Catcall (Tropheés Arqana): le grand écart

20/01/2014 - Focus Elevage
Acheté pour seulement 5.000 euros yearling lors de la session de décembre 2010, Catcall est un cheval de rêve. En 15 sorties publiques, le sprinter a gagné 5 courses et a été à 8 reprises « dans l'argent ». Repéré yearling par Gérard Samama, Catcall a tutoyé les sommets en 2013 pour la casaque de sa femme Mme Gérard Samama. Elevé par Fernand Krief dans l'Orne, Catcall a été placé chez Philippe Sogorb, jeune entraineur à réussite installé à Mont-de-Marsan.

Catcall s'impose dans le Prix de Saint-Georges (Gr.3) à Longchamp.

Un classique devenu sprinter

Castré en fin d'année de ses 2 ans, Catcall a commencé une carrière dite classique. Il a en effet débuté en mai de ses 3 ans sur 2100m par une victoire. Poulain tardif mais pas que, il gagne un sprint sur 1200m dès le mois de septembre de ses 3 ans suivi d'une nouvelle victoire sur 1400m. Ces distances sont les bonnes. Après deux 2èmes places en début d'année 2013, Catcall signe une éclatante première victoire de Listed dans le Prix Cor de Chasse à Fontainebleau. 6 semaines plus tard, le jour des Poules d'Essai à Longchamp, le nouveau sprinter à la mode affronte les chevaux venus d'Angleterre dans le Prix de Saint-Georges, un Gr. 3 qu'il remporte de toute une classe. Terrain de jeu favori des chevaux anglo-saxons, le sprint ne fait désormais plus peur à Catcall. C'est ainsi qu'il se place 2ème du Prix de l'Abbaye de Longchamp, la meilleure course sur le sprint en France disputée le jour du Prix de l'Arc de Triomphe et de label Gr. 1, à seulement une courte tête du lauréat Maarek. Parti des distances intermédiaires car lauréat en débutant sur 2100m, Catcall a donc réussi le grand écart en devenant l'un des meilleurs sprinters d'Europe.

 


Voir aussi...

Focus Elevage

Ectot (Trophées Arqana): le déménageur normand

L'un des meilleurs 2 ans de sa génération, Ectot n'a été battu que par Karakontie, le lauréat de Prix Jean-Luc Lagardère (Gr. 1), le jour de leurs débuts communs à Compiègne. Espoir classique après ses succès dans le Critérium Européen du Fond de l'Elevage (Listed), le Prix des Chênes (Gr. 3) et surtout le Critérium International (Gr. 1), Ectot est issu des ventes de yearlings d'Août 2012 où il avait été acheté 75.000euros par Sylvain Vidal pour le compte d'Elisabeth Vidal, sa femme, et Gérard Augustin-Normand. Ce dernier a déjà goûté aux joies d'une victoire classique grâce à Le Havre dans le Prix du Jockey-Club en 2009. Ectot, qui présentait déjà sur le ring un physique très impressionnant, suivra-t-il ses traces ?