Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle

Cheltenham 2017 - Labaik : un 1er Gr.1 pour la France dans le Supreme Novices' Hurdle

14/03/2017 - Grands destins
Melon, le favori battu, a laissé filer la victoire à Labaik dans le Gr.1 inaugural du Festival de Cheltenham 2017, le Supreme Novices’ Hurdle. Le vainqueur, un hongre de 6 ans élevé par l’Ecurie des Monceaux est issu de la première génération de Montmartre, le jeune étalon d’obstacle du parc français qui monte en flèche. Par les envoyés spéciaux sur place Anne-Lise Legorgeu et Loïc Stecher.
Labaik, vainqueur du Supreme Novices' Hurdle 2017
 
 
14 Gr.1 sont programmés pour ce Festival de Cheltenham 2017 et le Supreme Novices’ Hurdle ouvre traditionnellement le bal. La succession d’Altior, Douvan, Vautour ou encore Al Ferof est lourde à assumer mais Labaik, le vainqueur de l’édition 2017 sera sans doute à nouveau à l’honneur dans les Gr.1 très prochainement. Il a laissé les deux co-favoris de la course Melon, un ancien « Nicolas Clément », à la deuxième place et Ballyandy à la quatrième. Cependant, les battus de cette course font eux aussi souvent carrière à l’instar des Buveur d’Air et autre Sprinter Sacré placé de cette course précédemment.
 
Labaik a été monté par Jack Kennedy qui montait là son premier vainqueur de Festival. A seulement 17 ans, il engrange un deuxième Gr.1 après celui d’Outlander, vainqueur du Lexus Chase à Leopardstown en décembre dernier.  Entrainé par Gordon Elliott, Labaik a tout d’abord fait carrière en France puisqu’il est né dans l’Hexagone. Son éleveur, l’Ecurie des Monceaux, l’avait vendu yearling (130.000€) à Arqana à Angus Gold pour le Cheik Hamdan Al Maktoum.  Entrainé par John Hammond, Labaik avait pris trois places pour ses débuts à 3 ans. Castré en février de ses 4 ans, il n’a pas vraiment fait rêver les foules avant d’être vendu par Shadwell en août 2016 à Goffs pour £25.000 à Aidan O’Ryan, son actuel propriétaire.
 
 
Labaik yearling chez son éleveur en Août 2013 lors de son passage aux ventes.
Il avait été le yearling le plus cher de Montmarte. Du jamais vu pour un étalon des Haras Nationaux de l'époque!
 
Précédemment, en Mai 2016, Labaik avait été transféré dans les écuries d’Owen Burrows mais avait refusé de s’élancer des stalles à Lingfield. Pour sa première sortie sous sa nouvelle casaque, il semblerait que Labaik se soit rappelé de ses vilains penchants. Il a de nouveau été arrêté à Laytown en Irlande mais a gagné son maiden sur les claies de Punchestown pour son premier essai sur les obstacles. Décidemment, ce Labaik donne du fil à retordre à son entourage mais ce dernier a été récompensé puisque le fils de Montmartre a gagné en Gr.3 à Navan en Novembre dernier. Mais à nouveau, ses performances tombaient de charybde en scilla puisqu’il a à nouveau refuser de s’élancer dans un Gr.1 Fairyhouse et dans un Gr.2 Navan.
 
Fragile mentalement, Labaik n’est cependant pas dénué de moyens. Et il en fallait pour en venir à bout des 3300m du parcours de Cheltenham. Ce cheval est le premier gagnant de Gr.1 élevé par l’Ecurie des Monceaux, plus habituée à monter sur les podiums de Chantilly ou Longchamp. Rappelons que le haras normand a élevé les gagnants de Gr.1 Ectot, National Defense, Charm Spirit, Most Improved et Chicquita.
 
Avanguardia, la mère de Labaik ©APRH
 
La mère de Labaik, Avanguardia (Choisir), avait été élevée par Gestüt Karlshof en Allemagne. Achetée à l’amiable par les Monceaux, elle avait remporté sa deuxième sortie à Maisons-Laffitte à l’âge de 3 ans mais sans briller davantage plus tard. Cette nièce d’Arcadio (étalon d’obstacle en Irlande à Arctic Tack Stud) n’a ensuite pas été conservée car vendue en Tunisie en décembre 2014.
 
Labaik est surtout le deuxième vainqueur individuel de Gr.1 de son père Montmartre, le fils de Montjeu qui est de plus en plus en vue. Ce vainqueur du Grand-Prix de Paris 2008 est désormais le père de 7 vainqueurs de groupes sur les obstacles et de 3 produits black-type en plat dont la placée du Prix de Diane Amour A Papa. Après Petite Parisienne, une fille de Montmartre double lauréate de Gr.1 en 2015, Montmartre a continué sur sa lancée pour réaliser une année 2016 encore meilleur. L’an passé, Montmartre a en effet été à l’honneur dans les Gr.2 grâce à Capitaine ainsi que dans les Gr.3 via Titi de Montmartre et Kalifko.
 
Montmartre, le fils de Montjeu fait la monte au Haras du Huguenet en 2017
 
VOIR LE PEDIGREE DE LABAIK

 


On en parle dans l'article