Ultra sort son 1er vainqueur Ă  Dieppe avec Bremontier

26/07/2021 - Zoom Etalon
Unique fils de Manduro au Haras, et gagnant en temps record du Prix Jean Luc Lagardère, l'étalon du Logis Ultra sort aujourd'hui son 1er gagnant à Dieppe. Bremontier, sous la casaque de Gérard Augustin Normand, fait briller son père qui réalise de bons débuts avec sa jeune génération, et donne son premier vainqueur au lendemain du jour où il avait débuté ! 

Ultra lance sa jeune carrière d'étalon avec un premier 2 ans vainqueur avec la manière ! (APRH)

 

Le 25 juillet 2015, un certain Ultra débutait victorieusement sur 1400m pour André Fabre... Il en a fait du chemin, et 6 ans et 1 jour après, voilà que le jeune étalon du Haras du Logis sort son premier vainqueur sur la même distance, mais à Dieppe, avec un certain Bremontier. Confié au très en forme Stéphane Wattel, Bremontier a été élevé et porte la casaque de Gérard Augustin Normand, qui avait donc soutenu Ultra en première saison avec la bonne Brocottes, placée du Critérium de Saint Cloud (Gr.1) en fin d'année de 2 ans. Le poulain a gagné dans un bon style, dans un lot d'inédits sans doute bien composé. Ultra n'avait eu à ce jour que 5 partants, qui avaient déjà pris des places. L'allongement de la distance pour les 2 ans lui permet de frapper fort. 

 

 

Bremontier en pleine action sous la selle de Théo Bachelot (APRH)

 

Malgré son profil qui n'était pas précoce, Ultra a tout de même montré qu'il avait un drôle de moteur à l'âge de 2 ans chez André Fabre. Il a gagné dès le mois de juillet sur 1400m, dans un maiden qui s'est avéré remarquable puisque le 2e fut le multiple placé black-type Moon Trouble, le 3e Mont Ormel ayant ensuite gagné le Grand Prix de Paris à 3 ans, et on retrouvait plus loin les gagnants de stakes Maximum Aurelius, Thewayyouwish et Ghaaly. Après une 2e victoire en autant de sorties, en battant d'une longueur l'excellent Royal Julius, Ultra a assis sa domination en remportant le Jean Luc Lagardère (Gr.1), la dernière édition dans l'ancien Longchamp. A cette occasion, il battait nettement des chevaux comme Galileo Gold (2000 Guinées, St James Palace Stakes), Johannes Vermeer (Critérium International Gr.1), ou encore Attendu et Herald The Dawn. Cette victoire lui a permis d'établir le nouveau record de vitesse de la course, à l'époque disputée sur 1600m. 

 

RELIRE L'ARTICLE SUR LES PREMIERS 2 ANS DE ULTRA 

 

Unique fils de l'excellent Manduro à être étalon, Ultra l'avait rejoint au Haras du Logis de Julian Ince, où il fait la monte à 5000 €. S'il est capable de donner des vainqueurs assez précoces comme on le sait désormais, Ultra a aussi sailli quelques juments d'obstacles, du à la réussite de son grand-père Monsun et de Manduro dans la discipline, mais aussi à son physique avantageux, qui s'est considérablement développé en quelques saisons de monte. Sortir un gagnant de maiden en juillet sur 1400m laisse penser qu'Ultra a été capable de transmettre ses qualités à sa jeune production...Voilà qui laisse entrevoir un bel automne pour l'alezan de Darley, qui a encore un bon nombre de jeunes pousses à faire éclore sur nos pistes ! 

 

 

 

Voici la joyeuse équipe qui offre un 1er vainqueur à Ultra ! (APRH)

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...