14e étape Trophée National du Cross - Haras du Lion : c'est jour de finale ce dimanche 24/10 à Saumur

23/10/2021 - Trophée National du Cross
Autant Patrice Quinton sera, quoi qu'il arrive, couronné chez les entraîneurs et jockeys de l'édition 2021 du Trophée National du Cross - Haras du Lion, autant le suspens reste encore total chez les jockeys et chevaux, avec trois concurrents se tenant de très près, dont Tequila Sun et Belhom de Juilley, qui s'affronteront ce week-end lors de la 14e et dernière étape saumuroise, avec neuf autres concurrents présentés ci-dessous.

 

Pour sa deuxième édition, le Trophée National du Cross - Haras du Lion a de nouveau permis au grand public, initié comme néophyte à l'univers magique des courses hippiques, de vivre au plus près les exploits de véritables guerrier(e)s des pistes, humains comme équins, qui nous ont offert cette année encore un spectacle absolument époustouflant, de Rostrenen à Lyon-Parilly, en passant par Strasbourg et Lignières. Un championnat, dont les treize premières étapes nous ont chacune réservé leur lot de surprises et d'émotions en tout genre, et qui posera ses valises en Anjou ce dimanche 24 octobre, plus précisément sur le bucolique hippodrome de Saumur-Verrie pour la quatorzième et dernière étape de son édition 2021.

 

 

HIPPODROMES DATES
Pau dimanche 17 janvier
Mont-de-Marsan lundi 1er mars
Lignières-en-Berry dimanche 14 mars
Strasbourg dimanche 18 avril
Vichy vendredi 7 mai
Rostrenen dimanche 23 mai
Lyon jeudi 3 juin
Corlay dimanche 20 juin
Le Pertre dimanche 18 juillet
Vittel dimanche 1er août
Granville dimanche 15 août
Pompadour dimanche 15 août
Le Pin-au-Haras dimanche 10 octobre
Saumur

dimanche 24 octobre

 

Rendant hommage à feu le lieutenant-colonel Patrice Lair, écuyer en chef du Cadre Noir de Saumur de 1959 à 1964, cette épreuve réunit cette année pas moins de onze concurrents, dont deux d'entre eux sont encore en lice pour être couronnés Champion(ne) du Trophée National du Cross - Haras du Lion cette année. En effet, en l'absence de Vent des Dunes, leader provisoire avec 54 points, Tequila Sun (53 points) et Belhom de Juilley (41 points) ont donc encore toutes leurs chances de renverser la vapeur et ainsi permettre à leurs propriétaires respectifs de remporter l'allocation de 28.000€ réservée au gagnant de ce circuit, sur les 50.000€ alloués aux trois premiers du classement général au total (15.000€ au deuxième et 7.000€ au troisième).

 

 Qui sera sacré(e) Champion(ne) du Trophée National du Cross - Haras du Lion cette année, et succédera ainsi au regretté Densovent, lauréat de la première édition en 2020 ? Le suspens est encore entier !

 

Un spectacle qui s'annonce grandiose, d'autant que ce sera la première fois ce dimanche que le bouillonnant et passionné public de Verrie pourra de nouveau errer dans les travées du champ de courses saumurois après plus d'un an et demi de disette dûe au huis-clos imposé sur beaucoup d'hippodromes de province durant la crise du Coronavirus. Et une course, dont le départ sera donné sur les coups de 15h30, que vous pourrez suivre en léger différé grâce à vos bondissants reporters sans foi(e) ni loi, qui vous concoteront dans la foulée un grand et beau résumé avec film et grande galerie photos à l'appui. Sans plus attendre, découvrez ci-dessous l'identité de celles et ceux qui tenteront de succéder à l'excellente Charmyra, lauréate des deux dernières éditions de Grand Cross de Saumur.

 

1. Belhom de Juilley (Propriétaire: Mme Patrick Papot / Entraîneur: Patrice Quinton / Jockey: Adrien Fouchet )

Fils de Gris de Gris défendant la casaque de la famille Papot et l'élevage de la famille Trincot, Belhom de Juilley n'a débuté en cross que cette année mais compte déjà plusieurs performances de rang, ayant notamment fait "tilt" dès sa première sortie dans la discipline, à Rostrenen, directement dans le Grand Cross de la ville, avant d'embrayer par un très bon premier accessit dans celui de Corlay, à la mi-juin. Ces deux courses étaient d'ailleurs support d'une étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion (cinquième et septième, ndlr), dont il est d'ores et déjà assuré de terminer sur le podium au classement général des chevaux, avant même sa participation de dimanche. Ayant éjecté son jockey en  début de parcours il y a deux semaines, au Pin-au-Haras, après avoir été arrêté dans le Grand Cross de Craon (L.) puis terminé cinquième de celui de Vittel début août, cet ancien vainqueur du Grand Steeple-Chase de Strasbourg devra montrer un tout autre visage ce dimanche, sous la selle d'Adrien Fouchet s'il souhaite grapiller des places au classement général (actuellement troisième avec 41 points, ndlr) et offrir un nouveau succès dans cette épreuve à son entraîneur, Patrice Quinton, après Hades des Mottes en 2016.

 

Belhom de Juilley

 

2. Tequila Sun (Marc Nicolau / Marc Nicolau / Paulin Blot)

Élevée en association par Philippe Lutz et Pascal Noue, Tequila Sun ne cesse de démontrer au fil de ses sorties en compétition qu'elle a pleinement sa place parmi l'élite des chevaux de cross en France. En effet, cinq des six victoires de cette fille de Kapgarde ont eu pour cadre cette discipline, trois d'entre elles dans son jardin de Mont-de-Marsan, dont deux dans le Grand Cross de la ville. Façonnée au quotidien dans ces mêmes contrées landaises par Marc "El Picador" Nicolau, dont elle défend également les couleurs, celle qui sera de nouveau associée à Paulin Blot ce dimanche réalise pour l'instant un quasi sans faute en 2021, ayant notamment fait sien le Grand Cross de Mont-de-Marsan (pour la deuxième fois consécutive, ndlr), terminé deuxième de celui de Fontainebleau (L.) et troisième dernièrement de celui du Pin-au-Haras, au prix d'un magnifique effort final. Également lauréate sur la "terre" du Pont-Long, à Pau, cette jument au coeur plus gros qu'elle fait assurément partie des chaudes prétendantes à la couronne de cette épreuve, mais également du classement général des chevaux de l'édition 2021 du Trophée National du Cross - Haras du Lion, pointant pour l'instant en deuxième position, à un point seulement de Vent des Dunes, non présent en Anjou ce week-end.

 

Tequila Sun (© Christophe Morlat)

 

 

3. Espoir (Jérôme Marion / Jérôme Marion / Romain Julliot)

Premier AQPS aligné au départ de ce Prix Patrice Lair - Grand Cross de Saumur ce dimanche, Espoir est un autre concurrent ultra régulier en obstacle, notamment en cross, où il compte sept victoires à ce jour. De Castera-Verduzan à Vichy, en passant par Paray-Le Monial et Vichy, ce fils de Spider Flight a effectivement su mettre à l'honneur la casaque et l'entraînement de Jérôme Marion, sans oublier que trois autres de ses "bâtons" ont été glanés sur l'hippodrome de Saumur, qui plus est sur le parcours qui nous intéresse dimanche. Bien que n'ayant pu terminer sa course dans ce Prix Patrice Lair l'an dernier, cet élève du Gaec Longchamp, classé respectivement troisième et quatrième des Grands Cross de Granville et du Pertre cette année, va tenter de mettre à profit son aptitude avérée au tracé saumurois, avec l'aide précieuse de Romain Julliot, afin de tenir la dragée haute aux principaux favoris de cette quatorzième et dernière étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion cette année.

 

Espoir (tout à gauche sur la photo)

 

4. Sacha Green (Sylvain Dory / Sylvain Dory / Jérémy Bry)

Issu des oeuvres de Barastraight, Sacha Green fait preuve d'une louable régularité en cross, terminant presque systématiquement dans l'argent à chacune de ses sorties dans cette discipline. Entraîné depuis le premier semestre 2020 par Sylvain Dory, après avoir débuté sa carrière chez William Menuet, cet élève de Charles Chevreux a réalisé une performance de choix fin juillet, au Lion d'Angers, où il s'était imposé très plaisamment dans le Prix Henri de Barmon sous la selle de Léo-Paul Dory. C'est d'ailleurs avec ce dernier que ce sympathique cheval gris a obtenu ses plus beaux titres, ayant notamment conclu troisième du Grand Cross de Ploermel, deuxième du Grand Cross de Durtal et quatrième de ce même Grand Cross de Saumur en 2020. Septième du Grand Cross de Segré récemment, ce bon sauteur, partenaire de Jérémy Bry ce dimanche, a néanmoins les moyens de faire oublier cette sortie et tenter d'améliorer son classement de l'an dernier. 

 

Sacha Green (© Sarah Esnault)

 

5. Bipbip des Brières (Thierry Poché / Thierry Poché / Vincent Chatellier)

Façonnée au quotidien sur les pistes du CERGO (Centre d'Entraînement Régional au Galop de l'Ouest), à Senonnes-Pouancé, par Thierry Poché, comme l'était Eufrasie (Grand Cross de Saumur 2014) à l'époque, Bipbip des Brières s'est illustrée à trois reprises dans la discipline du cross, sur les exigeants tracés de Durtal, Senonnes-Pouancé, et Ploërmel, sans compter plusieurs places, parmi elles une quatrième, décrochée lors du Grand Cross de Rostrenen, sixième étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion cette année. Semblant à son aise sur le tracé saumurois, dont l'unique tentative s'était soldée par une troisième place début mars, déjà sur ce même parcours des 5.300 mètres, et face à plusieurs concurrents qu'elle retrouve ce dimanche (Espoir, Champi de Bersy et Diva de Mai), cette fille de Sandwaki devra néanmoins sortir le grand jeu, associée à Vincent Chatellier, pour espérer obtenir la plus haute allocation possible.

 

Bipbip des Brières

 

6. Quart de Roi (Charles-Hubert de Chaudenay / Pascal Journiac / Jordan Duchêne)

Présenté par Pascal Journiac, l'entraîneur lauréat des éditions 2015 (Qualazan) et 2018 (Armada) de ce Grand Cross de Saumur, Quart de Roi s'est imposé à trois reprises en cross avant ce dimanche, à chaque fois sur l'hippodrome de Ploërmel, dont une fois dans le Grand Cross de la ville, en 2019. Respectivement deuxième et troisième des Grand Cross de Saint-Pierre-La-Cour et du Pertre cette année, ce fils de Kingsalsa, pur produit de l'élevage de Charles-Hubert de Chaudenay (dont il défend également la casaque) avait également terminé troisième de ce Prix Patrice Lair en 2019, alors remporté par l'excellente Charmyra, juste avant de réaliser le doublé en 2020. S'étant adonné trois ans durant à la chasse à courre (!) avant de s'essayer à la discipline du cross, cet ancien lauréat du Finot des Poulains (L.) à Auteuil, pour l'entraînement de Yannick Fouin, dispose lui aussi d'une belle carte à jouer ce dimanche, d'autant qu'il sera associé à un pilote d'expérience en l'espèce de Jordan Duchêne

 

Quart de Roi

 

7. Champi de Bersy (Mlle Lina Seurin / Thierry Jouin / Benjamin Caron)

L'un des doyens de la course avec Quart de Roi du haut de leurs 9 ans, Champi de Bersy compte deux succès en cross, qui ont à chaque fois eu pour cadre l'hippodrome de Fontainebleau, avec Benjamin Caron sur son dos, qu'il retrouvera à nouveau ce dimanche. Élevé par Sylvie Caron, en association avec Bernard Caron, ce pensionnaire de Thierry Jouin a pour lui de connaître les spécificités de la "terre saumuroise", s'y étant classé troisième l'an dernier, sur le parcours des 4.500 mètres, et deuxième début mars, sur 5.300 mètres, qu'il lui faudra de nouveau aborder ce week-end. Résultant de l'union entre Ballingarry et une mère par Tropular, ce représentant de Lina Seurin, quatrième récemment du Grand Cross du Touquet, dispose, avant coup, d'une bonne chance pour les places, et tentera de profiter de la moindre défaillance des favoris pour espérer davantage.

 

Champi de Bersy (© APRH)

 

8. Rikita de l'Orme (Écurie Franck Boucey / Éric Lecoiffier / Alexandre Orain)

Fille de Blue Bresil élevée en association par Jean-Charles Haimet et Martine Gaubert-Peter, Rikita de l'Orme semble être une recrue de choix, et en devenir, dans la discipline du cross-country. Entraînée du côté de Dragey par le très habile Éric Lecoiffier, cette représentante de l'Écurie Franck Boucey a en effet terminé sur la plus haute marche du podium à trois reprises pour ses seules huit sorties sur la "terre" à ce jour, qui plus est sur les hippodromes de Vichy, Le Lion d'Angers et Moulins, sans compter deux deuxièmes places et une autre troisième obtenues sur les difficiles parcours de Le Pertre, Bréhal et Ploërmel. Plus revue depuis son succès vichyssois de la fin septembre, et bien que découvrant l'hippodrome de Saumur pour la première fois, Rikita de l'Orme bénéficiera de l'aide précieuse d'Alexandre Orain, auteur d'une excellente année 2021 en cross de par ses succès dans les Grand Cross du Pertre et du Pin-au-Haras avec Twirling et de Craon (L.) avec Doralou des Bordes, pour tenter de danser de nouveau avec la victoire.

 

Rikita de l'Orme (© Christophe Morlat)

 

9. Go'n Win (Marc Nicolau / Marc Nicolau / Frederick Tett)

Deuxième pensionnaire de Marc Nicolau aligné au départ de cette dernière étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion cette année, Go'n Win compte à son actif deux succès dans la discipline du cross, acquis sur les hippodromes d'Agen et Mont-de-Marsan plus tôt cette année. Cinquième et troisième des Grand Cross du Pin-au-Haras et de Pomapdour récemment, cette élève d'Ambroise Dupont, fille de No Risk At All, devra elle aussi composer avec le fait de découvrir le tracé saumurois pour la première fois, mais sera épaulée dans sa tâche par un gentleman-rider anglais aussi chevronné que talentueux  Frederick Tett, qui s'évertuera à lui donner le meilleur des parcours pour briguer la plus haute allocation possible.

 

Go'n Win

 

10. Esprit de Quartier (Vicomte Marcy de Soultrait / Augustin Adeline de Boisbrunet / Sertash Nailov-Ferhanov)

Propriété de son éleveur, le vicomte Marcy de Soultrait, et entraîné du côté de Royan par Augustin Adeline de Boisbrunet, Esprit de Quartier est un AQPS dont le palmarès en cross comporte notamment quatre victoires, obtenues à deux reprises au Dorat ainsi qu'à Paray-Le Monial et à Lignières. Restant sur deux déconvenues dans le Grand Cross du Pertre et à Castera-Verduzan (arrêté et jockey désarçonné), ce fils de Network a pour lui d'avoir déjà foulé du sabot l'hippodrome de Saumur-Verrie, s'étant notamment imposé à une reprise en steeple et fini deuxième d'un cross, au mois de mars. Sans incident, le partenaire de Sertash Nailov-Ferhanov dispose de moyens indéniables pour donner chaud à beau nombre de ses rivaux ce dimanche. Un trouble-fête en puissance s'il en est !

 

Esprit de Quartier (Jean-Pierre Montbazet)

 

11. Diva de Mai (Jean-Yves Touzaint / Jean-Yves Touzaint / Vincent Bernard

Fille de Roli Abi élevée, entraînée et défendant la casaque de l'ancien top cavalier de concours complet Jean-Yves Touzaint (le père de Nicolas), Diva de Mai est une autre grande spécialiste du cross saumurois, où elle a passé le poteau en tête à une reprise, en mars 2020, en plus d'y avoir obtenu deux premiers accessits et deux quatrièmes places. Troisième du Grand Cross de Segré dernièrement, dans une arrivée disputée dans un mouchoir de poche, Diva de Mai, associée à Vincent Bernard ce dimanche, est certes plus souvent placée que lauréate en course, mais n'en demeure pas moins une candidate à ne surtout pas prendre à la légère, du fait de sa grande aptitude au parcours de dimanche. Attention à elle !

 

Diva de Mai (© Facebook Nathalie Pineau)

 

QUE LA OU LE MEILLEUR(E) GAGNE !


On en parle dans l'article

Voir aussi...

La 13e étape du TNC - Haras du Lion pour Twirling : aligner les "bâtons", il sait faire l'ami Serge Hamon

Vainqueur de ce Grand Cross du Pin-au-Haras en 2019, Twirling a encore réalisé un sacré numéro pour s'imposer de nouveau dans cette 13e étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion, ce fils de Della Francesca mettant à l'honneur ses éleveurs, propriétaire et entraîneur, Chantal & Serge Hamon, qui remportent donc cette épreuve pour la troisième fois après le succès d'Ebel du Lion en 2001... qu'il avait lui-même monté !

Clovis du Berlais : les nouvelles photos après une Yorton Sale enflammée

Tous vendus, les 5 produits de Clovis du Berlais ont atteint les 31.000 € de moyenne, soit 12 fois le prix de saillie, avec un top à 41.000 € et un autre à 32.000 € pour Gabriel Leenders. Après ses 2 premières années en Angleterre, le fils de King's Theatre s'est installé depuis au Haras du Lion, qui vous présente une nouvelle galerie de photos. Clovis du Berlais sera représenté par 3 foals au Show AQPS du Lion d'Angers.

12e étape TNC - Haras du Lion : Volcan d'Estruval, la 13e éruption de joie de Guillaume Macaire dans le Grand Cross de Pompadour

Support hier de la 12e étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion, le Grand Cross de Pompadour a été remporté à la manière des forts par Volcan d'Estruval, un pur produit de l'élevage des époux Le Gentil qui a permis à son partenaire, James Reveley, d'égaler le nombre de victoires d'André-Pierre Parnault chez les jockeys et à l'un de ses entraîneurs, Guillaume Macaire, d'être couronné roi de Pompadour pour la 13e fois.