Aujourd'hui : Kill
November Breeding Stock Sale 2019
Demain : Kill
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale
Doncaster - le 06/12/2019
December Sale

AQPS aux Sables d'Olonne : un avion (Barbarella Smart) et un lutteur (Veguero)

05/08/2014 - Focus éleveurs
De tout temps, la piste plate des Sables d'Olonne réunit de très bons lots d'AQPS. Epreuve du circuit classique, le Prix Paul Colins a permis le succès à l'arrachée de Veguero tandis la course pour les 3 ans, très relevée sur le papier, a permis l'envolée spectaculaire de Barbarella Smart, managée sous le signe de la jeunesse. Par Arnaud POIRIER

Veguero, avec Morgan Delalande, remporte de haute lutte le Prix Paul Colins. (voir la course avec vidéocourse)

 

Avec ses 12.000 € au vainqueur, le Prix Paul Colins est la course d'AQPS la plus relevé de l'année aux Sables d'Olonne, et fait partie du circuit classique du plat pour les "impurs". 5 partants seulement, mais 2 poids lourds au départ : Adula, une "Couétil" gagnante du Prix Bango en avril à Maisons-Laffitte, et Adimelo, un fils d'Honolulu élevé et entrainé par Fabrice Foucher, invaincu en 2 sorties, très impressionnant lauréat en débutant au Lion d'Angers fin avant de confirmer mi-juillet sur la même piste. Mais bien entendu, rien ne s'est passé comme prévu...Adula a tiré triple dans le sillage du leader Vudi Sea, une nièce de Chriseti qui deviendra bientôt poulinière, tandis que Adimelo a attendu trop longtemps en dernière position, avant de passer tout le monde en quelques foulées dans le dernier tournant, mais de payer logiquement cet effort trop violent dans le derniers mètres. Donc finalement, c'est l'inattendu Veguero qui a décroché le pompon. Il met en valeur la production de Special Kaldoun, acheté à l'IFCE par Jean-Luc Couétil (Haras du Brem) dans la Manche, et pour la 1e fois à l'honneur à un tel niveau avec un AQPS en plat. Il a été élevé près de Dijon par Jacques Lauriot, ancien Président de l'Union des AQPS du Centre-Est, et sa famille maternelle ramène à la souche "Bourgoing" d'où est sorti l'an dernier Allez Colombières, vainqueur du Prix Jacques de Vienne puis vendu 300.000 € sur le ring d'Arqana. Cette victoire récompense la ténacité et l'audace de Philippe Chemin, depuis 20 ans l'un des plus redoutables entraineurs d'AQPS, installé à Granville. En effet, Veguero a 5 ans et n'avait enfin gagné sa 1e course que dans un réclamer à Morlaix en juin 2014. Il avait ensuite monté une marche en répétant dans une course plus relevée mais venait de décevoir, seulement 4e à Molières.

Barbarella Smart s'envole dans le Prix Isopani. Voir la course avec videocourse.

 

Chez les 3 ans du Prix Isopani (le 1e AQPS de l'histoire à remporter une grande course à Auteuil), nul besoin de patience infinie. Une jeune pouliche de 3 ans, Barbarella Smart né chez un nouvel éleveur-propriétaire mayennais, Pascal Berthou, et préparé par un jeune entraineur à succès installé près de Durtal, Donation de Beauregard, a pulvérisé un lot qui comportait pourtant 4 autres vainqueurs dont 3 en débutant. Barbarella Smart, bai brune dotée d'un fort modèle, qui partira en Irlande ou en Angleterre à moins que son propriétaire puisse se permettre de refuser les propositions, avait déjà impressionné son jockey Mathieu Androuin pour ses 1e pas victorieux à Sablé/Sarthe.

 

 

C'est une fille d'Hurricane Cat, plus connu dans le registre des pur-sang précoces, mis à part son gagnant de Gr.1 à Auteuil avec Extreme Cara (Prix Cambaceres). Même si la mère Maya du Frêne a gagné 3 courses dont un réclamer à Auteuil, la souche maternelle reste assez obscur, sans doute pas vraiment exploité. Le père de mère Le Pommier d'Or est resté accroché au porte-manteaux des étalons inconnus. La 2e mère n'a jamais couru et donné un seul autre produit, Fellow de Kersalic, vainqueur d'une course en cross à Nuillé/Vicoin, par l'encore plus mystérieux Prince of Peace (seulement 2 chevaux de courses nés de ses oeuvres !). La 3e mère a couru 6 fois pour autant de bulles, puis n'a donné qu'un produit. Avant...c'était avant mai 68 ! Mais l'éleveur est un homme qui y croit, à juste titre. Pascal Berthou s'est lancé tout récemment dans les galopeurs, sous le nom Saint-Martin contractée désormais en smart. Homme heureux, il a déjà gagné le concours des foals du Show AQPS du Lion d'Angers 2012. Barberella Smart a d'ailleurs participé aux concours des 2 ans en 2013 (l'édition 2014 aura lieu le 18 septembre). Lors de sa 1e interview après le succès 2012, il avait expliqué qu'il venait du trot, et qu'il avait eu un peu de chances. Quelques années plus tôt, il avait acheté un poulain parmi un lot : Ready Cash...

 

Pascal Berthou.


On en parle dans l'article