Demain : Fairyhouse
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc
Newmarket - du 08/10/2019 au 10/10/2019
October Yearling Sale - Book 1

Cat Tiger : le 1er gagnant de Groupe de Diamond Boy

19/09/2018 - Zoom sur
 Vendu en Irlande en août 2017, à la faveur des succès de ses premiers produits mais avant même qu'il ait donné un gagnant à Auteuil, le jeune étalon Diamond Boy a récolté sa 1ère victoire de Gr.3 avec son fils Cat Tiger (neveu de Vision d'Etat) dans le Prix The Fellow - Marquise de Moratalla, sur l'exigeant parcours de steeple-chase de 4400 m. Il a sailli 235 juments ce printemps chez Con O'Keefe à Kilbarry Stud.

 

Ayant pris la place de son père Mansonnien au Haras de la Croix sonnet, Diamond Boy n'avait pas eu un grand succès populaire à ses débuts d'étalon en 2012 malgré son profil qui ferait un carton immédiat aujourd'hui. Magnifique cheval avec beaucoup de taille (1,69m), gagnant de Listed, propre frère de Golden Sliver (3 Gr.1 en Irlande) mais aussi cousin de Torrestrella (Poule d'Essai des Pouliches, Gr.1), il n'avait sailli que 32 puis 36 juments lors de ses 2 premières saisons de monte. Mais sa cote est montée rapidement à la faveur des succès de ses premiers produits en course à 3 ans en 2016 et surtout des prix de vente affichée par ses fils sur les rings de vente, des 2 côtés de la Manche. C'est ainsi qu'au terme de la saison de monte 2017, lors de laquelle il avait sailli 128 juments, Diamond Boy a été acheté par Con O'Keefe, le patron de Kilbary Stud près de Waterford au sud de l'Irlande. Spécialisé dans l'obstacle, Con O'Keefe avait déjà stationné des chevaux bien connus tels Classic Cliché, Marienbard, Bob's Return, Garuda ainsi qu'Urban Ocean (le frère aîné de Galileo et Sea The Stars), et il était en quête d'un nouvel étalon.

 


Diamond Boy (photo APRH)

 

Con O'Keefe explique : " J'ai choisi Diamond Boy surtout car j'avais vu tous ses produits aux ventes et j'avais pu remarquer qu'il marquait beaucoup sa descendance, tous dotés de modèles magnifiques. Pour moi, c'était encore plus important que les premiers succcès qu'il avait avec sa production. De plus, je connaissais bien le Haras de la Croix Sonnet, où j'avais tenté d'acheter Astarabad quelques années auparavant. Ce printemps 2018, Diamond Boy a reçu un très bon accueil de la part des éleveurs, puisqu'il a sailli 235 juments. Son prix catalogue est de 5000 €, mais chez nous on fait une différence dans le prix s'il naît un mâle ou une femelle. Et à la finale, ses saillies sont vendues 4000 € pour un mâle et 2000 € pour une femelle. Même si on a l'habitude en Irlande qu'un étalon couvre plus de juments qu'en France, le nombre de 235 est très élévé car la concurrence avec les étalons d'obstacle de Coolmore est très rude."

 


Kilbary Lodge en Irlande.

 

Malgré la convoitise des acheteurs pour ses stores, puisqu'un de ses fils avait déjà atteint 100.000 £ à la Spring Store Sale de Doncaster en mai 2017, et les premières victoires de sa production, dont Viola Saint Goustan (3e Prix Hopper, Listed) et Dont Hesitate (Prix d'Estruval, Gr.3), Con O'Keefe avait pris un gros risque en investissant massivement sur un cheval n'ayant pas encore eu un seul vainqueur à Auteuil. Ce cap a été franchi en mai 2018 avec la victoire de Cat Tiger, né de sa 2ème génération, dans le Prix Samour pour sa 1ère tentative sur le Butte Mortemart. Troisème ensuite du Prix La Périchole (Gr.3), il remporte le Prix The Fellow (Gr.3), pour sa rentrée automnale pour la casaque de la famille Papot et l'entraînement de Dominique Bressou.

 


Diamond Boy avec Jean-Charles Haimet lors de la Route des Etalons 2017.

 

 

Cat Tiger a été co élevé par le Haras de la Croix Sonnet et par son directeur, Jean-Charles Haimet. Sa mère Miss Canon n'est qu'une soeur par Cadoudal du regretté champion français Vision d'Etat. Mais avant Cat Tiger, elle avait eu une production hétéroclite avec 5 sujets restés maiden ou inédits, et 2 vainqueurs, Mister Smart (solide cheval de handicap en plat) et Mer et Terre (gagnante à Pau).

A noter que Diamond Boy compte 2 vainqueurs de 3 ans en 2018. Entraîné par Anne-Sophie Pacault, Farid a remporté l'une des premières courses AQPS du printemps à Lignières, tandis que Ch'Ti Diamond, pensionnaire de François Nicolle, a gagné sur les haies des Sables d'Olonne. Et ces 2 chevaux défendaient déjà des casaques étrangères, respectivement celles de l'irlandais Walter Connors et de l'anglais Chris Edwards


On en parle dans l'article