Aujourd'hui : Fairyhouse
November National Hunt Sale
Cheltenham - le 15/11/2019
Cheltenham November Sale
Fairyhouse - le 16/11/2019
Flat Foal & Breeding Stock Sale
Kill - du 18/11/2019 au 20/11/2019
November Foal Sale Part. 1
Deauville - du 18/11/2019 au 20/11/2019
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals

Des amis, du champagne et un Gr.1 autour de Thierry Cyprès et d'Adrien du Pont

16/01/2016 - Focus éleveurs
Gagner Gr.1 est déjà une fin en soi mais gagner Gr.1 alors que des amis sont impliqués dans l’histoire d’Adrien du Pont est encore mieux. C’est ce qu’a vécu Thierry Cypres le 9 janvier 2016 quand son poulain a triomphé au plus haut niveau à Chepstow en Angleterre.
Même si Adrien du Pont n'est pas AQPS, ce poulain avait déjà brillé au concours des 2 ans de Cercy en juin 2014 dans la catégorie PS
 
Il a fallu galoper dur pour atteindre le poteau de Chepstow dans le Gr.1 Future Champions Finale Juvenile Hurdle au bout des 3200m du parcours mais Adrien du Pont a relevé le défi battant à cette occasion deux autres "FR" Chic Name et Coo Star Sivola. Dans un terrain officiellement lourd, ce poulain de 4 ans, qui n’a pour l’heure couru qu’à 4 reprises, a offert sur un plateau un deuxième sacre de Gr.1 à son éleveur Thierry Cypres 22 ans après Cumberland et son Prix Maurice Gillois !
 
Installé au Domaine du Pont à Montigny sur Canne à deux pas de Cercy-la-Tour, Thierry Cyprès avait acheté Santariyka à Jacques Détré alors que celle-ci sortait de compétition comme nous l’explique l’éleveur : "Santariyka est une fille de Saint des Saints avec une mère par Kahyasi : quoi de mieux pour aller sur les obstacles ! Les filles de Saint des Saints ne sont certes pas faciles à l’élevage mais elles sont de véritables guerrières en piste. Jacques Détré, un ami de longue date, m’a proposé cette jument à la fin de sa carrière de course. C’était l’occasion pour moi d’investir dans ma première souche Aga Khan".
 
Adrien du Pont et Jules Cypres, le fils cadet de Thierry
 
Deux fois 2ème sur les haies en seulement 3 sorties à l’entrainement chez Donatien Sourdeau de Beauregard, Santariyka allait être saillie par Califet en 2011. "Je suis allé chez David et Anne-Sophie Bernier au Haras du Chêne Vert pour que la jument y rencontre Califet. Guy Cherel m’en avait dit grand bien. Un an plus tôt, j’étais allé à la même saillie avec la jument Pazadena. Ce croisement a donné Bivouac (un placé de Gr.2 et triple gagnant en Angleterre, ndlr)."
 
Adrien du Pont et ses groupies Jules Cypres, David Lumet, Thierry Cypres, Michel de Gigou et Michel Bourgneuf
 
Vu que cette jument portait les couleurs de Jacques Détré, Thierry Cyprès a décidé d’appeler ses mâles par les prénoms des fils de Jacques devant l’affixe "du Pont", le lieu-dit, ce qui a donné Adrien du Pont en 2012 ou encore Pat (pour Patrice) du Pont. Malheureusement, Santariyka a coulée de Martaline en 2015. Thierry nous dévoile son futur étalon pour 2016 : "Je regrette beaucoup que Califet soit parti en Irlande mais je ne vais pas hésiter à y retourner cette année". Notons que Califet est disponible à Boardsmill Stud depuis 2014 chez la famille Flood. Voir le reportage de Boardsmill Stud de janvier 2015.
 
Et voici Adrien du Pont actuellement en mode cheval de course puncheur ©DR
 
Mais Jacques Détré n’est pas le seul home impliqué dans l’histoire d’Adrien du Pont. Deux autres amis de longue date de Thierry Cypres sont à féliciter : David Lumet et Donatien Sourdeau de Beauregard. Le premier a débourré Adrien du Pont à l’Ecurie de la Ridaudière et le second l’a longtemps entrainé. Donatien a même pris son temps avec ce jeune poulain. Déjà au débourrage et à l’entrainement, ce poulain promettait. Il a alors débuté directement à Enghien dans le Prix du Brevent 2015. Associé à Jonathan Plouganou, le couple s’impose de deux longueurs. Parti en Angleterre à contre cœur, ce poulain est désormais aux soins de Paul Nicholls pour la casaque de Madame Johnny de la Hey, la propriétaire d’Irish Saint.
 
Voir la vidéo de la victoire d'Adrien du Pont dans le Gr.1 Future Champions Finale Juvenile Hurdle à Chepstow

On en parle dans l'article