Aujourd'hui : Kill
November Foal Sale Part. 1
Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale

Honolulu, recruté par le Haras de Corlay pour 2016

29/12/2015 - Mercato
Stayer de référence en Angleterre à 3 et 4 ans, Honolulu fera la monte en 2016 au Haras de Corlay où il rejoint Alianthus et High Rock. Représentant de Coolmore sur les pistes, ce fils du recherché Montjeu possède un papier maternel exceptionnel et sa production, avec ses premières générations, s'est déjà illustrée en plat et en obstacle, avec des PS comme des AQPS. Découvrez tous les atouts de ce nouvel arrivant dans les Côtes d'Armor.

 

Honolulu, disponible au Haras de Corlay en 2016, voir sa fiche étalon

 

Pour commencer, il est nécessaire de détailler la carrière de course d'Honolulu. C'est sous l'entraînement d'Aidan O'Brien qu'il effectue ses douze sorties en compétition. Le maître de Ballydoyle prend son temps avec ce fils de Montjeu et Honolulu enlève son maiden en juin de ses 3 ans sur le parcours des 2400 mètres de Léopardstown. Dans ce lot bien composé, il domine le favori Westlake, un représentant de Khalid Abdullah qui enchainera trois victoires par la suite. Onze jours plus tard, Honolulu confirme lui ses qualités, à Limerick, en gagnant sa première Listed sur 2300 mètres.

 

Toujours estimé, Honolulu en a montré assez pour être propulsé parmi les meilleurs poulains de sa génération et ainsi devenir l'atout principal de Coolmore dans l'historique St Léger de Doncaster (Gr.1) ! Avec Johnny Murtagh et au bout des 2900 mètres, il termine 3ème à moins de 2 longueurs de Lucarno.

 

Celui qui porte les couleurs de Derrick Smith a trouvé sa voie et s'installe comme une référence sur les épreuves de tenue. L'année suivante, il remporte la course la plus longue d'Angleterre, les Queen Alexandra Stakes, sur 4300 mètres à Ascot ! Dans la phase finale de cette course, il repousse l'élève de Sir Michael Stoute, Distinction, déjà lauréat de groupe 2 et de cinq ans son aîné. Et il reviendra également sur l'exigeant tracé de Doncaster pour ajouter à son palmarès la convoitée Doncaster Cup (Gr.2) sur 3600 mètres, en déposant ses adversaires. Une tenue et un moral à toute épreuve.

  

Revoir la phase finale de la Doncaster Cup (Gr.2), dernière victoire d'Honolulu

 

Comme la plupart des élèves d'Aidan O'Brien, Honolulu possède des origines de rêve. C'est, tout d'abord, un fils de Montjeu. S'il serait trop long de détailler ici la liste des champions produits par le vainqueur du Prix de l'Arc de Triomphe 1999, il faut remarquer qu'il est devenu un père de pères très recherché : Authorized, Camelot, Hurricane Run, Montmatre, Motivator...

Du côté de la lignée maternelle, on se situe, également, dans ce qui se fait de mieux ! Sa mère, Cerulean Sky, permet le croisement avec le sang de Darshaan et fut une championne sur les pistes : lauréate du Prix St Alary (Gr.1) et sur le podium des E.P Taylor Stakes (Gr1) ainsi que du Prix Vermeille (Gr.1). De plus, elle est la représentante d'une lignée formidable. Propre soeur de L'Ancresse, 2ème des Irish Oaks (Gr.1) et de la Breesers' Cup Filly and Mare Turf, en 2003, Cerulean Sky est la soeur de Moonstone (Dalakhani) gagnante des Irish Oaks (Gr.1), en 2008,  devant Ice Queen et la Fabre Ganoa; puis 2ème des Epsom Oaks (Gr.1). On peut également citer, dans cette fratrie, Diner de Lune (My Guest) gagnante par 6 longueurs, du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L), à Vichy.

 

Honolulu, un papier en tous points remarquable : voir son pédigrée

 

Il n'est donc pas étonnant que les éléments de premières productions d'Honolulu, pourtant faibles en quantité, se soient illustrés aussi bien en plat qu'en obstacle.

Pour les plus récents, en décembre, on peut noter la victoire sur le steeple palois de Balisha ou encore, sur le sable du même hippodrome, le rush victorieux de la 3 ans, Coraélys.

Des produits qui savent faire preuve de constance et de régularité, à l'image du 4 ans Banonito (2 victoires et 7 podiums en 9 courses plates !), qui vient de prendre une encourageante 4ème place pour ses débuts sur les haies. Le 5 ans, Amijenka, affiche lui 2 succès en province et une 2ème place dans un Quinté à Auteuil, en 3 tentatives sur les obstacles. 

Exporté après son bon début de carrière français, Adimelo a fait des débuts victorieux sur les claies irlandaises. Sans oublier, Akendo irrèprochable en plat sous l'entraînement de Norbert Leenders et Stockholm Emery déjà titulaire de 8 succès en plat sur des parcours de tenue.

Honolulu, qui toise 1,67 mètres, sera disponible en 2016 au Haras de Corlay au tarif de 1.300€ HT poulain vivant.

 


On en parle dans l'article