Aujourd'hui : Kill
November Foal Sale Part. 1
Aujourd'hui : Deauville
Autumn sale
Demain : Kill
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale

Un Temps Pour Tout : les rosbifs Ă©taient saignants

09/06/2015 - Grands destins
Ah les anglais, ah les irlandais...Ils gagnent tout maintenant. Bien sûr ma pauvre Lucette. Mais c'est la moindre des choses vu que ces rosbifs ont tout (argent, passion culturelle, et donc argent et tout et tout...) et que nous les grenouilles, on n'a que des cuisses et aussi on est malin. Gavroche contre la Royal Air Force...

Portant les oeillères pour la 1e fois, Un Temps Pour Tout a survolé de bout en bout la Grande Course de Haies d'Auteuil 2015 (PHOTOS APRH)
 
Les anglais et irlandais ont pris 5 des 6 premières places de la Grande Course de Haies d'Auteuil 2015 remporté par Un Temps pour Tout, où seul Emmanuel Clayeux a réussi à s'intégrer en 4e position avec Dos Santos. Lui qui n'était encore jamais venu en France jusqu'au succès de Ballynagour pour sa 1e tentative dans le Prix La Barka 3 semaines plus tôt, David Pipe décroche, en pulvérisant l'opposition de bout en bout, le plus beau trophée de France sur les haies, avec une allocation de 166.000€ au vainqueur, ce qui est absolument mirifique compte tenu des maigres prix à gagner Outre-Manche. " J'avais bien dit que je deviendrais pré-entraineur pour les anglais" plaisante François Nicolle, chez qui Un Temps Pour Tout a commencé sa carrière, avec tout de même un succès dans le Prix de Maisons-Laffitte (Gr.3) et une 3e place dans le Prix Renaud du Vivier (Gr.1). Le monde de l'obstacle est devenu ainsi. La France est un réservoir de chevaux pour les anglais. Mais aussi pour les irlandais, traditionnellement producteurs pour les anglais, mais que la puissance de feu développée par Willie Mullins a fait aussi passer dans le rangs des acheteurs. Aujourd'hui, Mullins et les gros anglais (Nicholls, Pipe, Henderson et quelques autres) se "tirent la bourre" pour sauter sur tout ce qui bouge dans l'hexagone. Depuis quelques mois, avec la chute du cours de l'euros, les détenteurs de livres sterling ont gagné près de 40% de pouvoir d'achat et du coup, ils s'en donnent à coeur joie.
 
David Pipe a choisi de faire monter son compatriote James Reveley car celui-ci connait les courses françaises sur le bout des doigts. Le grand anglais fait un carton à Auteuil.
 
Car finalement, on remarque que même s'ils ne sont pas tous frappés du sceau "Fr", tous les étrangers qui ont trusté l'arrivée de la Grande Course de Haies d'Auteuil ont débuté leur carrière en France. Thousands Stars, l'extraordinaire 11 ans qui termine 2e en trombe, le 3e Zarkandar et le légendaire Hurricane Fly, peu amateur de piste asséchée, n'y avait couru qu'en France, mais Ballynagour (5e) et bien sûr le vainqueur Un Temps Pour Tout avaient été formés à l'obstacle dans l'hexagone notamment chez Vincent Leroy après son achat à la vente d'Eté 2011 par Pierre Boulard. Dans la foulée de ses performances de haut vol à 4 ans à Auteuil, Un Temps Pour tout avait été la sensation des ventes de Doncaster 2013, acquis pour la somme folle 450.000 livres : un prix que même dans nos rêves les plus fous, un français ne mettrait dans un cheval d'obstacle, et même pas la moitié.
 
Le truc drôle aussi avec Un Temps Pour Tout, c'est l'histoire de sa jeunesse à rebondissement, dévoilée sur France Sire en 2013, et résumée ici bas. Il porte un nom qui sonne bien le Haras de Saint-Voir, et pourtant Nicolas de Lageneste n'apparait nulle part dans l'entourage du gagnant du Prix de Maisons-Laffitte (Gr.3) à Auteuil. L'homme de l'Allier a pourtant élevé  sans vraiment l'avoir décidé à la base... 
 

Un Temps pour Tout remporte le Prix de Maisons-Laffitte 2013, monté par Benoît Gicquel, sous la casaque de Sue Bramall et l'entrainement de François Nicolle. (photo APRH)

 

L'éleveur d'Un Temps pour Tous est Felix Talbot, un irlandais, et d'ailleurs, le fils de Robin des Champs porte le suffixe IRE. En fait, il est arrivé foal en France. " En effet, Un Temps Pour Tous a grandi à la maison," explique Nicolas de Lageneste. "C'est une histoire étonnante. J'avais vendu la mère en Irlande en 2008 pour le compte d'un client, qui avait alors amené 2 juments à la saillie de Robin des Champs, la Rougedespoir en question, et sa mère Annie d'Ecajeul. Les 2 juments ont été pleines, mais le client irlandais, victime de la crise de 2008 en Irlande, n'a jamais pu payé..." On sait Nicolas de Lageneste avoir des principes, notamment celui d'être droit en affaire et d'aider son prochain. Il règle le vendeur, Daniel Torcheux, un homme venu de l'Eure-et-Loire, sur ses deniers personnels ! " Felix Talbot m'avait promis de me renvoyer la mère suitée et repleine de Robin des Champs (NDLR : vendu entre temps par Saint-Voir à Rathbarry en Irlande) au printemps suivant."

De fait, Rougedespoir avec son foal qui sera nommé Un Temps Pour Tout, né en Irlande et officiellement par Felix Talbot, arrive en Allier peu avant le sevrage. Mais pourquoi un tel intérêt pour une jument elle-même nulle en course (2 fois arrêtée en 2 sorties), issue du décevant Bonnet Rouge et d'Annie d'Ecajeul qui était aussi très nulle en courses (9 bulles pour 9 sorties !) et n'a eu que 4 produits en 14 années de carrière de poulinières dont un seul petit lauréat en steeple ? " En fait c'est une bonne souche qui remonte aux familles "d'Ecajeul" de chez M. Bara. La grand-mère est soeur de Voy Por Ustedes, En La Cruz et Le Pero. La famille était tout simplement endormie car sous-exploitée depuis un bon moment."

 

Nicolas de Lageneste au Haras de Saint-Voir


C'est plus facile à dire après. Et même si le nom "Rougedespoir" a sûrement touché Nicolas, qui est très attaché à cette couleur, sur le moment, il fallait quand même y croire et avoir la grandeur d'âme de payer un client dans ces conditions. D'autant plus que les choses n'ont pas été toutes roses ensuite. " J'ai présenté Un Temps Pour Tout aux ventes qui étaient alors à Saint-Cloud. Je l'ai racheté 15.000 € mais revendu à l'amiable pour la même somme à Pierre Boulard pour le compte de Sue Bramall. Il est alors parti au pré-entrainement à Richelieu chez Vincent Leroy, qui y travaillait avant de s'installer en Bretagne. Par contre, je n'ai pas eu beaucoup de chance avec la mère. Le poulain qui a été conçu en Irlande de Robin des Champs a du être euthanasié par victime de la maladie de chien. Ensuite, un autre mort d'arthrose, puis un avorté ! En fait, cette Rougedespoir s'est révélée être une bête à chagrin. Après Un Temps Pour Tout, elle n'a eu qu'un seul autre produit vivant : une femelle de Laverock, née en 2014, achetée par Jacques Chérel foal puis revendu en Irlande à Tim Hyde par l'intermédiaire de Seamus Murphy. " Je me suis associé avec Michel Larobe, un ami éleveur de l'Allier. Rougedespoir a de nouveau avorté l'an dernier. Cette fois, elle est pleine de Cokoriko..."


On en parle dans l'article