Les "sires" pur-sang du Sud-Ouest en 2022 : épisode 3, Erasmus

13/01/2022 - Zoom Etalon
Alors que la saison de monte 2022 approche à grands pas, et qu'encore de nombreux éleveurs ne savent toujours pas à quels sires envoyer leurs juments, voici l'occasion de découvrir plus en détails les étalons pur-sang qui officieront dans le Sud-Ouest cette année. Intéressons-nous aujourd'hui à Erasmus, meilleur 2 ans de sa génération en Allemagne entamant sa troisième saison au Haras des Fontaines de Thierry Abadie.

Erasmus, fin prêt à entamer sa troisième saison comme étalon, dans le Sud-Ouest, au Haras des Fontaines de Thierry Abadie

 

Aujourd'hui connu de tous les étudiants européens, le programme Erasmus ("EuRopean Action Scheme for the Mobility of University Students", ou en français "Programme d'action européen pour la mobilité des étudiants") permet à nombre de jouvencelles et jouvenceaux de voguer à travers les différents pays du "Vieux Continent" afin d'enrichir leur culture. Malheureusement atteint par la "limite d'âge" avant même la création de ce dernier, en 1987, le connu et reconnu courtier anglais Richard Venn a donc dû se débrouiller par lui-même afin de visiter l'Irlande, l'Espagne, la France, ou encore l'Allemagne.

 

"The Stallion Man" Richard Venn, responsable de l'arrivée en France d'Erasmus, ici aux côtés de son associée, Paola Beacco: la classe à l'anglaise conjuguée avec le charme à la française ! (© Sabine Lösch)

 

Autant de voyages qui, couplés à sa connaissance pointue de l'univers hippique, lui ont permis, au fil des années, de devenir "THE" spécialiste du marché des étalons en Europe. Ce qui explique pourquoi bien des étalonniers de l'Hexagone n'hésitent pas à solliciter ce dernier, afin qu'il les aide à dénicher et faire arriver chez eux un entier beau, bon et bien né pour lui faire débuter ou poursuivre sa carrière de reproducteur. Comme Thierry Abadie qui, grâce donc à l'intervention de "The Stallion Man", a pu accueillir au sein de son Haras des Fontaines, situé à l'Est de Tarbes (Hautes-Pyrénées) un certain.. . Erasmus, qui a débuté chez lui comme étalon en 2020.

 

Thierry Abadie, en tête, animateur du Haras des Fontaines, du côté de Tarbes (Hautes-Pyrénées), où est stationné Erasmus

 

Représentant de l'élevage et de la casaque du Gestüt Röttgen, véritable référence dans le paysage hippique outre-Rhin, et entraîné par Markus Klug, Erasmus n'aura, en tout et pour tout, participé qu'à deux courses, au très jeune âge de 2 ans. Mais cela a néanmoins été suffisant pour dévoiler au grand public la grande classe dont il était pourvu. En effet, après avoir débuté proprement sur le mile de Düsseldorf, sur lequel il s'était classé deuxième, au mois d'août 2017, Erasmus a ensuite fait grosse impression dans le Preis des Winterfavoriten (Gr.3) de Cologne, associé à Adrie de Vries, avec qui il s'est imposé par plus de huit longueurs, qui plus est face à des chevaux ayant répété à haut-niveau par la suite, comme Salve del Rio (3e Oppenheim Union-Rennen, Gr.2) et Ancient Spirit (German 2.000 Guineas, Gr.2 et Oettingen-Renen, Gr.2).

 

Erasmus, lors de sa victoire dans le Preis des Winterfavoriten (Gr.3) de Cologne, en 2017

 

Une épreuve, considérée comme la meilleure course pour mâles de 2 ans en Allemagne et remportée par le passé par d'excellents compétiteurs de la trempe de Lando (1992), Lavirco (1995) et autre Manduro (2004), qui aura été la dernière apparition publique d'Erasmus, avant son entrée au haras, il y a maintenant 2 ans. Très beau physiquement, toisant 1m66 au garrot, il est devenu le premier fils de Reliable Man, gagnant du Prix du Jockey-Club (Gr.1) en 2011, à devenir étalon en France. Gris comme son père, il a pour mère la bonne Enora, sortie lauréate de l'édition 2010 du Preis der Diana (Gr.1), et est également un neveu de plusieurs bons performeurs outre-Rhin, comme le multiple gagnant de Gr.2 et Gr.3 mais aussi placé de Gr.1 Egerton (2e Grosser Preis von Baden et Preis von Europa, ndlr), Ephraim (Oleander-Rennen, Gr.3) ainsi que les gagnants de Listed Ephigenie (Preis der Hans Bock Inneneinrichtungen) et Ernesto (Altano-Rennen).

 

Livawood Pontadour, pouliche Anglo-Arabe par Erasmus et Easywood Pontadour (gagnante en plat et soeur des champions Woodhasa de Bordes et Hasawood de Bordes), née en 2021 à l'Élevage de Pontadour de Marie & François Maillot

 

Ayant sailli une cinquantaine de juments au cours de ses deux premières saisons de monte, et toujours affiché au prix de 1.900€ la saillie en 2022, Erasmus verra ses premiers produits passer sur le ring des ventes cette année, en attendant - avec impatience - 2023 et ses premiers partants en compétition. En espérant qu'ils parviennent à faire au moins aussi bien que lui, en France... comme ailleurs !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Les "sires" pur-sang du Sud-Ouest en 2022: épisode 2, Imperial Monarch

Alors que la saison de monte 2022 approche à grands pas, et qu'encore de nombreux éleveurs ne savent toujours pas à quels sires envoyer leurs juments, voici l'occasion de découvrir plus en détails les étalons pur-sang qui officieront dans le Sud-Ouest cette année. Intéressons-nous aujourd'hui à Imperial Monarch, un fils de Galileo au profil très intéressant pour l'obstacle ayant rejoint depuis cette année le Haras des Jac de Jacques Grandchamp des Raux.

Les "sires" pur-sang du Sud-Ouest en 2022 : épisode 1, Fas

Alors que la saison de monte 2022 approche à grands pas, et qu'encore de nombreux éleveurs ne savent toujours pas à quels sires envoyer leurs juments, voici l'occasion de découvrir plus en détails les étalons pur-sang qui officieront dans le Sud-Ouest cette année. Intéressons-nous aujourd'hui au top-sprinter Fas, premier fils de l'exceptionnel Fastnet Rock à faire la monte en France, au Haras de Saint-Vincent de Thierry Dalla Longa.

Cotai Glory sacré meilleur étalon de 1ere production européen, un nouveau coup de génie signé Tally Ho

La famille O’Callaghan, les propriétaires de Tally Ho Stud en Irlande, avaient vu Mehmas battre un record en produisant 55 gagnants lors de sa première production. Cette saison, c’est Cotai Glory qui trône tout en haut de ce classement. Cet alezan grand spécialiste du sprint, proposé au tarif très accessible de 6 000€ lors de sa première saison de monte, a produit 35 vainqueurs et 8 black types parmi ses 2 ans.