Top Notch, encore un Gr.1 pour le docteur Gabeur

05/02/2017 - Grand Destin
Désormais le doyen des vétérinaires de Meslay-du-Maine, Benoit Gabeur, lauréat du Grand Steeple-Chase de Paris 2016 avec So French, vient de décrocher un nouveau Gr.1 en Angleterre en association avec le Haras des Sablonnets grâce à Top Notch, un fils de Poliglote qui rend hommage à l'homme qui a fabriqué sa famille, Claude Cohen.


Top Notch, monté par Daryl Jacob, a pris l'avantage sur le dernier fence de Sandown pour décrocher son 1e Gr.1 pour le compte d'Isaac Souede et Simon Munir.

Il y a un adage dans les campagnes qui dit que les vétérinaires ne sont pas des bons éleveurs. Mais les adages de campagne, comme celui des hirondelles, des mirco-ondes et tout ce qui tourne autour de la pluie ou du beau temps, sont toujours très radicaux, donc parfois faux. La meilleure exception actuelle est évidemment le cas du Docteur Benoit Gabeur, qui est aujourd'hui le doyen (il n'aime pas ce mot) de la clinique vétérinaire de Meslay-du-Maine après avoir travaillé aux côté de son créateur, Paul Geslin. 

En effet, Benoit Gabeur (VOIR CI-CONTRE) et sa femme Marie-Christine, qui état sortie 1e de sa promotion en son temps des études de vétérinaire, élèvent depuis des lustres et se sont fait connaître à l'international avec Long Run et Master Minded, cracks en Angleterre. Dernièrement, ils alignent les grands succès à Auteuil avec, pêle-même, Bel La Vie et So French, tous deux vainqueurs de Grand Steeple-Chase de Paris, mais aussi Device, On The Go, Terrific, Off By Heart, Politikar et bien d'autres.

Pourtant, ils n'ont jamais eu beaucoup de juments et n'ont pas habitude d'insister longuement dans des familles ni de vouloir fonder des souches ancestrales. Actuellement, ils ont environ 5 juments, dont Fassination, la mère de Terrific, Westonne, la mère de So French et Device, et une jeune poulinière nommée Holy Virgin, soeur aînée de Top Notch par Saint des Saints. Cette dernière, gagnante à Auteuil, est mère d'un fils le de Martaline nommée Ave Moi en 2016. Elle a été saillie par Poliglote au printemps dernier.

En fait, même si c'est un fils de Poliglote, Top Notch n'est pas vraiment issu d'une origine d'obstacle, mais d'une souche de plat développée par le regretté Claude Cohen dans les années 90 et 2000 avec la complicité de son entraineur fétiche Elie Lellouche. Le duo acquiert ainsi à réclamer, comme ils le faisaient de temps en temps, une pouliche de 2 ans chez Bernard Secly après un succès à Deauville en aout 1989. Cette El Quahirah, de loin le plus précoce des produits jamais donnés par Cadoudal, avait été élevée par le Haras du Hoguenet. Trois semaines plus tard, la pouliche conclut 3e du Prix du Calvados (Gr.3).


Conservée à l'élevage, à l'époque à Molière en Mayenne chez Didier Paysan qui a depuis vendu son domaine à Norbert Leenders, El Quahirah produira 3 black-type, dont Golani (Prix Edmond Blanc, Gr.3) et Carla (2 Listed), elle-même devenue la mère de Svedov (Prix Edmond Blanc, Gr.3, puis étalon raté aux Haras Nationaux) et Zain Al Boldan (gagnante de Listed en plat  Outre-Manche). 

Claude Cohen (VOIR CI-CONTRE) a toujours croisé ses juments avec de bons étalons de plat, mais aussi quelques sujets mixtes comme Nikos dont il était très amateur, et il a toujours eu des chevaux d'Auteuil, même parfois sans le vouloir...Trois ans avant son décès des suites d'une longue maladie en 2011, Claude Cohen réduit son effectif et passe en février 2008 sur le ring d'Arqana Topira, fille de Pistolet Bleu et El Quahirah, gagnante du Prix de l'Elevage à Saint-Cloud, mère de 5 produits et pleine d'Anabaa Blue, à terme dès le mois suivant. Elle est achetée 22.000 € par David Powell pour Benoit Gabeur qui va s'associer avec le Haras des Sablonnets. Ceux-ci auront déjà le plaisir de voir le 5e produit en question, par Westerner nommé Never Forget, remporter le Prix de Malleret (Gr.2).

Pour son nouvel entourage, Topira donnera 5 nouveaux produits dont le 4e est ce fameux Top Notch, par Poliglote, un étalon très cher à Benoit Gabeur. Très précoce, après avoir été racheté 30.000 € yearling en octobre, Top Notch a débuté sa carrière par 2 succès dès les mois de mars et avril de ses 3 ans en 2014 à  Bordeaux et à Enghien chez Guillaume Macaire, après avoir été débourré par Eric Aubree au Haras de la Placière, sous la casaque de Marie-Claude et Jean Tyssandier, ancien pharmacien et président de l'hippodrome de Meslay-du-Maine, ami de l'éleveur dont cet article est l'objet. Vendu en Angleterre, il a été placé chez Nicky Henderson et remporte son 1e Gr.1, le Scilly Isle Novice's Chase à Sandown, le 4 février 2017. Il fait briller l'association d'Isaac Souede et Simon Munir, qui sortent d'une année anglais terne en 2016, alors qu'ils ont tout gagné en France, notamment grâce à Alex de Larredya, Kyalco, Saint Goustan Blue, Crack de Reve, Shakapon, Jeannot de Nonant et tant d'autres !


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Semaine des Etalons : des Gr.2 pour Montmartre et Poliglote à Ascot

L'hippodrome d'Ascot a centralisé les attentions cette semaine lors des performances des étalons français puisque Montmartre et Poliglote ont tous les deux signé une victoire de Gr.2 grâce à leurs produits respectifs Capitaine et Politologue. Ces derniers, âgés de 4 et 5 ans, se sont imposés sur les claies pour les premiers et sur les fences pour le second. Deux des étalons du Haras du Logis ne sont pas en reste en plat.  Authorized et Manduro ont remporté une Listed. Enfin, citons la performance de Puerto Escondido, un fils d'Hurricane Cat qui s'est placé 2ème du Premio Carlos Pellegrini (Gr.1), équivalent du Prix de l'Arc de Triomphe en Argentine.

Le Haras des Sablonnets sort son site internet

Antoine de Talhouët-Roy et l'équipe du Haras des Sablonnets sont ravis de vous présenter leur nouveau site internet sur lequel vous pouvez y retrouver les fiches complètes des étalons Red Dubawi et Barastraight, leurs performances, leurs produits... Vous y retrouverez également de nombreux autres éléments sur la vie de l'établissement et prochainement les propositions de vente à l'amiable hors ventes Arqana. Ce site est riche de l'histoire du plus ancien haras de France tenu par la même famille ! Il a fêté ses 150 ans cette année et ce site internet vient honorer le travail de 5 générations d'éleveurs. Rendez-vous dès à présent sur www.harasdessablonnets.com

Poliglote fera la monte de façon privée en 2017

Il est régulièrement en haut de l'affiche et domine souvent les classements, Poliglote, le père de Solemia, la gagnante du Prix de l'Arc de Triomphe 2012 ; de So French, le vainqueur du Grand Steeple Chase de Paris 2016 ; de Don Poli, Fleur d'Ainay ; Hinterland ; Saint du Chenet ; Berryville ; Prince Oui Oui ; Tanais du Chenet et tant d'autres... Bref Poliglote ne fera plus la monte de manière publique dès 2017. Cette décision a été prise car ce héros du parc français soufflera sa 25ème bougie l'an prochain. Cette année, il a sailli 56 juments mais seulement la moitié ont été testées pleines. Déjà très limité ces dernières années, son book de jument sera réduit davantage pour le préserver au maximum.