
Ici un mâle par Clovis du Berlais, premier produit de Magie des Landes, la sœur des placés de Listed en obstacle Magique des Landes et Grand des Landes.
 

Femelle du jeune étalon Gary du Chênet et la poulinière confirmée Sara de Flée, mère de Défi des Mottes, gagnant à Auteuil.

Mâle de Gary du Chênet et de Célyssa des Mottes, triple gagnante, une jument de la famille très vivante de Dortmund Park.
 

Mâle d'It's Gino et Ulyssa des Mottes, gagnante de 6 courses en plat et en obstacle.

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Chief Cove offre une première victoire à Castle du Berlais sur les haies de Fontainebleau

Après Clovis du Berlais, c'est un autre de ses compatriotes d'élevage et voisin au Haras du Lion, Castle du Berlais, qui signe une première victoire. Issue de sa première génération de 3 ans, Chief Cove s'impose en roue libre sous la casaque du Haras du Logis Saint Germain dès ses débuts à Fontainebleau, et met à l'honneur le jeune fils de Saint des Saints qui semble produire "vite et précoce". 

Clovis du Berlais : les nouvelles photos après une Yorton Sale enflammée

Tous vendus, les 5 produits de Clovis du Berlais ont atteint les 31.000 € de moyenne, soit 12 fois le prix de saillie, avec un top à 41.000 € et un autre à 32.000 € pour Gabriel Leenders. Après ses 2 premières années en Angleterre, le fils de King's Theatre s'est installé depuis au Haras du Lion, qui vous présente une nouvelle galerie de photos. Clovis du Berlais sera représenté par 3 foals au Show AQPS du Lion d'Angers.