Rêves de cracks... au Haras de Vains

28/08/2020 - Focus Elevage
Connu pour sa station de monte, le Haras de Vains élève également quelques sujets pur-sangs et AQPS. Petit tour dans les prés du sud Manche pour découvrir la nouvelle génération, dont un produit sera présenté au Show AQPS de l’Ouest, le 17 septembre. Suivez-nous… 

 Rail Link, nouvel étalon du Haras de Vains en 2021

 

Cette année, outre l’arrivé de Rail Link comme nouvel étalon pour la saison prochaine, 5 poulains sont nés dans les prairies d’Adrien Delaroque, en lisière de la baie du Mont-Saint-Michel. Les naissances sont au nombre de 3 femelles, dont 2 AQPS et 2 mâles (1 AQPS).

 
 
Mâle par Racinger & Fresca Has

 

 On débute ce tour de prés par un mâle de Racinger et Fresca Has, sœur de Fracafigura Has (lauréate du Grand Steeple des 4 ans de Cagnes-sur-Mer), provenant d’une souche de la famille Gallot. Le 3ème produit à étoffer la famille de cette poulinière, à naître en 2021, sera un Nirvana du Berlais.

 

 Femelle AQPS par Clovis du Berlais & Gamine de Luxe

 

1er produit de Gamine de Luxe, cette pouliche, par Clovis du Berlais, sera présentée, tout en étant à vendre ou à louer, lors du Show AQPS du 17 septembre prochain, sur l’hippodrome du Lion-d’Angers.  Sa mère, Gamine de Luxe, n’a pas couru, et descend des bons éléments qu’ont été Quel Esprit (lauréat du Hennessy Gold Cup, R. 1, 3ème de la Punchestown Gold Cup, Gr.1), Bête à Bon Dieu (placée des Prix Jacques de Vienne, Gr. 1 AQPS et du Bourbonnais, Gr. 2 AQPS), et Dame de Montmartre (placée du Grand des AQPS, Gr. 1, et de l’Union des AQPS du Centre-Est). Cette année, Gamine de Luxe est pleine de Racinger.

 

 2 autres foals sont à découvrir sur la page élevage du haras, alors, n'héistez pas  à cliquer ici pour parcourir la jumenterie du Haras de Vains...


Voir aussi...