Fairyhouse - du 25/09/2018 au 26/09/2018
September Yearling Sale Part 1
Fairyhouse - le 27/09/2018
September Yearling Sale Part II
Maryland - du 01/10/2018 au 02/10/2018
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 02/10/2018 au 03/10/2018
Orby Sale
Saint-Cloud - le 04/10/2018
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 04/10/2018
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 06/10/2018
Vente de l'Arc

Simon Munir et Isaac Souede arrêtent l'élevage et vendent 30 poulinières et pouliches à Arqana en décembre

11/09/2018 - Ventes élevages
Une annonce surprise et choc a secoué le monde de l'obstacle ce mardi 11 septembre, celle de la cessation d'activité d'élevage de Simon Munir et d'Isaac Souede qui ont décidé de vendre 30 juments et pouliches lors des ventes Arqana en décembre prochain dont les Gitane du Berlais, Utopie des Bordes, Ma Filleule, Une Artiste, ... 
Isaac Souede et Simon Munir ©APRH
 
 
L'aventure d'élevage de Simon Munir et Isaac Souede avait commencé sous les meilleurs auspices avec les premiers chevaux âgés de 4 ans en 2018. 4 poulains et pouliches étaient nés en 2014 et tous sont gagnants dont la black-type Raffles Sun. Les chevaux portent tous l'affixe Raffles, du nom de la chaîne d'hôtels de luxe puisque Simon Munir et Isaac Souede s'étaient rencontrés au Raffles de Singapour. Le communiqué de presse ci-dessous précise :
 
" Le mardi 11 décembre à Deauville, la dispersion de l’effectif d’élevage de Simon Munir et Isaac Souede offrira une occasion unique d’acquérir des pouliches et juments issues des meilleures souches d’obstacle. Les toutes premières générations de ce jeune élevage en plein essor comprennent les bons Raffles Sun, Raya Time et Fusil Raffles. Les produits conservés seront confiés aux meilleurs professionnels, ce qui ne manquera pas d’enrichir les pedigrees de leurs mères et sœurs.
Les 30 juments et pouliches seront présentées à l’occasion de la Vente d’Elevage par le Haras du Lieu des Champs, où elles résident.
 
 
Gitane du Berlais, lauréate de Gr.1, fera partie des juments à vendre ©Racingfotos
 
 
Parmi les juments exceptionnelles issues de la prestigieuse écurie à la casaque verte, trois sont pleines de l’extraordinaire Martaline :
  • GITANE DU BERLAIS, lauréate des Scilly Isles Novices Chase Gr.1 et de deux Groupes 3 sur les haies d’Auteuil et de Fairyhouse. Âgée de 8 ans, cette fille de Balko provient de la très belle famille de LET’S DANCE.
  • MA FILLEULE, créditée d’un rating de 162, l’une des meilleures valeurs pour une jument sur le steeple anglais ces dernières années, s’est imposée dans le Topham Trophy Gr. 3 à Aintree et a pris la deuxième place du Ryanair Trophy et de l’Ascot Chase (Grs.1). Cette fille de Turgeon et de la gagnante de Listed KADAINA est une demi-sœur de KATIOUCHA dont sont issus les très bons AUBUSSON et TRIANA DU BERLAIS.
  • UNE ARTISTE, gagnante du Fred Winter Hurdle (Gr.3) lors du Festival de Cheltenham ainsi que d’un Groupe 3 sur le steeple en Irlande. Cette AQPS de 10 ans est issue de la famille du crack SILVINIACO CONTI et du bon UCELLO CONTI.
 
D’autres gagnantes au plus haut niveau passeront sous le feu des enchères dont UTOPIE DES BORDES, lauréate du Prix Maurice Gillois Gr.1 et du Prix Jean Stern Gr.2 ainsi que d’une Listed sur les haies à Sandown. Cette fille d’Antarctique pleine de Balko est une sœur des très bonnes VICTOIRE DES BORDE, BELLE DU BERRY et QUENTA DES BORDES.
 
Pas moins de 4 juments seront présentées pleines de l’étalon tête de liste Saint des Saints parmi lesquelles LOXLADE, une fille de Sholokhov gagnante de sept courses consécutives pour l’entraînement de François Nicolle, dont une Listed sur le steeple à Enghien.
 
Au sujet de cette vente, Simon Munir a commenté : « Nous avons été très chanceux ces dernières années et connu de nombreux succès aux courses avec plusieurs de nos pouliches et juments que nous avons ensuite gardé à l’élevage. Le nombre de nos chevaux au haras et à l’entraînement a donc augmenté beaucoup plus vite que prévu. C’est pourquoi nous avons décidé de nous séparer de toutes nos juments. Ce ne fut pas un choix facile, notamment pour des juments comme Ma Filleule, Utopie des Bordes, Gitane du Berlais ou encore Une Artiste qui nous ont apporté énormément de beaux moments en piste, puis en tant que poulinières avec leurs premiers produits que nous conserverons. » "
 
 
Utopie des Bordes, autre lauréate de Gr.1

On en parle dans l'article


Commentaires

Voila ce qui arrive quand nous avons affaire à des financiers dans notre monde de PASSION, les chevaux importent peu, seul compte le FRIC
Hubert Aboilard - 11-09-2018 16:03
Ils ont des effectifs importants en France et Outre Manche et ont essayé de franchir la barrière de l'élevage avec leurs bonnes juments. Éleveurs sans sol, on peut comprendre qu'ils sont arrivés dans un système extrêmement couteux et qu'ils préfèrent se recentrer sur l'activité courses. Tous les propriétaires n'ont pas la fibre élevage et ce n'est pas qu'une histoire de fric.
Edouard - 12-09-2018 11:38
Je partage l avis d Edouard d autant que j ai la chance d en pré entrainer quelques uns ,et je peux affirmer qu ils sont patients et extremement attentifs aux soins et au bien etre de leurs chevaux.Ca,c est pas pour l argent
David - 12-09-2018 14:24

(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)