Aujourd'hui : Deauville
Vente de Yearlings d'Août
Demain : Ascot
Ascot August Sale
Demain : Deauville
Vente de Yearling V2
Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings

Ventes de Yearlings Osarus - Bilan Jour 2 : Encore un top pour Le Havre à 110.000 euros

16/09/2016 - Ventes élevages
Le top étalon Le Havre a une nouvelle fois fait parler de lui en étant le père du top price à 110.000€. Si les statistiques sont globalement en baisse et notamment le chiffre d’affaires, qui a connu un recul de presque 350.000€ avec plus de chevaux vendus cette année sur l’ensemble de la vente, revenons sur les anecdotes de cette seconde journée. Voir les VIDEOS des tops prices, le DIFFERE ainsi que la GALERIE PHOTOS.

VOIR LES DIFFERES ET RESULTATS COMPLETS DE LA SECONDE JOURNEE DE LA VENTE DE YEARLINGS OSARUS DE LA TESTE

 

Une équipe unie a préparé la vente de ce lot 203. Pascal Menard, une amie de longue date de Mathieu Daguzan Garros avait confié sa pouliche pour la préparation des ventes au Haras des Granges. C’est elle qui avait acheté la mère du top du jour Talwin (Alhaarth) à Goffs en novembre 2013 pour 10.000€ en association avec Pierre Talvard du Haras du Cadran alors que la jument était présentée pleine de Clodovil. Rapatriée en France, Pierre Talvard et Pascale Menard ont élevé Something Brewing (le résultat du croisement avec Clodovil) puis l’ont vendu en septembre 2015 à Con Marnane pour 20.000€ à ces mêmes ventes Osarus.

 

 

Le lot 203, une fille de Le Havre, top price de cette vacation à 110.000€

 

Un an plus tard, sa sœur par Le Havre a réalisé le top price pour 110.000€. Mais Pierre Talvard ne figure plus en tant que co-éleveur. Il a laissé sa place à Marc Dumont qui possédait une saillie du top étalon. Pascale Ménard avait quant à elle la jument.  Entre temps, Something Brewing, entrainé par Matthieu Palussière pour la casaque de Theresa Marnane, a remporté deux courses cette année à l’âge de 2 ans à Vichy et Saint-Malo et s’est également classé cinquième de Listed.

 

La photo de famille en souvenir de cette vente. De gauche à droite Pascale Ménard, co-éleveuse du top price, Sylvain Vidal qui représentait Gérard Augustin-Normand, le co-acheteur, Mathieu Daguzan Garros le vendeur, Marc Dumont le second co-éleveur, Alban Chevalier du Fau qui représentait Broadhurst Agency, le second co-acheteur et Matthieu Alex

 

Issue de la famille maternelle de Shiva, Light Shift, Main Sequence, Cloth Of Stars, Smoking Sun ou encore Magadan, Talwin a cette année pouliné d’un mâle de Masked Marvel. Pascal Menard possède des juments d’obstacle et de plat en association avec Marc Dumont.

 


La fille de Le Havre restera à l'entrainement en France

 

 

Sœur du gagnant de Gr.1 sur les claies Lethal Weapon, Talwin avait été achetée yearling 120.000€ par Shadwell. Placée à l’entrainement chez Kevin Prendergast, l’homme d’Awtaad, La Collina, Kingsfort, qui à l’âge de 83 ans entraine à Friarstown dans le comté de Kildare (relire l’article), Talwin avait pris une place de Listed à l’âge de 3 ans.

 

Le lot 276, une fille d'Intense Focus, soeur de Rich Legacy, achetée 77.000€

 

Cette vente de yearlings de La Teste Osarus 2016 s’est distinguée par l’arrivée de plusieurs nouveaux investisseurs comme Norbert Leenders. Ce dernier a signé le bon d’achat du lot 276, une fille d’Intense Focus présentée par le Haras de Montaigu. Déjà sœur du placé de Listed Burggraf, cette pouliche a profité d’un magnifique « update » dans son pedigree. Sa sœur âgée de 2 ans Rich Legacy (Holy Roman Emperor) venait en effet de signer une superbe victoire dans le Gr.2 May Hill Stakes à Doncaster le 8 septembre dernier pour l’entrainement de Ralph Beckett et sous la casaque de Qatar Racing Ltd.

 

 

Elevé par Enrico Ciampi et Eric Bec de la Motte, ce lot 276 avait été acheté 28.000€ foal par MAB Agency à Deauville l’an passé. Les deux éleveurs avaient acheté la mère Borghesa (Galileo) par l’intermédiaire de Paul Nataf pour 18.000€ aux ventes Goffs de novembre 2014 à Gestüt Ammerland. Dietrich von Boetticher avait vendu cette ½ sœur de la championne Borgia (d’où Baltic Baroness, Baltick Rock, Bermuda Reef) et du champion sur les pistes Boreal.

 

Au téléphone pendant les enchères, Norbert Leenders (ci-dessus) était avec le nouveau propriétaire de la pouliche : Hubert Cerruti de l’Ecurie Cerdeval qui a choisi la pouliche.

 

Un autre nouvel acheteur a fait son apparition sur le ring de l’hippodrome du Béquet : Federico Barberini. Cet italien a fait le choix de se porter acquéreur du lot 176, un fils de Fuissé et Sea Life (Anabaa) issu d’un croisement 100%  Haras du Quesnay qui présentait ce poulain au modèle très attrayant. Si le courtier avait acheté plusieurs lots pour Middleham Park Racing, un syndicat anglais, lors du premier jour, ce poulain défendra en revanche une autre casaque qui reste à déterminer.

 

Le lot 176, un fils de Fuisse acheté 62.000€

 

Ce poulain représentait le sixième produit de sa mère Sea Life, multiple placée de course à conditions. Cette poulinière avait donné pour son premier foal l’excellent Sea Trial, 10 victoires à ce jour et triple placé de Listed pour les casaques successives de Miguel Blancpain et Faisal Alsheikh. Cette belle vente pour un fils de Fuissé succède à son premier vainqueur de Listed obtenu cet été grâce à High Alpha, vainqueur du Critérium du Fonds Européen de l’Elevage et encore 2ème du dernier Prix des Chênes (Gr.3).

 

Vincent Rimaud du Haras du Quesnay, le vendeur du lot 176 remercie l'acheteur Federico Barberini

 

Nicolas de Watrigant s’est distingué en achetant le lot 250 pour 55.000€. Le courtier français a signé le bon d’achat en association avec Peter & Ross Doyle. Le fils de Le Havre présenté par Jean-Pierre et Guillaume Garçon du Haras de l’Hôtellerie partira à l’entrainement en Angleterre chez Richard Hannon. Une fois le marteau tombé, l’acheteur a déclaré : « Il faut faire abstraction du pedigree hormis bien sur Le Havre. Le poulain était très beau, c’est son modèle qui a pesé dans la balance. Il a tout pour devenir un vrai cheval de course. »

 

All Leo (lot 250), un fils de Le Havre acheté 55.000€. Sa soeur Alicenora avait été achetée 3.000€ à cette même vente en 2012 par Lise Hallopé et Arnaud Poirier

 

Après la vente d’une pouliche à 80.000€, le co-top price, lors du premier jour, Charles Brière de Fairway Consignment s’est une nouvelle fois distingué lors de la seconde journée. Il présentait le lot 177, un fils de Myboycharlie qui marche sur l’eau en 2016 et Seelland, une fille du regretté Linamix. Ghislain Bozo de Meridian International a déboursé 40.000€ pour ce frère de Shining Sea (Anabaa Bkue), une triple placée de Listed d’une famille du Haras de la Louvière.

C’est justement Lady O’Reilly qui a vendu notre sujet foal à l’amiable pour 15.000€ aux ventes d’élevage d’Arqana 2015. Ce dernier avait été acheté par Chauvigny Global Equine, une entreprise gérée par Sébastien Desmontils.

 

Le lot 177, un fils de Myboycharlie acheté 40.000€

 

 

GALERIE PHOTOS

Marc Béart du Haras de Laumarc ne présentait qu'un seul produit. Mais le lot 193, un fils de French Fifteen a été acheté 35.000€ par Stéphanie Nigge

La femme entraineur Gay Kelleway (au centre, coupe de champagne à la main) basée à Newmarket venait aux ventes Osarus à La Teste pour la première fois. Elle est ici remerciée par Thierry Dalla Longa du Haras de Saint-Vincent

Theresa et Con Marnane (Bansha House Stables) ont fait leurs emplettes. Le couple s'est fait adjugé 17 yearlings!

Aliette Forien et Sybille Gibson (de dos) surveillent le cour des enchères du lot 276 vendu 77.000€ mais l'acheteur Norbert Leenders est au téléphone au centre en veste rouge

Les ventes Osarus de La Teste, c'est aussi des coupes champagnes offertes aux acheteurs


On en parle dans l'article