Aujourd'hui : Cheltenham
Cheltenham December Sale

Espanito Bello, la 1ère étoile de Rémi Boucret venant du Show Lumet

11/03/2019 - Focus divers
 Acteur bien connu du trot avec ses suffixes "Bello" et "Bella", Rémi Boucret, pharmacien à la retraite du Mans, Rémi Boucret a élevé Espanito Bello. Ce cousin de Karly Flight par Turgeon, vendu au Show Lumet 2016, est resté invaincu pour sa 2ème sortie en Irlande et se présente comme une future étoile. 


Espanito Bello, vainqueur sur les haies de Naas.

 

 


Un beau matin du printemps 2016, David Lumet (Ecuries de la Ridaudière) reçoit un appel d'un certain Rémi Boucret, qui lui propose d'inscrire à son Show un fiis de Turgeon âgé de 2 ans. Les produits du patriarche n'étant plus légion mais restant très recherchés, le poulain a bien sûr été retenu par l'organisateur qui l'a dressé et présenté sur les obstacles, puis vendu rapidement à l'irlandais Peter Jones pour environ 20.000 €. En fait, dès qu'il se présente en public, Espanito Bello ne connaît que la 1ère place ! Portant le lot n°1 au Show Lumet, il s'est imposé en débutant le 7 janvier dans un bumper à Naas, pour l'entraînement d'Alan Flemming et la casaque de Barry Connell, Espanito Bello a réédité sur la même piste, mais cette fois avec des haies, ce dimanche 10 mars 2019 dans un lot de 20 partants !

 


Espanito Bello présenté sur les obstacles lors du Show Lumet 2016.

 

 

Espanito a donc été élevé près du Mans par Rémi Boucret, un vrai passionné de cheval qui a pris le virus dans sa jeunesse en allant aux courses avec son père sur les hippodromes de la Sarthe. C'est une figure du trot depuis plus de 30 ans. Il détient pas moins de 40 poulinières trotteuses, aux produits desquelles ils donnent les suffixes de "Bella" pour les femelles et "Bello" pour les mâles. Sa dernière vedette, Tornado Bello, est aujourd'hui après avoir gagné plusieurs Groupes à Vincennes. Méconnu au galop, il est pourtant l'un des rares éleveurs français, hors Normandie, à avoir eu un partant dans le Prix de l'Arc de Triomphe ! Rémi Boucret a en effet fait naître Very Nice Name en 2009, seulement 4 ans après s'être lancé dans le galop, sur les conseils d'un autre éleveur sarthois, Arnaud Charrié. L'éleveur, aujourd'hui doté d'une douzaine de poulinière au galop, revendique aussi 2 gagnants de Listed, Too Nice Name et Art of Raw, mais il lui manque encore un bon sauteur.

 


Remi Boucret avec Tornado Bello à Vincennes. (photo APRH)

 

A l'obstacle, il commence à travailler avec Philippe Peltier, et s'est imposé le 24 février à Angers avec Fortuna Bella (Soldier of Fortune), mais sa 1ère étoile sauteuse semble éclore de l'autre côté de la mer d'Irlande, où Espanito Bello réussit un début de carrière parfait. Très moyenne en course, sa mère Flower Flight (Ungaro), élevée par Patrick Boiteau, avait donné 3 produits sans intérêt avant lui, pourtant bien croisée à Nickname et Montmartre. Ensuite, elle a Fabiano Bello (Linda's Lind), qui fait ce qu'il peut mais qui ne peut pas beaucoup. La souche maternelle d'Espanito Bello remonte quand même à Karmyn Flight, d'où les champions Karly Flight, Sunny Flight, Golden Flight.

Voir le pedigree d'Espanito Bello

NOTE :

La veille en Ecosse, sur l'hippodrome d'Ayr, le Show Lumet avait donné un autre bon vainqueur avec Charmant, lauréat d'une Class 3 pour la 2ème fois de l'année.


On en parle dans l'article