À la découverte de la nouvelle garde du Haras des #Granges

06/07/2021 - Focus Elevage
À l'origine de plusieurs gagnants de Gr.1, aussi bien en plat qu'en obstacle, comme Shamalgan, Torrestrella ou plus récemment Edinson, le Haras des Granges est une véritable institution dans le paysage hippique du Sud-Ouest dont la relève, née cette année dans les prés verdoyants de Touget, dans le Gers, vous est présentée ci-dessous en compagnie du maître des lieux, Mathieu Daguzan-Garros.

Le patron du Haras des Granges, Mathieu Daguzan-Garros, plus vert et frais que jamais, apprenant à sa jeune garde comment poser devant l'objectif

 

Parmi les hauts-lieux du bien vivre et de l'extrême convivialité à la française, notamment réputé pour la richesse de sa gastronomie, le Gers est également l'endroit où sont nés et ont grandi de nombreux personnages hauts en couleur et au caractère bien trempé, dont la renomée s'étend par-delà les frontières de la Gascogne. Parmi eux, D'Artagnan, dont les traits et les mémoires ont servi d'inspiration à Alexandre Dumas pour l'écriture de ses "Trois Mousquetaires". Mais aussi le chef cuisinier doublement étoilé Michel Sarran, le chef d'entreprise et grand éleveur-propriétaire de chevaux de courses français Jean-Luc Lagardère, notre actuel Premier Ministre, Jean Castex, le jeune et talentueux demi de mêlée Antoine Dupont. Et ... Mathieu Daguzan-Garros.

 

Qu'il fait bon vivre dans les prés du Haras des Granges, à Touget, en pleine campagne gersoise

 

En effet, celui qui incarne la quatrième génération de Daguzan-Garros à élever au Haras des Granges, du côté de Touget, s'est distingué au gré des saisons de par sa faculté à faire naître et élever des chevaux capables de se distinguer à haut niveau. En France comme ailleurs, et aussi bien en plat qu'en obstacle. Citons par exemple Torrestrella, élevée pour le compte de Francis Montauban et lauréate en 2004 de la Poule d'Essai des Pouliches (Gr.1), l'étalon Shamalgan, vainqueur notamment du Premio Vittorio di Capua (Gr.1) en Italie et de l'Oettingen-Rennen (Gr.2) en Allemagne au cours de sa carrière sportive, la belle Golden Park, gagnante à 3 ans du Prix de Chambly (Gr.3) sur la Butte Mortemart d'Auteuil ou encore Edinson, vainqueur en février dernier de la Gran Corsa Siepi Nazionale (Gr.1) de Pise, en Italie.

 

Shamalgan, l'un des fers de lance du Haras des Granges, avec sur son dos Ioritz Mendizabal, autre légende du Sud-Ouest (© APRH)

 

Créé à l'origine pour produire des chevaux pour l'armée (la remonte, ndlr), et toujours très attaché à celle d'Anglo-Arabes, étant notamment à l'origine de Thirassia (Grand Steeple-Chase des 4 ans Anglo-Arabes), Fira (Grand Prix des Pouliches à 12.5% et Coupe des Anglo-Arabes – Grande Course de Haies des 3 ans) et autre Santo Rini (Champion Suprême du Grand Show Anglo 2020, Prix de Valmy), le Haras des Granges s'étend aujourd’hui sur une bonne centaine d'hectares, et propose une gamme complète de prestations, allant de l'élevage jusqu'au repos en passant par la préparation aux ventes et l'étalonnage, stationnant en son sein trois jeunes sires prometteurs : Johnny Barnes, Earnshaw et Taareef. Un établissement qui est fier de vous présenter sa nouvelle garde, sous un franc soleil gersois, avec Mathieu Daguzan-Garros en chef d’orchestre et ses jeunes et sémillantes employées/stagiaires pour battre la mesure. Musique !
 

PLUS DE PHOTOS ET D'INFOS SUR LA JUMENTERIE DU HARAS DES GRANGES EN CLIQUANT ICI

 

Démarrons les hostilités avec cette fille de City Light et Carnet de Bal, une soeur de Mar Adentro (2e Prix du Petit-Couvert et 3e Prix de l'Abbaye de Longchamp, Gr.1) à qui l'on doit également le très honnête Anima Rock (2e Critérium du Bequet, L.).

 

Place maintenant à cette autre pouliche, fille de Wootton Bassett et Chalnetta, connue pour avoir notamment remporté le Derby du Midi (L.) et s'être classé deuxième des Prix de Royallieu (Gr.2), de Malleret (Gr.2) et deux fois de celui de Pomone (Gr.2) sous la férule de Christophe Ferland.

 

Autre produit de Wootton Bassett, ce très chic mâle de Venecia Style, une lauréate du Prix de La Flèche (L.) ayant pour frère un certain Flemensfirth, un vainqueur en France du Prix Lupin (Gr.1) et en Italie du Premio Roma (Gr.1) comptant aujourd'hui parmi les meilleurs étalons d'obstacle de toute l'Europe.

 

Au tour à présent de cette fille de Johnny Barnes et de la gagnante en plat Salamanque, une soeur de Cheikeljack (Prix Djebel, Gr.3) et nièce des non moins doués Quest For Honor (Prix Greffulhe, Gr.2) et autre Astrologie (Prix de Thiberville, L. et Prix Liancourt, L.).

 

Dans le registre des mâles, voici ce très chic fils de Torondao et Belletriste, une soeur du bon Vin Chaud (Prix Millkom, L.) et nièce des excellents Mutbaahij (Awesome Again Stakes, Gr.1) et Lily Of The Valley (Prix de l'Opéra, Gr.1).

 

Retour chez les pouliches, avec cette femelle de Battle Of Marengo et Tour Magic, une soeur de Tornada (Prix Christian de Tredern, L. et Prix Gaston Branere, L.) et Tourwell (Prix Achille Fould, L.), et fille de Tourmaline (2e Finot des Pouliches, L.).

 

Terminons avec nos coups de coeur, à commencer par ce splendide fils de Sioux Nation et Top Chain, petite-fille d'Evening Time (Flame of Tara Stakes, L. et Sweet Mimosa Stakes, L.) et nièce de Penny Pepper (Ballyogan Stkaes, Gr.3), Art Power (Lacken Stakes, Gr.3) et Morning Frost (Prix Ronde de Nuit, L.)...

 

 

... et enfin ce superbe mâle de Battle Of Marengo et Thera, faisant de ce p'tit bonhomme un frère d'excellents Anglo-Arabes de courses comme Thirassia (Grand Steeple-Chase des 4 ans Anglo-Arabes), Fira (Grand Prix des Pouliches à 12.5% et Coupe des Anglo-Arabes – Grande Course de Haies des 3 ans) et autre Santo Rini (Champion Suprême du Grand Show Anglo 2020, Prix de Valmy).


On en parle dans l'article

Voir aussi...

La nouvelle garde du Haras des Embruns, à cheval entre courses hippiques et concours de saut d'obstacles

Ouvert depuis 2009 et niché en plein coeur du bocage nantais, en Loire-Atlantique, le Haras des Embruns de Marie Illegems est à l'origine de bien des vainqueurs en plat comme en obstacle, dont parmi eux Punch Nantais et Zarkareva, mais élève aussi, à titre personnel ou pour le compte de clients extérieurs, quelques chevaux de saut d'obstacles, dont la jeune garde née cette année vous est présentée en photos ci-dessous.

À la rencontre de la nouvelle garde du Haras de #Couëly

Niché à deux pas de la frontière avec le Morbihan, sur la commune de Guenrouët, en Loire-Atlantique, le Haras de Couëly est une jeune structure créée et animée par Hubert O’Delant élevant pur-sang et AQPS à vocation obstacle, d'où est originaire l’estimé Huflower, aujourd’hui à l’entraînement chez Paul Nicholls, et où ont vu le jour en 2021 6 foals, 4 femelles et 2 mâles, que nous vous proposons de découvrir ci-dessous.