"Un jour, Une casaque, racontez vos couleurs" - Episode 1 : Jean-Claude Séroul

30/03/2021 - Grand Destin
 L’Histoire raconte que la première casaque conçue pour un jockey l’a été en … 1812 sur l’Ile Maurice à l’occasion de la première course officielle de chevaux. France Sire vous propose aujourd'hui une nouvelle rubrique pour découvrir l'histoire de nos célèbres casaques ! On commence cette série avec Jean Claude Seroul - Couleurs : cerclée gris et orange – Manches et toque orange, portée au sommet au printemps 2021 par Skalleti.  


Jean Claude SEROUL
 

Quelle tenue, quel habit aura suscité autant de fierté, d’émotions, de regrets, d’adrénaline, de bonheur et de déceptions ? Véritable carte de visite du propriétaire, elle fait l’objet d’un choix minutieux tant pour les couleurs que les motifs. Parfois héritée de la génération précédente, chaque casaque recèle son petit secret entre fétichisme, hasard, tradition, bon ou... mauvais goût mais toujours avec passion.

 

 Jean Claude Seroul a sans doute ressenti cette émotion des milliers de fois depuis qu’il est propriétaire. Cela fait déjà 51 ans !…

Cet ancien patron de presse hippique, à l’époque passionné de statistiques, saute le pas en 1970 pour devenir propriétaire.  Les stats, les pronostics, les combinaisons, c’est son truc mais un jour on a envie de se frotter à la vraie compétition. Bienvenue dans la planète courses, côté pesage, rond de présentation, piste... Il faut alors choisir une casaque. Etape importante car, à moins de rester au fond du tiroir durant 5 ans et donc tomber dans le domaine public, elle vous représentera à vie sur les hippodromes.

Jean Claude Seroul évoque avec plaisir et sourire cet épisode. Homme pressé, occupé, le dossier de demande des couleurs a sans doute été posé et un peu oublié sur un coin de bureau. Mais arrive un moment où il faut se décider et l’ envoyer, ce satané dossier. Peu inspiré, hésitant, il commence même peut-être à voir rouge ou rire jaune, sans parler d’idée noire… Bref, Nicole, son épouse, à ses côtés, est en train de lire Paris Match. Allez, soyons fous, à la rubrique horoscope, chaque signe astrologique a sa couleur : pour Monsieur, c’est orange et pour Madame c’est gris. Ca, c’est fait !...

 


Skaletti gagne en roue libre le Prix Exbury (Gr.3) sous la selle de Pierre-Charles Boudot...


Puis répète brillamment dans le Prix d'Harcourt (Gr.2), monté par Gérald Mossé.

 

Reste le choix des motifs. Jean Claude Seroul se souvient avoir laissé la Société d’Encouragement (France Galop à cette époque) décider car son président, Marcel Boussac avait les mêmes couleurs. Quand même, on ne galope pas sur les terres du voisin !.

Ainsi est née cette jolie casaque lumineuse, à la couleur orange du chaud soleil du midi et de Marseille où résident Jean Claude Séroul et son épouse.

 

 

 

Alors, si vous demandez à ce propriétaire, à la passion intacte, quel est son plus grand souvenir ou moment vécu avec cette casaque, vous ravalez un peu votre question en entendant « qu’il n’a pas la religion du rétro », ni « la culture du palmarès » et que « son plus grand moment est à venir avec la prochaine course de Skaletti ». Et bim ! La prochaine fois, soyons plus pertinents dans nos questions…

On perçoit cependant un peu d’émotion en évoquant le souvenir de sa première Listed gagnée sous ses couleurs. C’était en 1995 avec Kadgreen, lauréat du Prix Georges Trabaud dans la cité phocéenne, monté par… Christophe Escuder.

Le futur immédiat s’appelle donc Skaletti mais Jean Claude Seroul reste toujours très pragmatique et réaliste. Il serait certes très heureux de remporter son premier Gr.1 avec ce cheval, mais « aux courses, s’il n’y avait que des hauts ou que des bas, on s’ennuierait, alors on verra. Il faut aussi avoir le goût du risque et aimer les contrariétés »….

Skaletti, Gris de Gris, Padron, Marianafoot, Lord Flasheart et bien d’autres encore ont donc porté haut les couleurs de la casaque orange et grise de ce fervent du turf. Aux courses ou devant notre téléviseur, lorsque l’un de ses élèves s’élancera des stalles de départ et filera vers le poteau en vainqueur, on se rappellera alors que le destin d’une casaque se trace parfois en consultant son … horoscope !

 

 

 

Voir aussi...

Evasive's First étalon à Grandcamp en 2016 : lire l'interview de Samuel Blanchard

Le courtier Samuel Blanchard, propriétaire d'Evasive, le nouvel étalon à la mode a récemment annoncé l'arrivée du premier fils étalon d'Evasive. Il s'agit ni plus ni moins d'Evasive's First né et élevé au Haras de Grandcamp et gagnant du Gr. 3 Prix des Chênes l'an passé à l'âge de 2 ans, Evasive's First sera l'un des deux nouveaux étalons d'Eric Lhermite en 2016 avec Dabirsim. Lire l'interview de Samuel Blanchard.

Arqana Février 2015 : bilan JOUR 2, DIFFERES & PHOTOS

Deuxième journée de cette première vente de l’année, la vente mixte de février s’est terminée avec un bilan négatif en comparaison avec le même exercice 2014. Le pourcentage de vendus a nettement diminué passant de 86,96% en 2014 à 74,25% cette année. Les autres indicateurs furent eux aussi en baisse. En revanche, le top price a dépassé celui de 2014 : 80.000€ ont été déboursés par l’agence FIPS pour une pouliche maiden par Dubawi et Ponte Brolla. VOIR LES DIFFERES & PHOTOS de la deuxième journée.