Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings
Le Lion d'Angers - le 05/09/2019
Show AQPS Ouest

Vente d'Août Arqana 2018 - J1 : 13,3 millions du monde entier

19/08/2018 - Ventes élevages
Américains, Irlandais, Japonais, Bahreïniens, Emiratis, Anglais, Qataris, … les acheteurs des tops prices de cette première journée de la vente de yearlings d’août 2018 sont venus du monde entier pour se procurer la crème de la crème de l’élevage européen et français. Trois pouliches issues de Galileo et d’American Pharoah ont constitués le trio des tops prices et notamment celle vendue le plus cher à 810.000€. Voir les résultats complets, les vidéos, les différés, photos et anecdotes.
Les moments forts de la première journée
 
 
La première journée de la vente d’août s’est conclue sur un sentiment d’inachevé. Aucun lots n’a atteint le million et les statistiques sont toutes en baisse par rapport à la première journée de 2017. Le chiffre d’affaires de la première journée est ainsi passé de 16.902.000€ en 2017 à 13.385.000€ cette année. Le prix moyen a suivi la tendance passant de 256.091€ à 230.776€ de même que le pourcentage de vendus de 80,49% à 71,60%. Le programme de ce dimanche 19 août sera composé entre autre deux 4 lots par Galileo et 2 autres par Dubawi … de quoi frissonner davantage.
 
 
VOIR LES RESULTATS COMPLETS DU JOUR 1

 
 
 
Le top price à 810.000€ est une fille de Galileo et de Tender Morn (VOIR LE PEDIGREE) élevée par Lynch Bages et Rhinestone Bloodstock présentée par le Haras des Capucines. Née le 9 janvier en Irlande, cette pouliche est issue d’une origine Wertheimer étant une sœur de Zantenda, Elusif et Single mais aussi une propre sœur de Kenya, un gagnant de Gr.3 à 2 ans pour Coolmore. Tender Morn, une sœur de Diableneyev, avait été vendue par les frères Wertheimer en décembre 2012 pour 300.000€ à Horse France (Robert Nataf) alors pleine de Zamindar. Ce croisement a donné le vainqueur Shadad, élevé par Barronstown Stud et acheté yearling 200.000€ pour le Cheik Mohammed Al Thani.
 
 
Voir la vente du top price à 810.000€
 
 
Le top price va partir aux Etats-Unis puisque la fille de Galileo va être entrainée par Mark Casse. Ce dernier est basé pendant l‘hiver en Floride, au printemps et à l’automne au Kentucky et durant l’été à Saratoga. L’entraineur de la championne Tepin est le frère du courtier Justin Casse qui a signé le bon. L’acheteur de la jument s’est fait connaitre à Arqana pour avoir notamment acheté il y a 2 ans un certain Gidu (Frankel), gagnante de Stakes et placé de Gr.3 pour la famille Zayat, les propriétaires d’American Pharoah. Mais Justin Casse a signalé avoir acheté la pouliche pour le compte d’un autre client américain.
 
 
Voir la vente du 2e top price à 750.000€
 
 
American Pharoah s’est fait remarqué lors de ce samedi 18 août à double titre. L’étalon de Coolmore USA gagnant de la triple couronne américaine en 2015 était représenté par ses deux uniques yearlings en vente en Europe cette année à Arqana dont le deuxième top de la journée à 750.000€. Le lot 34 (VOIR LE PEDIGREE) a été acheté par MV Magnier qui a déclaré après coup : « C'est une très belle pouliche, a commenté M.V. Magnier. Bob Baffert a dit qu'American Pharoah aurait pu être aussi bon sur le  gazon et sa mère a déjà produit une gagnante de Gr.1. Mon grand-père a fondé Ballydoyle avec des chevaux américains de dirt. C'est de là que vient Galileo. C'est de là que vient Sadler's Wells. Et nous croyons beaucoup en American Pharoah. Il pourrait vraiment faire quelque chose. Que ce soit lui ou Justify, nous pensons qu'un cheval de cette classe pourrait avoir un vrai impact sur les lignées européennes. C'est donc ce que nous souhaitons faire : avoir les meilleurs produits d'American Pharoah, les emmener à Ballydoyle et essayer d'en faire de nouveaux Norther Dancer. Scat Daddy était lui aussi un champion américain, regardez ce qu'il a été capable de faire sur le gazon en Europe. »
 
 
La fille d'American Pharoah et Shawara avant son passage sur le ring ©APRH
 
 
Présentée par le Haras d’Etreham pour le compte de Barronstown Stud, Diane et David Nagle, cette pouliche est une sœur de Shareta et de trois autres black-type. Sa mère Shawara (Barathea) avait été achetée par ses propriétaires actuels pour 550.000€ en novembre 2013 à Goffs en provenance des Aga Khan Studs. Non suitée cette année puisque la yearling est née assez tard le 8 mai 2017, Shawara est à nouveau pleine d’American Pharoah. Notons également qu’Etreham avait vendu en 2017 une sœur par Declaration of War pour 500.000€ à Mandore International.
 
La vente a démarré sur un rythme très soutenu puisque le lot 1 (VOIR LE PEDIGREE), a été acheté 600.000€ par Emmanuel de Seroux (Narvick Intl) agissant au restaurant avec son client Katsumi Yoshida de Northern Farm. Cette fille de Galileo et Naissance Royale partira au Japon pour y être entrainée. Le lot 26 (VOIR LE PEDIGREE), également présenté par l’Ecurie des Monceaux a lui aussi été adjugé 600.000€, à Oliver St Lawrence pour le compte de l’entraineur et propriétaire du Bahreïn Fawzi Nass qui était à ses côtés lors du tombé de marteau. Sabratah, la mère du poulain, a donné trois foals précédemment dont un propre frère par Frankel à l’entrainement chez André Fabre pour Godolphin qui l’avait acheté 350.000€. Cette double gagnante de Listed chez Alex Pantall pour Guy Heald est issue de la famille de Best Of The Bests. Notons que le sous enchérisseur du lot 26, Stephen Hillen, s’est ensuite fait adjuger lot 55 (VOIR LE PEDIGREE), un fils de Dark Angel et Tribune à 450.000€.
 
 
Le fils de Rock My Soul aux inspections du matin ©APRH
 
 
Anna Sunstrom de Coulonces Sales, habituée aux tops prices a vendu pour 560.000€ un fils de Camelot issu du Haras de Saint Laurent, Elisabeth Fabre. Les deux femmes ont entamé de la meilleure des façons leur nouvelle collaboration. Le poulain acheté par MV Magnier (VOIR LE PEDIGREE) est un frère du gagnant du Cheser Vase (Gr.3) 2018 Young Rascal vendu yearling 215.000€ à ces mêmes ventes d’août. Quelques heures avant la vente, Rock My Love, une tante du poulain, s’était placée 2e du Prix de la Nonette (Gr.2) pour George Strawbridge qui avait achetée cette gagnante de Gr.3 en 2017 en Allemagne pendant l’hiver. Plus tard, au lot 62, Anna Sunstrom a vendu un autre fils de Camelot pour 400.000€. Elevé par Coolmore, ce deuxième produit de la bonne Venus de Milo (VOIR LE PEDIGREE) a été acheté par Charles Gordon Watson pour le compte de Saeed Suhail, le propriétaire de Poet’s Word, le dernier gagnant des King George. Ce petit neveu d’Inchinor va être entrainé comme Poet’s Word par Sir Michael Stoute.
 
 
Ce très élégant fils de Camelot a fait tomber le marteau à 400.000€ ©APRH
 
 
L’omniprésente Ecurie des Monceaux, qui a vendu 7 des 10 tops prices de la journée, s’était fait remarquée dès la début de la vente à travers le lot 4, une fille de Lope de Vega achetée 475.000€ par Godolphin ou encore le lot 16 (VOIR LE PEDIGREE), un fils de l’étalon de première production Muhaarar et frère de Chicquita acheté 420.000€ par David Redvers pour le compte de Qatar Racing en vue d’une future carrière d’étalon. Enfin, notons qu’à 400.000€ a également été vendu le frère de Sister’s Charlie à Michel Zerolo (Oceanic). Ce lot 43 (VOIR LE PEDIGREE) portera la casaque de Peter Brant (White Birch Farm) chez Jean-Claude Rouget. Les acheteurs s’étaient déjà fait adjugé le grand frère par Siyouni en août 2017 pour 340.000€. Le poulain débutera ce mardi 21 août dans le Prix de Montaigu à Deauville.
 
 

On en parle dans l'article