Alain du Breil pour For Fun: les juments l'attendent déjà !

13/06/2020 - Actualités
Gagnant de son 1er Gr.1 dans le prix Alain du Breil pour Guillaume Macaire et Benoit Gabeur, For Fun a signé à l'encre indélébile son contrat d'entrée au Haras. Ce fils de la formidable poulinière Funny Féerie deviendrait alors le 1er fils étalon de Motivator, qui connaît une seconde jeunesse avec les résultats de sa progéniture sur les obstacles. 

For Fun remporte le prix Alain du Breil à la lutte face à James Du Berlais (APRH)

 

Mais où diable étaient passés les acheteurs lors de la vente de yearlings d'octobre 2017 lorsque For Fun a foulé le ring d'ARQANA ? Ce jour-là, un nombre incalculable de rêveurs avaient la possibilité d'acquérir un frère de deux gagnants de Gr.1, issu d'une belle origine obstacle, par Motivator. Certes, l'étalon du Haras du Quesnay n'était pas à l'époque ce qui se faisait de plus commercial, et pourtant...Un homme est passé par là, et a signé le bulletin pour 12 000 € pour le compte du docteur Benoit Gabeur. Cet homme, c'est le génie Guillaume Macaire, et 3 ans plus tard, notre ami For Fun, encore entier, remporte son 1er Gr.1 dans le prix Alain du Breil (Gr.1), certes dans une édition peu relevée, et à Compiègne, mais tout de même, un Gr.1 c'est un Gr.1...il fallait avoir des couilles, c'est le cas de le dire ! 

 

 

 

Guillaume Macaire, qui remporte là son 29e Gr.1, a le chic pour sortir de futurs étalons, et pas des moindres. Kapgarde, Saint des Saints, Balko, Kap Rock, Jeu St-Eloi, Goliath du Berlais...et maintenant For Fun. A l'époque des premiers cités, il n'était pas chose commune de faire rentrer au Haras des sauteurs, mais le temps a donné raison à ces choix, et aujourd'hui, on constate une recrudescence de jeunes sauteurs pourvus de leurs attributs, dont l'entourage rêve de gagner à haut niveau, pour l'envoyer au Haras. Ainsi, les Beaumec de Houelle, Nirvana du Berlais, Goliath du Berlais, Clovis du Berlais, Castle du Berlais, ont tous performé en obstacle avant de rentrer étalon ces dernières années. La mode est relancée, mais For Fun apparaît tout de même comme un cas bien différent. En effet, en plus d'être indemne du sang de Cadoudal et Garde Royale, For Fun est un fils de Motivator, un gagnant de Derby qui a donné une crack en plat, Trêve, et qui s'affirme aujourd'hui sur les obstacles. 

Motivator, un étalon de retour sur le grand devant de la scène

 

Issu de la toute première génération du champion Montjeu, Motivator a été assez précoce pour gagner le Racing Post Trophy, un 1600m qui est tout de même réputé pour être un test de tenue pour les futurs chevaux de Derby d'Epsom. Le graal des courses et de l'élevage n'a pas échappé à Motivator à 3 ans, sacré meilleur classique de sa génération. Au Haras, Motivator est devenu au fil des années une bonne référence et a produit 2 pouliches de Gr.1 en plat, parmi lesquelles l'inoubliable Trêve, double gagnante de l'Arc. Malgré les grands succès de Trêve, Motivator était un peu en perte vitesse, jusqu'à ce que, en digne fils de Montjeu, ses produits réussissent à haut niveau en obstacle. Son fils Pentland Hills a ouvert le bal au niveau Gr.1 l'an dernier à Cheltenham, suivi par For Fun en France. Les éleveurs d'obstacle ne s'y sont pas trompés et lui délèguent de plus en plus de bonnes juments. Jusqu'ici, aucun de ses fils n'avait le profil d'un étalon, à part For Fun. Ce dernier, comme Trêve, a été élevé par le Haras du Quesnay de la famille Head, qui stationne le père, et Funny Féerie, la mère, une sacrée poulinière. 

 

Fuissé, le frère de For Fun, avait gagné Gr.1 en plat, tout comme son autre frangin Full of Gold. (APRH)

 

Fille de Sillery, issue d'une toute belle famille d'obstacle, Funny Féerie a brillé sur la Butte Mortemart, avec 2 succès de listed Pourtant, c'est en plat qu'elle avait surtout brillé jusqu'ici, avec 2 gagnants de Gr.1, Full Of Gold et Fuissé. Le premier a gagné le Critérium de Saint-Cloud et fait la monte au Haras du Grand Chesnaie, tandis que Fuissé, 2e du Jockey Club de Le Havre et gagnant du Moulin de Longchamp, est désormais en Irlande. Acheté pour l'obstacle, son meilleur cheval à ce jour est pourtant un pur sprinteur, le dénommé Tour To Paris qui vient de gagner le Gros Chêne sur 1000m à Deauville ! Démontrant la versatilité de la famille, For Fun est aujourd'ui gagnant de Gr.1 en obstacle, une performance de haut vol pour une poulinière, car elles sont sans doute peu à avoir sorti des gagnants au plus haut niveau dans les deux disciplines. Un fameux exemple est Zarkasha, qui nous a gratifiés de la grande Zarkava, et de Zarkandar, lui aussi vainqueur de multiples Gr.1, mais en haies. Funny Féerie a aujourd'hui une 2 ans par Anodin, et a été saillie cette année par....Motivator, alors qu'elle a tout de même 25 ans !

 

Débourré par Eric Aubrée au Haras de la Placière, For Fun a été un sauteur précoce, gagnant dès sa 2e sortie dans la discipline du prix des Benjamins à Compiègne. Amené à Auteuil contre les bons, il a remporté le prix Stanley (listed), qui lui offrait déjà une potentielle place au haras. Malgré tout, For Fun n'avait pas encore remporté de Groupes, même s'il avait plusieurs très bonnes places à son actif à ce niveau, dont une 3e place dans le Cambacérès (Gr.1). Le poulain avait l'avantage de connaître Compiègne, ce qui lui a permis de dominer James du Berlais, le frère de Goliath. Kevin Nabet s'offre un beau Gr.1 pour Guillaume Macaire, qui lui a fait confiance sur ce tout bon cheval car Bertrand Lestrade a quitté les rangs. Après un déconfinement timide, le génie de Royan reprend en ce moment le cours de ses succès, et il pourra compter à l'automne sur For Fun, mais aussi sur Galleo Conti, un 4 ans annoncé comme le chef de file de sa génération depuis longtemps, mais a connu des soucis de santé. For Fun n'a lui jamais flanché, et gagné une belle place au Haras... Reste  à savoir où ? 

J

Kevin Nabet, l'homme du jour à Compiègne ! (APRH)


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Evénements

Barbara Guenet nous fait vivre la course de trot attelé pour galopeurs à Royan

La plus titrée des femmes jockeys de l'histoire en obstacle et en plat, Nathalie Desoutter a ajouté une victoire au trot attelé à son palmarès exceptionnel. Elle a battu Philippe Peltier, David Cottin, Adrien Fouchet et d'autres dans la course réservée aux galopeurs, le 31 juillet à Royan La Palmyre, devant la caméra de Barbara Guenet. Cadreuse et monteuse, en plus d'être une vedette des courses d'amateurs et aussi chanteuse, Barbara vous propose ainsi la vidéo qu'elle a réalisée de A à Z.