Prix Jacques de Vienne: l'association Dehez/Trinquet au firmament avec Hollée !

27/11/2020 - Actualités
Cela fait quelques temps que l'association entre Sylvain Dehez et la famille Trinquet frappe fort. Ce grand renouveau pour les éleveurs nivernais, avec un entraîneur en verve, a atteint son apogée aujourd'hui dans le prix Jacques de Vienne, avec la victoire de Hollee. Cette fille du mal-aimé Fuissé remporte le classique des AQPS, elle qui est issue d'une des plus vieilles souches Trinquet. 

Hollée, la nouvelle championne des AQPS "made in" Dehez/Trinquet ! (APRH)

 

Des bovins, des brebis, et des chevaux ! Marc et Olivier Trinquet, père et fils, ont vécu un moment intense depuis chez eux, à Verneuil, juste à côté de Cercy La Tour. C'est là-bas qu'est née et a grandi Hollée, la grande gagnante du prix Jacques de Vienne, le graal pour les AQPS de 3 ans. Les terres de Marc et Olivier Trinquet sont bien particulières. Traversée par la rivière l'Aron, une grande prairie accueille un troupeau entier de chevaux, mêlés aux bovins. En cas de grosse chaleur, ce petit monde se baigne. L'élevage Trinquet, c'est au naturel, dans de grands espaces, là où tout a commencé finalement. 

 

 

Longtemps, on a parlé de la grande époque des Trinquet, celle où les chevaux étaient entraînés en majorité par François Doumen. Les AQPS Trinquet ont connu la gloire à Cheltenham à l'époque des mousquetaires, avec des chevaux comme L'Ami, Kelami, ou encore Impek. Finalement, cette grande époque n'est plus un souvenir lointain, car après un passage à vide, les élèves de Marc et Olivier reviennent en pleine lumière ces deux dernières années. Ce grand renouveau est intimement lié à la rencontre au Chaser Day avec un ex grand jockey, Sylvain Dehez, qui était alors un tout jeune entraîneur. La majorité de l'effectif est désormais entraîné à Maisons-Laffitte, et exploité sous les couleurs familiales. Il a fallu repartir et investir à l'entraînement face au manque d'acheteurs.

 

Marc et Olivier Trinquet 

 

Malgré cela, les Trinquet ont compté sur leurs plus vieilles familles, qui repartent pleine peau. L'association Dehez/Trinquet en 2020, c'est Houx Gris, Filovent ou encore Gulip. Les résultats à l'étranger ont aussi apporté de belles promesses, avec Fred et Faivoir, des 5 ans prometteurs. Bref, c'est une nouvelle ère pour les Trinquet, qui ont remporté avec Hollée leur premier Gr.1 "officiel". Ils avaient en effet déjà élevé des vainqueurs de prix de Craon et Jacques de Vienne, qui n'étaient pas reconnus comme "black-types" à l'époque. C'est aussi un 1er Gr.1 pour Sylvain Dehez, dont l'écurie marche sur l'eau cet automne. Le professionnel mansonnien fait sa meilleure année depuis l'installation, avec des gagnants en obstacle, en plat avec des 2 ans, et des AQPS. Multidisciplinaire, il s'impose vraiment dans le paysage français, qui le connaissait bien-sûr comme jockey, notamment de Mid Dancer. Cette victoire doit lui faire d'autant plus plaisir qu'Hollée porte la casaque de sa compagne Véronique Devaux, un fidèle soutien au quotidien, très impliquée dans la vie de l'écurie et de ses propriétaires.

 

 

Véronique Devaux et Sylvain Dehez en famille, et avec Olivier Trinquet, juste après la première victoire de Hollée. (APRH)

 

Les Trinquet ont une, si ce n'est la plus grande jumenterie AQPS de France, avec plus de 40 poulinières, toutes issues de souches maison à quelque chose près. On peut remonter très loin, puisque c'est André Trinquet, l'arrière-grand père d'Olivier, qui avait débuté l'aventure. Noisete, la mère de Hollée, n'a pas vu ses premiers produits courir outre-Manche. Gagnante en plat pour Gérard Paul Levy, elle a même terminé placée en steeple sur feu l'hippodrome de Chalons en Champagne. Son frère Duky, était assez fameux, pour une raison tout à fait amusante. Vendu au ministère de la Défense pour faire le circuit des courses militaires, il s'était révélé au-dessus du lot dans cette catégorie, et avait fini par gagner le Grand Steeple de Deauville sous la selle de Jess Parize. Il était encore entraîné sous le nom de l'Ecole Militaire d'Equitation de Fontainebleau ! Dernier produit de sa mère Payse, Noisete est une petite jument qui ne paye pas de mine, mais qui a donné une pouliche hors du commun avec Hollée, qui avait laissé une forte impression lors de sa victoire à Fontainebleau, avant de quelque peu décevoir son entourage à Parilly dans le prix du Tremblay, derrière Hillary, qu'elle a battue à la lutte aujourd'hui, sous la selle d'un éternel Sébastien Maillot, qui fait une excellente année à 46 ans. 

 

Une toute jeune Hollée sous l'oeil d'Olivier Trinquet, en 2017 

 

 Hollée met à l'honneur un étalon mal aimé en France, Fuissé. Grand miler, 2e du Jockey Club de Le Havre, le cheval de la famille Head n'a pas connu le succès que l'on lui prédisait au Haras, et a fait 2 années à Cercy en 2016 et 2017, avant d'être exporté en Irlande à Longford House Stud. Ils avaient en même temps accueilli Air Chief Marshall, parti depuis, ainsi que Rajsaman deux ans après. Hollée fait partie de son avant dernière génération française, car il reste seulement 4 produits âgés de 2 ans déclarés. Fuissé, très éclectique, a été en vue cette année avec le sprinter Tour to Paris, mais aussi Beauté Promise et Halexandre Môme à Auteuil. La lignée de Fuissé aura d'autres occasions de s'illustrer en France, avec For Fun, son frère par Motivator, qui débutera en 2021 au Haras de la Hêtraie. Très fidèles à Cercy La Tour, les Trinquet ont eu deux femelles de Fuissé en 2017, Hollée, et aussi une certaine Hismabelle, qui n'a pas encore été à l'entraînement, mais est la soeur du bon Fred. Quant à Noisete, elle a depuis eu une 2 ans par Rail Link, ainsi qu'un yearling et une foal par Free Port Lux

 

Fuissé connaît un destin tourmenté au Haras, mais revient un peu sur le devant de la scène en 2020 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Ventes & Shows

Vente d'Automne ARQANA: Houx Gris, une bonne raison de "Trinquet" !

La vente de chevaux à l'entraînement d'Automne à ARQANA a évidemment vu le marché de l'obstacle s'imposer. S'il y a eu beaucoup de rachats, nous pouvons toujours compter sur Highflyer Bloodstock et J.P Mc Manus pour s'offrir les futurs cracks de Cheltenham. Ainsi, l'AQPS Houx Gris, élevé par la famille Trinquet, a fait afficher 200 000. Le fils de Gris de Gris, présenté par Jean Marie Callier, rejoindra les boxes de Paul Nicholls.