Demain : Fairyhouse
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc
Newmarket - du 08/10/2019 au 10/10/2019
October Yearling Sale - Book 1

French Bird, une jeune colombe nommée Fanny Cyprès

10/04/2018 - Grands destins
 La première course de femelles AQPS de 3 ans 2018 à Lignières a permis à Fanny Cyprès, digne héritière d'une grande lignée d'éleveurs nivernais, de remporter sa 1ère course sous sa casaque grâce à French Bird. le petit oiseau a brisé la glace à défaut de la coquille, après une attente de 12 ans tout de même !

 

 

Fanny Cyprès a beaucoup de qualités, mais la patience n'est pas son fort. Pourtant, elle a attendu 12 années, longues comme des jours sans canon de Bourgogne, avant de récolter enfin les fruits de son cadeau du passage à l'âge adulte. Au moins, elle pourra réfuter toute accusation de dilapider l'héritage aux quatre vents dans le jeu, l'alcool et les chevaux de courses !

 


French Bird au rond de présentation.

 

 
Fille de Cokoriko, French Bird est le 4e produit de sa mère Sacrée Môme, et son 1e gagnant. Sacrée Môme, fille du calamiteux Dark Moondancer, n'a elle même pas couru. Arrivée à ses 18 ans, Fanny Cyprès, qui est née un 28 janvier comme Nicolas Sarkozy, a eu un cadeau très spécial selon une tradition qui a lieu dans la famille Cyprès, dans le but de transmettre la passion de l'élevage à travers les générations. Comme ses oncles et cousins, Fanny a eu le choix d'une foal femelle de l'année, en l'occurrence en 2006, née dans l'élevage de ses parents, Andrée et Jacques Cyprès. Faisant fi de la raison et des conseils de quelques uns de ses glorieux aînés, elle a choisi Sacrée Môme, dont le nom sonnait bien mais qui avait un ventre proéminent et des jambes courtes, du genre que certains méchants esprits appellent les saucissons à pattes.
 


De gauche à droite : Emmanuel et France Clayeux avec leur enfants, Julie et Nicolas Cyprès avec leurs enfants, Lucie Couétil, Fanny Cyprès, Christopher Galmiche, Jacques et Andrée Cyprès.

 

 
  Comme sa soeur aînée, la bonne Quelle Môme, Sacrée Môme part à l'entrainement chez François Nicolle, mais elle en revient inédite, avec une blessure qui aurait ruiné sa carrière. Pas de chance. Comme l'exige son destin, Sacrée Môme devient poulinière. Elle fait 4 pouliches de suite. La 1e ne court pas. Les 2 suivantes prennent des places mais pas de victoires. Enfin, la 4e, French Bird, sonne le jour de gloire le 8 avril 2018 à Lignières.
 
 

Sacrée Môme, la mère de French Bird, alors âgée de 2 ans, dans sa position de combat.
 

 Toute la famille est là, dans le Cher, pas loin de la maison. Il y a même les huiles politiques, y compris le maire de Bourges, s'est réuni en assemblée planière comme le Congrès à Versailles pour étrenner la casaque bleue et jaune, des couleurs empruntées à celle de maman. Fanny Cyprès a des associés : son ancien collègue de Jour de Galop Christopher Galmiche, son entraineur Emmanuel Clayeux et enfin son vétérinaire Pierre Colson. Ce dernier lui a effet proposé la saillie de Cokoriko après qu'il l'ait gagné au tirage au sort à une assemblée générale du Syndicat de la Nièvre. Et là, tout a changé. Bien plus élancée que sa vaste mère, French Bird remporte sa 1e victoire dans sa section de femelles au Concours des 2 ans de Cercy la Tour 2017, qui restera d'ailleurs le dernier de l'histoire. Fanny y avait gagné le droit de payer la tournée générale, mais il s'agissait bien du déclenchement d'un cercle vertueux qui a porté Fanny au pinacle.
 

 French Bird avec Fanny et Nicolas Cyprès et Pierre Colson, au Concours de Cercy 2017.

 


On en parle dans l'article