La relève est dans le pré... chez Rémi #Sabatier

09/07/2022 - Focus Elevage
Installé dans l'Aveyron, dans le vert vallon de Port d'Agrès, Rémi Sabatier, bien connu en Anglo-Arabie pour être l'éleveur des bons Fougere Aigle et autre Ikalana, est fier de vous présenter les deux produits issus de ce dernier, venus compléter son élevage occitan, et à découvrir sans plus attendre en images ci-dessous.

Bienvenue chez Rémi Sabatier et Ikalana, les rois de Port d'Agrès, dans l'Aveyron

 

Dans le paysage de l'Aveyron, Rémi Sabatier fait en quelque sorte figure d'exception. Non seulement grâce à son extrême sympathie, en digne défenseur du "vivre vrai" qu'il est, mais aussi par le fait qu'il soit l'un des rares éleveurs de galopeurs à être implanté dans ce département de la région Occitanie, beaucoup plus réputé pour ses spécialités culinaires telles l'aligot, le roquefort ou encore les "farçous". Tombé amoureux des chevaux du temps où il était encore en culotte courte, ayant d'ailleurs acheté sa toute première jument à l'âge de 12 ans, Rémi Sabatier a décidé de faire sa passion son métier, étant aujourd'hui à la tête d'une structure s'étendant sur quelques 35 hectares vallonnés sur la commune de Port d'Agrès, et d'un effectif composé notamment d'une douzaine de poulinières, pur-sang et Anglo-Arabes, achetées aux ventes ou provenant de son élevage personnel.

 

Ikalana, l'un des bons compétiteurs Anglo-Arabes élevés par Rémi Sabatier, seigneur en son domaine dans les vallons de Port d'Agrès, dans l'Aveyron

 

Parmi elles, Filica, une Anglo-Arabe à 25% issue de "sa" championne Fougere Aigle qui avait remporté l'édition 1998 du Grand Prix des Anglo-Arabes à Longchamp, pour la casaque et l'entraînement de François-Michel Louit. Cette dernière n'est autre qu'une propre soeur par Albert du Berlais de la bonne sauteuse Jegua (trois victoires dont Prix Colonel des Roches de Chassay à Toulouse, ndlr), devenue ensuite la mère du valeureux Ikalana, qui a lui aussi porté haut l'élevage de Rémi Sabatier, aussi bien sur le continent que sur l'île de Beauté. En effet, sous la férule de Didier Guillemin tout d'abord, ce fils de Zamouncho, (qui défendait, comme son père, les intérêts de Jean Biraben, personne chère à Rémi Sabatier, ndlr) est parvenu à passer le poteau à deux reprises, notamment dans le Critérium de Tarbes, en plus d'avoir terminé troisième du champion Illusion Sauvage à Tarbes, dans le Prix du Ministère de l'Agriculture à 12.5%, en 2013. Soigné ensuite par son éleveur-naisseur d'une mauvaise blessure à une jambe, Ikalana est alors arrivé en Corse, dans les boxes d'Ange Tramoni, pour qui il s'est distingué à six autres reprises, notamment dans les Grand Prix de la Ville d'Ajaccio et de Biguglia.

 

 Ikalana, officiant aujourd'hui comme étalon chez son éleveur-naisseur, Rémi Sabatier

 

Embrassant désormais une carrière d'étalon, sur la terre de son enfance, Ikalana est à l'origine des deux foals à avoir pointé le bout de leurs naseaux cette année chez Rémi Sabatier, ainsi que d'une yearling et de deux 2 ans Anglo-Arabes à 12.5%, que nous vous proposons de découvrir sans plus attendre ci-dessous, dans les prés où sont également nés et ont grandi les "purs" Salix, Besca Nueva, Yes Mate ainsi que la pur-sang arabe Pampaligossa, tous gagnant(e)s, en plat et/ou en obstacle.

 

PLUS D'INFOS ET PHOTOS SUR LES "N22" DE L'ÉLEVAGE RÉMI SABATIER EN CLIQUANT ICI

 

 Commencons notre tour de pré avec la dernière née de l'année, une pouliche Anglo-Arabe à 12.5% par Ikalana et Yes Mate, une triple lauréate en plat ayant pour grand-mère Zigaura (3ème Moyglare Stud St.) et issue de la même souche qu'Our Native (Flamingo St., Gr.1; Monmouth Invitational H. Gr.1; étalon)

 

 Autre pouliche Anglo-Arabe à 12.5%, cette fille d'Ikalana et Royalgrey, apparentée à la même souche que la triple lauréate en plat Pearl White, également placée de Gr.3 à Longchamp

 

 Place à présent aux yearlings et à cette fille d'Ikalana et Baiona One, du même sang que les multiples gagnant(e)s de Gr.1 Dance Teacher (Ladies H.), Ascend (Manhattan H.), Cat Moves (Prioress S.) et autre Hootenanny (Breeders' Cup Juvenile Turf et 2ème Prix Morny)

 

 Voici d'ailleurs sa propre soeur, âgée de 2 ans...

 

 ...tout comme ce mâle, résultant des oeuvres d'Ikalana et Idle No More, issu de la même souche que Bleu Ciel Et Blanc (2ème Finot des Pouliches, L.) et Binocular (11 vict. en obst. dont Champion Hurdle, Gr.1; 2x Christmas Hurdle, Gr.1 et John Smith's Anniversary Novice Hurdle, Gr.1)

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Maldives Pompadour, ou le grand retour de la casaque des Haras Nationaux

Lauréate hier du Prix Martine Lapoujade sur l'hippodrome de Montauban, Maldives Pompadour, entraînée par Anne-Laure Guildoux, est venue remettre à l'honneur l'habit de lumière de ses éleveurs des Haras Nationaux, qui n'avait plus passé le poteau en tête depuis un an. Avant cela, un laps de temps de presque 7 ans s'était également écoulé, soit depuis le succès toulousain de Mineapolis... la mère de Maldives Pompadour !