Hello Sunday, le fils de Poliglote au Haras de la Haye Pesnel

09/11/2017 - Zoom Etalon
Il est l’un des rares fils du champion étalon Poliglote. Arrivé au Haras de la Haye Pesnel ou Sud Manche Haras en 2017, vainqueur du Prix Quincey à 3 ans puis exporté aux Etats-Unis où il est 3e de Gr.1 por Bobby Frankel, il s’agit de Hello Sunday.
Hello Sunday
 
Deux fils d’étalons superstar vont officier au Haras de la Haye Pesnel dans la Manche en 2018, à deux pas de Dragey. Il y a tout d’abord Axxos, le fils de Monsun le moins cher du marché qui est arrivé en 2016 puis Hello Sunday par Poliglote. Axxos a connu une bonne année sur les pistes. Son fils AQPS Calett Mad vient de signer un retour victorieux, à Cheltenham qui plus est, après une place de Gr.2 au mois de février dernier. Treizor du Pilori, un autre fils d’Axxos, s’est lui aussi placé de Listed et Gr.2 sur les obstacles italiens.
 
Mais revenons à Hello Sunday.  Elevé au Haras du Camp Benard, gagnant du Isonomy sous l’entrainement de Criquette Head, ce frère d’Hello Morning (2e Critérium International Gr.1) était l’un des meilleurs 3 ans français après ses places dans les Prix Greffulhe ou autre Daphnis. En août 2006, il s’adjuge le Prix Quincey (Gr.3) devant ses ainés et battant notamment Racinger sous la casaque de Micheline Leurson. Encore 3e du Daniel Wildenstein, cette fois battu par les vieux tout en devançant les 3 ans français, Hello Sunday est ensuite vendu. Il part pour les Etats-Unis et entre dans la cour du mythique Bobby Frankel pour lequel il gagne un claimer à Del Mar, l’équivalent d’une bonne course à conditions puis se classe 3e de Gr.1 sur la polytrack et encore 3e de Gr.3 sur la piste tepeta.
 
C’est en 2012 qu’il commence sa carrière d’étalon après avoir été acheté 30.000€ quelques mois plutôt sur le ring d’Arqana. Il a alors officié au Haras des Flagues mais sa production reste pour l’heure réduite en nombre. 5 de ses produits (nés en 2013 ou 2014) ont pour l’heure débuter parmi lesquels Hello Traou Land, sa toute première partante. Précoce, cette pouliche a débuté dans le Prix de la Marche, 1ère course pour les 2 ans en région parisienne en mars. Gagnante dès le mois d’avril à La Teste, Hello Traou Land avait changé de sport cette année en prenant la 2e place de l’important Prix d’Essai des Pouliches transféré d’Enghien à Compiègne.
 
Tout comme Axxos, Hello Sunday fonctionnera à 1.200€ HT Poulain Vivant en 2018.

Voir aussi...

Semaine des Etalons : Le rare jumelé de Poliglote dans le Grand Steeple Chase de Paris

Poliglote a réussi un exploit dans le Grand Steeple Chase de Paris 2017, un exploit très rare celui de placer deux de ses produits sur les deux premières marches du podium grâce à So French et Perfect Impulse. Le dernier jumelé de ce genre n'avait pas été réalisé depuis Djarvis en 1987 quand Oteuil avait gagné le Grand Steeple et Otage du Perche s'était placé 2e. Ne passons pas sous silence la nouvelle victoire de Gr.1 d'un fils de Martaline, Srelighonn dans le Prix Ferdinand Dufaure ainsi que les places de Gr.1 de Califet (Carriacou, 3e du Grand Steeple), Kapgarde et Elusive City en plat. Dans le registre des victoires, mentionnons les succès de Gr.3 de Kapgarde et de Kheleyf puis ceux de Listed pour Dream Ahead, Gris de Gris et Motivator.

Semaine des Etalons : des Gr.2 pour Montmartre et Poliglote à Ascot

L'hippodrome d'Ascot a centralisé les attentions cette semaine lors des performances des étalons français puisque Montmartre et Poliglote ont tous les deux signé une victoire de Gr.2 grâce à leurs produits respectifs Capitaine et Politologue. Ces derniers, âgés de 4 et 5 ans, se sont imposés sur les claies pour les premiers et sur les fences pour le second. Deux des étalons du Haras du Logis ne sont pas en reste en plat.  Authorized et Manduro ont remporté une Listed. Enfin, citons la performance de Puerto Escondido, un fils d'Hurricane Cat qui s'est placé 2ème du Premio Carlos Pellegrini (Gr.1), équivalent du Prix de l'Arc de Triomphe en Argentine.

Poliglote fera la monte de façon privée en 2017

Il est régulièrement en haut de l'affiche et domine souvent les classements, Poliglote, le père de Solemia, la gagnante du Prix de l'Arc de Triomphe 2012 ; de So French, le vainqueur du Grand Steeple Chase de Paris 2016 ; de Don Poli, Fleur d'Ainay ; Hinterland ; Saint du Chenet ; Berryville ; Prince Oui Oui ; Tanais du Chenet et tant d'autres... Bref Poliglote ne fera plus la monte de manière publique dès 2017. Cette décision a été prise car ce héros du parc français soufflera sa 25ème bougie l'an prochain. Cette année, il a sailli 56 juments mais seulement la moitié ont été testées pleines. Déjà très limité ces dernières années, son book de jument sera réduit davantage pour le préserver au maximum.