Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings
Le Lion d'Angers - le 05/09/2019
Show AQPS Ouest

Ventes de Yearlings Osarus - Bilan Jour 1 : 2 pouliches à 80.000 euros

15/09/2016 - Ventes élevages
La caravane des ventes s’est arrêtée à La Teste en ce mercredi 14 septembre 2016, première journée des ventes de yearlings Osarus. Les neufs premiers tops prices ont été en faveur des pouliches. Les filles de Le Havre et George Vancouver ont attiré l’attention. Chacune a été vendue 80.000€. La première en faveur de Broadhurst Agency et la seconde pour Liam Norris. Voir les anecdotes de cette première journée, les VIDEOS des tops prices ainsi que les PHOTOS.

VOIR LES DIFFERES ET RESULTATS COMPLETS DE LA PREMIERE JOURNEE DE LA VENTE DE YEARLINGS OSARUS DE LA TESTE

 

Si le pourcentage de vendu a régressé, à 71,62% cette année contre 78,57% l’an passé, les prix médians, moyens ainsi que le chiffre d’affaires se sont stabilisés. Légèrement retardée, la vente a débutée avec un top price, au lot 38. Cette fille de Le Havre était présentée par le jeune vendeur Charles Brière qui a lancé Fairway Consignment il y a à peine un an. Souvenez-vous, il y a plus d’un an, lors des ventes de yearlings d’Arqana en août 2015, le jeune professionnel vendait son tout premier yearling, un fils de Kendargent pour 105.000€.

 

Voir la vente du lot 38, une fille de Le Havre vendue 80.000€

 

Le lot 38 vendu 80.000€ porte un nom prémonitoir. Cette pouliche est en effet nommée Positive

 

 

Positive, le nom du lot 38, notre sujet du jour, a été élevée au Haras de la Cauvinière par Elisabeth Vidal. Sa mère Golding Star (Gold Away) était une pouliche classique en Espagne en 2007, année durant laquelle elle a réussi le doublé 1000 Guineas Espagnoles – Oaks d’Espagne. La même année en France, Golding Star s’était placée 2ème de Tashelka (2x Gr.3) dans le Prix Madame Jean Couturié (Listed). Dans sa lignée maternelle, on retrouve le jeune étalon Bathyrhon.

 

Charles Brière cherche les acheteurs de sa pouliche, le lot 38

Laurent Benoit de Broadhurst Agency, en compagnie d’Alban Chevalier du Fau, a eu le dernier mot pour Positive. La pouliche va rester à l’entrainement en France

 

Si Le Havre, le père du lot 38, est aujourd’hui un étalon confirmé, le co-top price, le lot 145, est lui issu d’un jeune étalon de première production. Les premiers produits de George Vancouver, l’un des étalons de plat de Pascal Noue au Haras de la Hêtraie, sont en effet yearlings. Hubert Honoré est l’un des nombreux éleveurs qui ont utilisé ce fils de Henrythenavigator lors de sa première saison de monte. Ce lauréat de la Breeders’ Cup Juvenile (Gr.1), placé des Gr.1 Prix Morny et Dewhurst Stakes avait sailli 95 juments en 2014 !

 

La fille de George Vancouver (lot 45) a été achetée 80.000€

Le courtier anglais Liam Norris n'a d'yeux que pour elle

 

Voilà que George Vancouver est aujourd’hui le père du co-top price de cette première journée. La pouliche encore non nommée portant le lot 145 a été achetée par Liam Norris pour 80.000€. Pour le courtier anglais, cette pouliche était la meilleure du catalogue. Elle va rester à l’entrainement en France mais son nouvel acheteur n’a pas encore d’idées fixes sur sa destination précise.

Hubert Honoré du Haras d’Omméel, l’éleveur et vendeur de la pouliche nous a précisé : « J’adore George Vancouver, il a eu une énorme réputation en course. Vous connaissez l’histoire du gros poisson ? C’est pour cela que j’ai choisi de la passer ici à Osarus. Je suis ravi que Liam soit l’acheteur, c’est un excellent juge ! La pouliche était très équilibrée. »

Ce lot 145 proposait en plus en pedigree des plus attrayants. La fille de George Vancouver est en effet la ½ sœur de Pornichet, déjà élevé par Hubert Honoré. 3ème de la Poule d’Essai des Poulains (Gr.1) sur notre sol, ce fils de Vespone entrainé par Nicolas Clément avait été acheté £425.000 à la London Sale de Goffs en juin 2014 par Gai Waterhouse. Pour cette dernière, il a remporté en mai 2015 la Doomben Cup (Gr.1) en Australie. Il s’agit de plus d’une très riche famille anciennement exploitée par Paul Hilger dans laquelle on retrouve les lauréats de Gr.1 Porlezza (Prix Maurice de Gheest), Pont Alexandre (Navan Novice Hurdle) ou encore Ponte Tresa (Gr.2) et Pontenuovo (Gr.3).

Si deux pouliches se sont battues pour l’attribution du top price à 80.000€, deux autres ont fait de même à 77.000€. Dans l’ordre chronologique, le lot 76, une autre pouliche présentée par Hubert Honoré du Haras d’Omméel, son éleveur, a été adjugée en faveur du débourreur, pré-entraineur et pinhookeur Paul Basquin du Haras de Saubouas.

 

Voir la vente du lot 76, une fille de Siyouni vendue 77.000€

 

Cette fille de Siyouni, cousine de Scalo, est le deuxième produit (vivant) de Landora. Cette dernière par Lando a été élevée par l’EARL Carel et par Franck Champion. Achetée 90.000€ yearling à Deauville par l’Agence FIPS pour le compte de Guy Pariente, Landora avait débuté victorieusement à Longchamp pour l’entrainement d’Alain de Royer-Dupré. Plus tard, en février 2014, alors qu’elle avait déjà produit un fils de Lope de Vega malheureusement mort foal, Landora a été achetée par ledit Hubert Honoré 19.000€ par l’intermédiaire de Crispin de Moubray. Dans son pedigree, on retrouve le champion américain du mile Wise Dan sous la troisième mère.

 

Ce lot 76, passera vraisembablement sur le ring à l'âge de 2 ans pour faire l'objet d'un pinhooking

 

Guy Pariente revient dans ce paragraphe puisque le propriétaire du Haras de Colleville s’est fait adjugé le lot 100, une fille d’Evasive et Marella (Desert Prince) pour 77.000€. Philippe Sogorb, en compagnie de Guillaume Vitse, a signé le bon ; il va également entrainer la sœur de Tierra Del Fuego. Guillaume Vitse nous a expliqué pourquoi le Haras de Colleville tenait a tout prix à avoir cette pouliche : «  Nous avions a cœur d’entrer dans cette souche puisque l’on retrouve Frankel sous la deuxième mère. Il y a deux ans, nous étions sous-enchérisseur sur Tierra Del Fuego ici même. En plus, elle croisera à merveille avec Kendargent. »

 

Voir la vente du lot 100, une fille d'Evasive achetée 77.000€

 

Le lot 100, une fille d'Evasive et Marella est le portrait craché de son père. Elle était présentée par le Haras de Grandcamp

Eric Lhermite du Haras de Grandcamp vient remercier Guillaume Vitse et Philippe Sogorb, les acheteurs de sa pouliche, le lot 100

 

A ce jour, Tierra Del Fuego compte une place de Listed. La représentante de Georges Mikhalides avait participé au Prix de Diane 2016 dans lequel elle s’était accidentée. Heureusement, la fille de Champs Elysées est aujourd’hui revenue à l’entrainement.

 

Le lot 82, une fille de Rajsaman vendue 58.000€

 

En cette première journée, Charles Briere (Fairway Consignment) présentait 5 lots, tous vendus dont le co-top price ainsi que le quatrième top de la journée. La fille de Rajsaman qui portait le lot 82 a été achetée 58.000€ par Marc-Antoine Berghgracht pour le propriétaire Anthony Forde. Tout comme le lot 38, le co-top price, cette pouliche a été élevée au Haras de la Cauvinière. La mère Lisselan Firefly (Monashee Mountain) comptait une victoire en Espagne à l’âge de 2 ans. Elle a d’ores et déjà produit la bonne To My Valentine (Dyhim Diamond), gagnante de Stakes aux Etats-Unis et précédemment placée du Prix du Bois (Gr.3) et du Prix de la Flèche (Listed) pour l’entrainement de Francis-Henri Graffard et la casaque de Theresa Marnane.

 

Le lot 97, une fille de Siyouni achetée 52.000€

 

Il y a encore eu bataille à 52.000€. En effet, deux autres pouliches se sont vendues à ce tarif. Les lots 97 et 127. La première est une fille de Siyouni présentée par le Haras d’Haspel. Bahen Bloodstock a eu le dernier mot. L’acheteur représentait un groupement de propriétaires franco-australiens qui possèdent déjà des chevaux à l’entrainement chez Alain de Royer-Dupré et Mikel Delzangles. Le nom de Bahen Bloodstock apparaissait pour la première fois à Osarus et l’acheteur nous a confirmé que la pouliche issue du croisement Siyouni / Linamix va rester à l’entrainement en France.

 

Le lot 127, une fille de Dabirsim, également achetée 52.000€. Le nouveau propriétaire est un syndicat anglais du nom de Middleham Racing

 

Le lot 127 a lui aussi été adjugé 52.000€ en faveur du courtier italien Federico Barberini qui venait lui aussi pour la première fois à La Teste pour les ventes Osarus. C’est Mathieu Daguzan-Garros du Haras des Granges qui présentait cette fille de l’étalon de première production Dabirsim (adoré par Federico Barberini). L’éleveur du Gers, où les chevaux sont élevés en plein air, avait acheté la mère Nelly Dean (Pivotal) 25.000€ en décembre 2010 à Darley quand la pouliche sortait de l’entrainement. Entrainée par Henri-Alex Pantall, la jument était placée mais pas encore gagnante. C’est la raison pour laquelle Mathieu Daguzan-Garros l’a conservée à l’entrainement à Beaupreau. Mais…. Nelly Dean n’était toujours pas gagnante et le patron des Granges l’a directement faite saillir.

Terminons enfin par le lot 56 ou plutôt par les bons résultats de Literato lors de cette première journée de vente. L’étalon du Haras de Montaigu, qui continue à juste titre de soutenir le cheval, était représenté par deux pouliches. Le lot 31 a été acheté 31.000€ par Christophe Ferland pour le compte des propriétaires de Cavale Dorée (lire l’article) et le lot 56 a été acheté par le Haras de Saubouas pour 48.000€. Cette dernière est la fille d’Isalou qui a déjà produit les bonnes Two Days In Paris (Authorized) et Monnlight In Paris (Literato égelement). Jean-Louis Tepper avait placé Isalou (élevée au Haras des Granges) au Haras de Montaigu en tant que poulinière après une brève carrière de course. 3ème en débutant à l’âge de 2 ans puis gagnante de son unique sortie à 3 ans chez Jean-Claude Rouget, Isalou est désormais la propriété d’Aliette Forien qui a acheté la jument. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, elle est cette année suitée d’un mâle de Literato mais n’a pas été resaillie.

 

GALERIE PHOTOS

 

Christophe Ferland signant le bon d'achat du lot 31 pour le compte de l'Ecurie Mill Reef dont quelques membres sont atablés

 Anthony Forde remercié par Nicolas de Chambure. Le propriétaire a acheté plusieurs lots lors de cette journée dont un fils de Wootton Bassett, le lot 91, pour 40.000€

Paul Basquin, acheteur notamment du lot 56, une fille de Literato vendue par Aliette Forien, toujours chic même en bottes

 

Rendez-vous ce jeudi 15 septembre pour la seconde journée des ventes de yearlings Osarus à suivre en direct sur France Sire TV


On en parle dans l'article