Aujourd'hui : Cheltenham
Cheltenham April Sale
RDA Building, Canterbury Agricultural Park - le 29/04/2019
South Island Sale
Punchestown - le 02/05/2019
Punchestown Sale
Newmarket - du 02/05/2019 au 03/05/2019
Guineas Breeze-Up Sale & Horses in Training Sale
Château-Gontier - le 04/05/2019
Point to Point : la course aux clochers
Deauville - le 11/05/2019
Breeze-Up

Les portes grandes ouvertes du Haras de Colleville pour la Route des Etalons 2018

16/01/2018 - Ventes élevages
Créé il y a tout juste 10 ans, le Haras de Colleville ouvre grand ses portes pour la Route des Etalons 2018. Dans un Salon flambant neuf, l'accueil promet d'y être d'autant plus chaleureux que l'équipe de Guy Pariente propose pour la 1e fois 3 étalons pour la prochaine saison de monte : Kendargent bien sûr mais aussi Galiway et le fils du patriarche, Goken. Une saillie gratuite y sera mise en jeu et des cadeaux offerts à tous les visiteurs.

 

 

En janvier 2008, les premiers foals voyaient le jour au tout nouveau Haras de Colleville, dans les premiers bâtiments érigés sur les 68 hectares d'une ancienne ferme traditionnelle normande abritant une centaine de vaches. En l'espace de 10 ans, un temps pourtant très court à l'échelle de l'élevage, les choses ont quelque peu changé !

Et en 2018, Le Haras de Colleville prépare une opération très spéciale pour la Route des Etalons, ce week-end du samedi 20 et du dimanche 21 janvier. Le patron est connu pour être un homme pressé, mais l'efficacité et le goût du résultat n'empêche ni la chaleur humaine ni la convivialité. C'est donc cet esprit sans chichi que l'équipe de Colleville, enrichie récemment par l'arrivée d'Emilie Drouet, accueille tous les ans le public de la Route des Etalons.

Pendant 2 jours donc, le Haras de Colleville sera probablement très sollicité par les éleveurs français et européens, qui seront reçus dans un Salon d'accueil flambant neuf, et pourront participer à un tirage au sort pour gagner une saillie gratuite !

Guy Pariente
, dont on sait le goût pour l'action, a fait sortir de terre des barns, des clôtures en lice toutes neuves, un manège, un rond d'havrincourt, un marcheur et des hangars mais avec le souci permanent d'épouser le style local et la nature de cet environnement vallonné très typique du Pays d'Auge. Car la commune de Saint-Pierre-Azifs se situe sur les collines qui surplombent Deauville, à 15 minutes de la célèbre station balnéaire de Normandie. L'endroit a été choisi à dessein. Ici, avec le climat tempéré et l'air de la mer qui souffle sur un terroir limoneux, on élève des bons chevaux depuis des lustres. L'idéal reste de trouver des terres vierges de toute présence de chevaux dans leur histoire, mais ce n'est pas facile évidemment.

Guy Pariente et son fidèle 1e garçon du Haras, Guillaume Vitse, ont trouvé la perle rare non seulement avec le domaine de Colleville, mais aussi avec un autre site à 5 min, vierge de toute présence animale jusqu'alors, qui s'étend sur 35 hectares dont 25 avec vue sur mer !

Le Haras s'étend donc sur plus de 100 hectares pour abriter la 60aine de poulinière de Guy Pariente, dont plusieurs filles de Kendargent bien entendu.

En effet, Kendargent, né du croisement des 2 patriarches français Kendor et Linamix, mais parti du bas de l'échelle, s'est révélé être un étalon très améliorateur dès sa 1e production née en 2009. Rien qu'en 2017, il a donné notamment Jimmy To Times, Soleil Marin, King Bubble, Armoricaine, Canessar, Farshad, Morando. Il s'impose désormais comme l'un des étalons les plus recherchés en Europe. Selon les données fournies par Hypérion, il est leader français avec 86 victoires en 2017, dont 3 de groupes pour 8 black-type au total.

  Il est monté à un pic de 180 juments saillie en 2013, alors qu'il n'en n'avait couvert que 28 lors de sa saison initiale, en 2008. Soutenu dès ses débuts par son propriétaire, Guy Pariente, qui se lançait alors dans l'élevage avec des ambitions, Kendargent a beaucoup aidé ce dernier dans une progression assez fulgurante.

 


Galiway au Haras de Colleville.


Le nouveau salon d'accueil du Haras de Colleville.

 

 

Cette année 2018, Colleville propose donc pour la 1e fois 3 étalons. En effet, Kendargent, longtemps seul maître des lieux, a été rejoint en 2016 par Galiway, fils de Galileo avec une mère par Danehill, ce qui faisait d'ailleurs un parfait complément en terme de courant de sang. Au printemps dernier, cet élève de la famille Wertheimer a sailli 89 juments. En 2017, Guy Pariente rentrait comme étalon son 1e fils de Kendargent, Goken, confié alors au Haras de la Huderie voisin où il a sailli 93 juments. Ce double gagnant de groupe, dont le Prix du Bois (Gr.3), le premier groupe du programme français pour les 2 ans, mais aussi 3e du King's Stand Stakes (Gr.1) à Royal Ascot, a le profil du sprinter précoce mais aussi tenace car il est resté au meilleur niveau jusqu'à 4 ans.

Trois étalons, un confirmé et deux jeunes, une équipe et une structure qui regarde devant elle et souhaite partager son envie tout comme ses succès, voilà ce qui attend le public à Colleville. Il promet d'être nombreux...ce public !

 


Goken
 


Kendargent et Galiway
 


On en parle dans l'article