Rubaiyat, neveu de Tin Horse, élu cheval Allemand de l'année 2019 à deux ans !

27/03/2020 - Focus divers
Fait extrêment rare, le titre de cheval de l'année 2019 en Allemagne est revenu à un 2 ans, le "fr" Rubaiyat. Ce fils d'Areion fait honneur à sa grande souche Moratalla, étant le neveu de l'étalon Tin Horse. Sa mère, Representera, a  écumé les rings de ventes pour se retrouver à présent en Irlande. 

Rubaiyat élu cheval de l'année en Allemagne à seulement un 2 ans, un exploit de taille ! (© Renstall Grewe)

 

Grande patrie des courses européennes, qui a sorti et sort encore chaque année des champions, l'Allemagne est considérée, à raison ou à tort, comme la patrie des chevaux de distance classique, et de terrain lourd ! En effet, les distances courtes ne sont pas les plus mises en valeur Outre-Rhin, et encore moins les courses de 2 ans...Pourtant, on s'aperçoit de plus en plus que les 2 ans allemands ont de la qualité à revendre, la preuve s'il en est avec Alson, un fils d'Areion qui a remporté l'édition 2019 du Critérium International (Gr.1), dans cette fameuse course à 2 partants, avant d'arriver chez André Fabre. Le programme des courses germaniques est même dépourvu de Gr.1 réservés à la jeune génération, les deux plus belles épreuves étant le Preis Der Winterkonigin, et le Preis Der Winterfavoriten, deux Gr.3 disputés à la l'automne, et tout de même richement dôtés 

 

Voir la victoire de Rubaiyat dans le Gran Criterium (Gr.2) à Milan.

 

Ce contexte posé permet de mesurer l'exploit réalisé par Rubaiyat, meilleur deux ans allemand en 2019, qui vient de décrocher le titre de cheval de l'année en Allemagne à 42% des suffrages, devant le gagnant du Derby Laccario, et notre fameux Alson, qui est certes gagnant de Gr.1, mais à l'étranger. Rubaiyat est lui aussi un fils d'Areion, top étalon allemand qui aligne les succès, et a plusieurs fils reproducteurs dans l'hexagone, dont Palace Prince, étalon chez Joel Denis, et Indomito, stationné au Haras de Rosières aux Salines, sans oublier Devastar et Weltmeister. Rubaiyat est invaincu en 4 courses à 2 ans, remportant son maiden, une listed, puis le fameux Preis der Winterfavoriten, avant d'enlever le Gran Critérium (Gr.2) en Italie sous la selle du français Clément Lecoeuvre. Entraîné par Henk Grewe pour Darius Racing, Rubaiyat succède au palmarès de cheval de l'année à des têtes d'affiche en piste et/ou au Haras, tel Acatenango, Soldier Hollow, Lando, Shirocco, Tiger Hill, Lavirco, Danedream, Sea The Moon, Monsun, ou Lomitas. L'exploit est énorme pour un 2 ans, et sauf erreur de notre part, il doit être le premier au palmarès, au moins depuis 1990. 

 

Palace Prince, l'un des fils d'Areion stationné en France, avec Joel Denis.

 

Bien que fils d'Areion et d'une mère par Lomitas, Rubaiyat est muni du suffixe "Fr", même s'il a été élevé par le Gestut Karlshof. Cela peut s'expliquer par le fait que sa mère soit allée à la saillie de Kamsin en 2017, alors suitée de Rubaiyat. Le père de On The Go venait seulement de s'installer au Haras de la Tuilerie. La souche de Rubaiyat est pourtant empreinte d'une grande histoire française, celle de la Marquise de Moratalla, qui a élevé sa mère Representera. Cette dernière est la propre soeur de la gagnante de listed Becomes You, et surtout du gagnant de la Poule d'Essai des Poulains Tin Horse, devenu un bon étalon, installé en 2020 à la Ferme de Jalogny en Saone Et Loire. Joyeuse Entrée, la mère de tous ces  champions trace une formidable lignée. Representera, malgré sa grande naissance, fut une coursière très modeste, gagnante d'un tout petit maiden à Tarbes à 4 ans. En 2011, le Haras de Montaigu la passe sur le ring, profitant de la grande année de 3 ans de Tin Horse. Alban Chevalier du Fau (ACF Elevage), très familier des souches Moratalla, nous raconte le pourquoi du comment: " Representera était une très belle jument, qui a malheureusement déçu en course. En 2011, Tin Horse est devenu un champion, et la Marquise a décidé de passer la jument en vente. Elle avait déjà beaucoup de filles de Joyeuse Entrée, et une propre soeur de Representera par Lomitas, Becomes You, qui elle avait gagné listed. David Redvers a acheté Representera pour 72 000 €. "

 

Tin Horse, l'oncle de Rubaiyat, est aussi étalon en France !

 

Au total, Representera est passée 5 fois sur le ring depuis 2011. D'abord à ARQANA direction l'Angleterre, puis deux fois à Tattersalls December en 2012 et 2013, alors pleine de Makfi, puis Oasis Dream. Le courtier allemand Holger Faust l'a achetée 37 000 € seulement en décembre 2015 à ARQANA, alors pleine de Havana Gold. Saillie par Dabirsim, Areion, puis Kamsin, Representera est passée pour la dernière fois à ARQANA en décembre 2017, alors que sa production n'avait encore rien montré, et a été acheté seulement 6000 € par F.B.A, direction l'Irlande. Depuis, ses croisements ont mieux fonctionné, puisqu'en 2019, elle a sorti Rose Flower, pouliche de Dabirsim gagnante du prix Amandine pour Alessandro Botti avant d'être vendue aux Etats-Unis, et Rubaiyat. La dernière trace de Representera est à la vente de novembre 2019 d'obstacle de Fairyhouse en Irlande, où son foal par Jukebox Jury a été racheté 32 000 € par Burgage Stud, le haras de Victor Connolly. Tout ce chemin parcouru, et pourtant Representera est aujourd'hui la mère du meilleur cheval allemand de l'année 2019, un sacré parcours ! 

 

Rose Flower, la soeur de Rubaiyat par Dabirsim, gagnante de listed en 2019 (APRH)


On en parle dans l'article