#Tidjalid'Or, un Anglo-Arabe à 50% disponible en Bretagne, au Haras de Passillé, pour 2022

22/03/2022 - Mercato des étalons
Vainqueur notamment des Prix de Sélection et de l'Élevage en 2016, et comptant parmi les rares entiers Anglo-Arabes à 50% à faire la monte en France, Tidjali d'Or s'est rapproché de sa Normandie natale et de son éleveur-propriétaire, Hubert Harivel, pour 2022, étant actuellement stationné au Haras de Passillé (Bretagne) de Jean-Baptiste Helleux, cavalier d'endurance également passionné de pur-sang arabes.  

Pour 2022, Tidjali d'Or fera la monte naturelle en Bretagne, au Haras de Passillé de Jean-Baptiste Helleux

 

Après un temps passé dans le Sud-Ouest, au Haras de Lassos, Tidjali d'Or a rejoint sa Normandie natale ainsi que son éleveur-propriétaire, Hubert Harivel, à la fin de l'été dernier, dans le but de poursuivre sa carrière d'étalon dans le Grand Ouest. En effet, le meilleur Anglo-Arabe de l'année 2016 est aujourd'hui disponible en monte naturelle au Haras de Passillé, en Bretagne, au tarif très avantageux de 800 € (HT/PV 48h) la saillie. Fixé à 500€ HT pour les juments d'endurance, il est également proposé en IAC à 600 € (HT/PV + doses).

 

Tidjali d'Or, le meilleur Anglo-Arabe de l'année 2016, en service au Haras de Passillé pour cette nouvelle saison de monte

 

Successivement entraîné par Frédéric Seguin puis Fabien Lagarde, Tidajli d'Or est un élément s'étant révélé sur le tard en compétition. En effet, il lui a fallu attendre son quatrième été pour parvenir à débloquer son compteur de victoires, sur l'hippodrome de Dax, sous la selle de la "Dame de fer" Nathalie Desoutter. S'en sont ensuite suivies six autres victoires, qui plus est de prestige, acquises notamment dans les Prix de Sélection, de l'Élevage, Caroline de Freycinet et autre Critérium des Landes, à chaque fois associé à Clément Cadel, qui le connaissait mieux que personne. Deuxième fin 2016 du Grand National à 37.5%, sa toute dernière apparition en piste, Tidjali d'Or est parvenu à cumuler pas moins de 7 victoires et 8 places en 19 sorties en compétition, ainsi que 129.100€ de gains.

 

Tidjali d'Or, vu par son entraîneur, Fabien Lagarde, après sa victoire dans le Prix Caroline de Freycinet de Tarbes, en 2016

 

Élevé donc par Hubert Harivel, dont il défendait également les couleurs, Tidjali d'Or est un fils du pur-sang arabe Djarni des Forges, à qui l'on doit également la bonne Izabella, gagnante en 2008, à Saint-Cloud, de la Qatar French Arabian Breeders' Cup (Gr.1 PA). La mère de Tidjali d'Or, Recouvrance, avait quant à elle passé le poteau en tête à sept reprises en plat, dont trois fois à 2 ans pour l'entraînement de Jean-Claude Rouget. Soeur d'une gagnante de Gr.3 sur le mile outre-Atlantique (Satis, ndlr) et appartenant à la même souche que l'étalon Lord du Sud (10 victoires dont Prix Hocquart, Vicomtesse Vigier et Kergorlay au niveau Gr.2), Recouvrance se porte encore très bien du haut de ses 30 ans (!). Hormis Tidjali d'Or en course, elle est également à l'origine d'excellents Anglo-Arabes d'endurance comme Djilaam d'Or (propre frère de Tidjali d'Or), arrivé dans les premiers lors de la finale d'Uzes en 2018 sur 84 kilomètres, deuxième sur 55 d'une CEI* en 2020, et courant aujourd'hui pour l'écurie M7 du Cheikh Mohammed al Maktoum.

 

Tidjali d'Or, un coeur à prendre en cette saison de monte 2022

 

D'ailleurs, le Haras de Passillé, où Tidjali d'Or fera la monte naturelle en 2022, n'est autre que l'établissement d'un cavalier d'endurance français sortant très régulièrement en CEI**, Jean-Baptiste Helleux, qui a également un fort attrait pour l'élevage, notamment de pur-sang arabes, princes du désert... et rois de l'endurance ! Avec à son carnet de bal déjà plusieurs réservations, notamment de juments provenant du Maroc, Tidjali d'Or voit ses premiers 3 ans d'ores et déjà fouler du sabot les verts écrins des hippodromes, comme Propulsion des Rocs, septième du Prix de Valmy dernièrement. Ayant des produits actuellement à l'entraînement chez Fabian Cellier, Santa Vahnove, Christian Barzalona ou encore Christelle Courtade, Tidjali d'Or aura un prix à son nom le 20 mai prochain, à Toulouse (apposé au Prix Dona Sol). À cette occasion, Hubert Harivel offrira trois saillies de son champion aux éleveurs des trois premiers à l'arrivée (une saillie par éleveur), valables pour 2022 ou 2023. Autant dire qu'il ne faudra pas rater les engagements !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Découvrez dès à présent le Guide Anglo Course 2022 !

Édité par PG Edition (Philippe Giraud), le Guide 2022 de la Fédération Anglo Course vient tout juste de sortir et n'attend plus que vous, amoureux de l'Anglo-Arabe de course, afin d'y découvrir toutes les informations relatives aux étalons et acteurs de la race, les résultats des courses principales et du Grand Show Anglo de l'an dernier, ainsi que les performeurs qui ont fait l'année 2021. À CONSULTER ET TÉLÉCHARGER CI-DESSOUS !

La 9ème édition du Grand Show Anglo finalement arrêtée au jeudi 15 septembre 2022

Alors que de nombreux changements viennent d'être opérés dans les dates des ventes aux enchères françaises et étrangères de ce deuxième semestre 2022, la Fédération Anglo Course, présidée par Paul Couderc, a décidé non pas d'organiser la neuvième édition du Grand Show Anglo le jeudi 8 septembre prochain, comme initialement prévu, mais bel et bien le jeudi 15 septembre, toujours sur l'hippodrome de La Teste-de-Buch, en Gironde. LIRE LE COMMUNIQUÉ.

Ilbahana et Lizzano, dans une journée montoise placée sous le sceau de Ludovic Cadot

Ancien jockey d'obstacle reconverti entraîneur et officiant depuis 2015 sur le centre d'entraînement de La Teste-de-Buch, Ludovic Cadot n'est pas près d'oublier le dimanche qu'il vient de vivre, à Mont-de-Marsan, ayant sellé pas moins de trois vainqueurs, dont deux Anglo-Arabes, Ilbahana et Lizzano, qui proviennent du même élevage, celui de Pierre Delage, et défendent la même casaque d'Heidie Cadot, la femme de Ludovic.

Prix Jean Granel : le doublé de Gareth de Larachi, le "fighting spirit" de Paulin Blot

Déjà lauréat de cette épreuve l'an passé, Gareth de Larachi a réalisé l'exploit ce lundi de remporter un deuxième Prix Jean Granel consécutif, sur l'hippodrome de Pau, dans une course marquée également par le magistral numéro d'équilibriste de Paulin Blot sur le dos de Frascati Lagarde, privé de selle après trois obstacles franchis... et parvenu tout de même à décrocher le premier accessit !