Hong Kong : Z comme Helene Paragon

04/03/2017 - Focus Elevage
Quelques jours après les succès de ses cousins Zarak et Zarkanar, Helene Paragon, le seul et unique fils né de l'obscur Polan a remporté son 2e Gr.1 consécutif à Hong Kong après avoir offert son 1e succès de ce niveau en plat au Haras des Fontaines de Thierry Abadie. C'est un descendant inattendu de Petite Etoile.



 

 L'histoire de Petite Etoile et a été racontée en détails dernièrement lors ses victoires de Zarak, le fils de Zarkava, à Dubaï concomittant à celui de Zarkandar en obstacle (lire l'article). En parallèle, vous avez pu vous délecter du destin rocambolesque d'Helene Paragon, le petit "Fr" du Haras des Fontaines chez Thierry Abadie à Mascaras près de Tarbes, tant suite à sa 2e place dans le Hong Kong Mile que sa 1e victoire de Gr.1 le 30 janvier dans la Steward's Cup (lire l'article). Il est en effet assez extraordinaire de voir ce cheval parvenir à un tel niveau mondial, car il vient de rééditer en gagnant son 2e Gr.1, battant à nouveau Able Friend dans le Queen's Silver Jubilee Cup (Gr.1) alors qu'il est longtemps resté dernier presque décollé.

 


Monté par Tom Berry, Helene Paragon remporte son 2e Gr.1 consécutif face à Able Friend (casaque noire et jaune) tandis que Gérald Mossé conclut 3e avec Joyfull Trinity.

 

 Renommé en arrivant chez John Moore à Hong Kong, où il est désormais le meilleur miler, Helene Paragon s'appelait Sir Andrew jusqu'à sa 3e place dans le Prix Jean Prat (Gr.1) 2015 de Territories, alors sous la férule de l'espagnol Fernando Perez-Gonzalez. Il est donc le seul et unique descendant de Polan, un brave guerrier, fils du décevant Golan, qui fit la monte une seule saison au Haras des Fontaines au pied des Pyrénées avant de repartir en Espagne, où il a perdu ses attributs pour plus de praticité...La mère, High Zaff, est toujours chez Thierry Abadie, à terme de Pour Moi en avril.

 


Petite Etoile, montée par Lester Piggott.

 

Mais si le père est obscur et même si la mère n'a couru qu'une seule fois pour un échec à Madrid, Helene Paragon ne sort pas du tout de nulle part. En effet, cette High Zaff est née d'High Chaparall et la bonne Zaffrani, une fille de Danehill qui a gagné en Irlande et s'est classé plusieurs fois 4e de Gr.3. Cela ne lui a pas permis de glaner du black-type mais a démontré de la qualité. Zaffrani, élevée par E. O'Leary mais provenant de la souche Aga Khan de Petite Etoile, qui est sa 4e mère. Certes, il ne s'était pas passé grand-chose de spectaculaire dans cette famille pendant plusieurs décennies, ce qui a conduit le Prince a se séparer de certaines branches, mais après une longue "hivernation", la seve remonte de part et d'autre depuis Zainta jusqu'à Zarkava, en passant désormais par...Helene Paragon !

 

 


Voir aussi...

Focus Elevage

Auteuil, Sha Tin, Churchill Downs, les ghettos des Haras de Maulepaire et des Fontaines

Vous connaissez sans aucun doute la chanson des Inconnus « Auteuil-Neuilly-Passy », le tube de l’été 1991 offrant une image stéréotypée de la jeunesse dorée? « Auteuil-Neuilly-Passy tel est notre ghetto » poursuivaient ensuite Pascal Légitimus, Didier Bourdon et Bertrand Campan. Pour les Haras de Maulepaire et des Fontaines, Auteuil est bien sur un objectif continuel pour les éleveurs d’obstacle. Et parfois, des chevaux s’illustrent à Hong Kong ou aux Etats-Unis. Prenons du large grâce aux victoires de groupe des "FR" Pleuven et Helene Paragon!