Dernière génération de Galileo : naissance d'un propre frère de Battle Of Marengo

01/04/2022 - Actualités
Etalon stationné à l'élevage du Fruitier dans le Centre-Est, Battle Of Marengo est un fils du légendaire Galileo, qui s'est éteint en juillet dernier. L'ultime génération de l'étalon de tous les records est en train de naître et Anna Karenina vient de pouliner d'un propre frère de Battle Of Marengo. 

Le roi Galileo voit sa dernière génération naître ce printemps 

 

Etalon briseur de records par excellence, et détenant notamment celui du nombre de gagnants de Gr.1 individuels (93), Galileo est disparu en juillet dernier. Ce décès a tourné la page d'une success-story incroyable pour le champion de Coolmore, qui laisse forcément un héritage conséquent, et aura marqué l'histoire des courses en général. Il reste encore quelques générations à retrouver en piste pour lui donner l'occasion de glaner de nouveaux titres de gloire, et notamment l'ultime, qui est peu à peu en train de naitre dans les prairies. 

 

Battle Of Marengo avec son étalonnier Hubert Alamartine 

 

Et cette dernière génération, si convoitée et observée par les spécialistes, contient désormais le propre frère d'un étalon stationné en France : Battle Of Marengo. Triple gagnant de groupe dont 2 préparatoires au Derby d'Epsom, dont il a conclu au 4e rang, cet excellent compétiteur avait démarré la monte en Irlande à Ballyhane Stud. Il a ensuite été recruté par Mathieu Daguzan-Garros au Haras des Granges en 2019, et y a passé 2 saisons, avant de se déplacer dans le Centre-Est à l'élevage du Fruitier (Hubert Alamartine). Entre temps, il a sorti beaucoup de vainqueurs dans les deux disciplines et sur toutes distances, dont la gagnante de listed sur le mile Bridge Battlango

 

Anna Karenina avec son foal de Galileo, propre frère de Battle Of Marengo 

 

Sa mère Anna Karenina a produit 5 vainqueurs avec Galileo, dont 3 black-types, et a donc été logiquement représentée au roi des étalons, lors de sa dernière saison de monte. Le résultat est un mâle né il y a quelques jours, qui est donc un propre frère de Battle Of Marengo. Il est aussi le frangin de l'atypique Man Of Peace, qui après une seule sortie sans succès en Irlande, s'est envolé pour le Kazakhstan. Il y a remporté le St Leger, et s'est également classé 2e d'un Gr.1 local. Véritable attraction, le jeune frère de tout ce beau monde a encore quelques années avant de marcher dans les pas de ses aînés...mais on le suivra avec attention !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Gleneagles le sire de Coolmore sur la montante, sacré meilleur étalon de 3e génération européen

Champion en piste à 2 et 3 ans, Gleneagles a réussi le difficile doublé guinées anglaises et irlandaise pour l’entraînement d’Aidan O’Brien. Remarquablement bien né, ce fils de Galileo et neveu du crack Giant’s Causeway était rentré étalon chez Coolmore en grande pompe à l’âge de 4 ans. Gleneagles est aujourd’hui le leader chez les étalons de 3e génération au nombre de gagnant, et compte pas moins de 29 chevaux black type.

Les Yorkshire Oaks pour Snowfall : risque de tempête de neige cet automne à ParisLongchamp !

Désinvolte lauréate de chacune de ses trois sorties avant ce jeudi cette année, notamment dans les Oaks d'Epsom (Gr.1) ainsi que dans les Irish Oaks (Gr.1), Snowfall a réalisé l'exploit de remporter dans la foulée les Yorkshire Oaks (Gr.1) à York, la représentante Coolmore, issue du croisement entre Deep Impact et d'une mère par Galileo, posant ainsi ses jalons en vue du prochain Prix de l'Arc de Triomphe (Gr.1), à ParisLongchamp.