Farouk d'Alène, la belle souche Couteaudier offre un 1er groupe à Racinger

28/12/2020 - Actualités
Récemment arrivé au Haras du Grand Chesnaie pour la saison 2021, l'étalon Racinger s'offre un 1er groupe en obstacle grâce à Farouk d'Alène en Irlande. Ce cheval acheté très cher suite à une victoire de Point to Point et entraîné par Gordon Elliott a grandi dans la Nièvre chez Louis et Florence Couteaudier, et provient de la souche familiale magique de Quennevières, jument de base de leur élevage. 

Racinger obtient un premier groupe amplement mérité !

 

 

 Grand voyageur, Racinger a connu plusieurs haras français depuis ses débuts en 2010, à la suite d'une grande carrière chez Freddy Head. "Lièvre" du champion miler Tamayuz, il a réussi à se faire son propre nom grâce à sa tenacité et sa classe en remportant 4 groupes sur le mile, le dernier à 6 ans dans le prix Quincey (Gr.3), mais également le prix du Muguet devant Turtle Bowl. Il a débuté étalon au Haras National du Lion d'Angers, mais a aussi connu le Sud-Ouest à Gélos, puis la Bretagne à Corlay, le Centre-Est à Cercy La Tour, puis La Manche au Haras de Vains d'Adrien Delaroque. 

Il a connu un vrai renouveau là-bas, avec près de 70 juments saillies en 2019, à la faveur des bons résultats de son fils Celtior, attachant gris gagnant de listed à Auteuil. Après une nouvelle bonne saison en 2020, il va faire la monte au Haras du Grand Chesnaie chez Franck Lamy et Christophe Berthelot en 2021, au tarif de 1800 €, une somme très abordable quand on sait que les irlandais et anglais apprécient sa production, et qu'il est déjà confirmé en obstacle. Il manquait à Racinger un gagnant de groupe, et c'est désormais chose faite avec Farouk d'Alène, un 5 ans entraîné par Gordon Elliott en Irlande, qui est très chuchoté depuis longtemps. 

 

 

 

 

En 2014, lors de la conception de Farouk d'Alene, Racinger faisait la monte à Cercy-La-Tour et a donc été utilisé par Louis et Florence Couteaudier. Installés à Fours tout près du Haras, Louis Couteaudier exploite le suffixe "d'Alène", un nom bien connu résultant d'une longue tradition familiale, et de la réussite d'une seule souche, celle de la jument Quennevières. Née en 1916 en Saône et Loire, elle a été achetée à 4 ans par l'arrière-grand-père François Mathé (qui eut ensuite un homonyme célèbre...). Toute cette souche a été gardée par la famille Couteaudier jusqu'à Louis, qui représente la 4e génération d'éleveurs ! Quasiment toutes les juments actuelles de l'élevage descendent de Quennevières, et du coup tous les bons chevaux maison comme Val D'Alène, multiple gagnant de groupe à Auteuil et 2e d'un Grand Steeple, mais aussi Triolo d'Alène, gagnant de Gr.3 en Angleterre ou encore Divine d'Alène, gagnante des Guilledines (Gr.3 AQPS) sous la coupe de Gabriel Leenders.

 

Farouk d'Alene après son succès de Gr.2 à Limerick

 

Farouk d'Alene est lui un fils de Mascotte d'Alène, une Ragmar n'ayant jamais couru, ayant eu son premier produit en 2005, puis le second en 2013 ! Très dure à exploiter à l'élevage, elle n'a à ce jour que 3 produits qui ont couru, Farouk d'Alène étant le seul à avoir gagné... Cela suffisait pour faire un gagnant de groupe ! Elle est aujourd'hui pleine de Rail Link, qui comme Racinger en son temps a fait la route de Cercy à Vains, chez Adrien Delaroque. 

 

Farouk d'Alene au concours de Décize 2015, présenté par Louis Couteaudier et sa fille Hélène 

 

Passé foal et yearling au concours de Décize, Farouk d'Alene n'y a pas été classé, et n'y a pas trouvé preneur. Acheté à 2 ans pour partir en Irlande, il est passé 3 fois sur un ring de vente, étant racheté 15 000 € à 2 ans, puis acquis 34 000 £ à Goffs à 3 ans par Monbeg Stables (Donnchadh Doyle), des spécialistes du Point to Point. Vainqueur dans la discipline à 4 ans, il a été ensuite revendu 260 000£ à la Cheltenham Sale à Michael O'Leary (Gigginstown House Stud) qui l'a placé chez Gordon Elliott. Etincelant vainqueur de ses 2 premières sorties dans des bumpers, il a confirmé en haies, avant de ne conclure que 4e d'un Gr.3. Aujourd'hui à Limerick, il s'est montré courageux pour gagner son Gr.2 devant un autre "Fr" nommé Vanillier, élevé lui dans la Sarthe au Haras des Marais d'Isabelle et Nicolas Simon. Farouk d'Alène est engagé dans 3 Gr.1 à Cheltenham, et offre un coup de projecteur bénéfique sur Racinger, qui peut remercier la vieille souche Couteaudier... qui finit toujours par refaire parler d'elle ! 

 

Louis, Florence et Hélène Couteaudier, une famille d'éleveurs aux anges !

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...