Kill - le 24/10/2017
HIT Sale 2017
Kill - du 25/10/2017 au 26/10/2017
Open Yearling Sale 2017
Newmarket - du 30/10/2017 au 03/11/2017
Autumn Horses in Training Sale
Newmarket - le 03/11/2017
October Yearling Sale Book 4
Maisons-Laffitte - le 03/11/2017
Vente d'obstacle
Doncaster - du 06/11/2017 au 08/11/2017
Autumn HIT & Yearling Sale 2017

Fatale Béré gagne une Listed pour ses débuts américains chez Leonard Powell

10/10/2017 - Focus divers
 Ancienne pensionnaire de Joël Boisnard, la 2 ans française Fatale Béré, fille de Pedro The Great élevée au Haras de la Haine Neuve, s'est imposée de haute lutte pour ses débuts américains dans les Surfer Girl Stakes (Listed) à Santa Anita, pour le compte de son nouveau mentor, Leonard Powell.

 

Ils sont marrants ces américains. L'entourage de Fatale Béré a ainsi reçu, comme trophée au lauréat des Surfer Girl Stakes (Listed), sur le gazon à Santa Anita en Californie...une planche de surf ! L'heureux lauréat est Leonard Powell, entraineur français installé aux Etats-Unis depuis ses débuts. Fils de David Powell (lui-même né aux Etats-Unis), frère de Freddy (Arqana) et Richard (Haras du Lieu des Champs), Leonard Powell rencontre un franc succès aux Etats-Unis et reste évidemment sensible aux chevaux français qui pourraient être importés en sa direction.

Fille de Pedro The Great, qui confirme son carton avec sa 1e génération, et de la bonne Mofa Béré, une gagnante de gros quinté à Longchamp, Fatale Béré a été élevée au Haras de la Haie Neuve par Alain Régnier et son associé de toujours Emmanuel de Seroux. Présentée à la session de yearlings d'Osarus de septembre 2016, elle y a été acquise pour 14.000 € par Joël Boisnard. (VOIR LE PEDIGREE). Fatale Béré s'est imposée pour ses 2 premières sorties à Senonnes et au Lion d'Angers cet été, avant de conclure 3e du Critérium de l'Ouest (Listed) à Craon début septembre, sous la casaque de Maryvonne Blot. Elle avait ensuite été exportée aux Etats-Unis quelques jours plus tard.

La belle histoire se poursuit avec donc un nouvel update de choix pour Mofa Béré, fille de Saumarez vendue pour un petit prix en 2016 par Poulinières.com avec une 1/2 saillie de Pedro The Great. Précisons que son nouveau propriétaire de Mofa Béré, Jean-Luc Rouxel, est maintenant l'éleveur du propre frère de Fatale Béré nommé Helios des Sources. Divin Béré, un autre frère de Fatala Béré, s'était quant à lui placé du Fred Winter 2017 à Cheltenham ainsi que d'un Gr.1 à Aintree dans la foulée.

 

 


Fatale Béré, montée par Kent Desormaux.


Une planche de surf, c'est pratique pour mettre dans la vitrine.


Leonard Powell.
 

 


On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)