48 h de l'Obstacle : décryptage des Prix Bournosienne et Congress

10/11/2022 - Actualités
En amont du Grand Prix d’Automne (Gr.1), la réunion du samedi 12 novembre à Auteuil accueille deux autres Groupes réservés aux 3 ans, le Prix Bournosienne (Gr.2) et le Prix Congress (Grs.2) : le premier sur les haies, le deuxième sur le steeple. En partenariat avec l’étalon Voiladenuo.

Vivement ce week-end pour du grand spectacle sur la butte Mortemart ! © APRH

 
 
Prévu à 13 h 40, le Haras d’Etreham - Prix Magalen Bryant (Prix Bournosienne) (Gr.2) a réuni 11 pouliches de 3 ans sur les haies. La hiérarchie est fragile tout comme dans le Prix Congress (Gr.2), où il n’y a pas de concurrent qui se détache réellement des autres. Ils seront neuf poulains de 3 ans à s’élancer à 15 h 32 dans ce tournoi, qui leur donnera l’occasion de franchir pour la première fois la rivière des tribunes !
 
 
 
Haras d’Etreham - Prix Magalen Bryant (Prix Bournosienne) - Gr.2
 
Un peu plus de trois mois après le décès de Magalen Bryant, Hawaï du Berlais (Martaline) avait rendu le plus beau des hommages à sa propriétaire en triomphant dans l’épreuve qui lui était dédiée, le Haras d’Etreham - Prix Magalen Bryant (Prix Bournosienne). Cette année, la célèbre casaque sera à nouveau bien représentée grâce à Angela du Berlais (Great Pretender). Cette pensionnaire de David Cottin vient d’ouvrir son palmarès facilement dans le Prix Magne (Gr.3) devant la gagnante du Prix Sagan (Gr.3) Villa Rica (Cokoriko), My Kalissy (Coastal Path) et Étoile du Berlais (Great Pretender), qu’elle va retrouver samedi.
 
 Hawaï du Berlais, gagnante de l’édition précédente @ APRH
 
 
Patrice Quinton est également bien armé avec l’invaincue Dreammy Bell (Masterstroke), qui n’a pas manqué ses débuts à Auteuil dans le Prix de Chambly (Gr.3). Pas revue depuis, elle peut profiter de sa fraîcheur pour soigner ses statistiques. François Nicolle présente deux concurrentes : Namour Has (Doctor Dino), gagnante du Prix Pelat (L.) et nettement battue dans le Prix de Chambly, et Jazzy Senam (Jeu St Eloi), nouvelle venue à ce niveau après une rentrée victorieuse dans le Prix de Nantes. Jazzy Senam battait de peu en dernier lieu Garde de Burge (Kapgarde), qui sera à surveiller de près elle aussi dans ce Gr.2.
 
Angela du Berlais, pour un nouvel hommage à Magalen Bryant ? © APRH
 
 
Prix Congress - Gr.2
 
La succession du regretté Latino des Isles (Martaline) est tout aussi ouverte dans le Prix Congress, d’autant que la dernière préparatoire remportée par Jereviendrai (Fly with Me), le Prix Noiro (L.), ne nous a pas appris grand-chose. Ce jour-là, Speed Emile (Estejo) et Bon Conseil (Balko), respectivement vainqueurs des Prix Weather Permitting et Kargal, avaient chuté à l’oxer, et Prince Chop (Vale of York) s’était retrouvé hors course pour ses débuts en steeple suite à une énorme faute à la plage d’Auteuil. Il faudra les reprendre samedi sans oublier Okkido (Martaline) et Castellet (Recorder), qui ont conclu deuxième et troisième du Noiro, et Lou Fast (Rajsaman), deuxième lors de sa seule sortie dans la spécialité à Auteuil.
 
 
Le regretté Latino des Isles © APRH
 
 
Attention également aux deux concurrents qui vont débuter en steeple directement dans ce Prix Congress, Goliath du Rheu (Castle du Berlais) et Juntos Ganamos (Martaline). Présenté par François Nicolle, Goliath du Rheu a montré de la classe sur les haies en s’imposant par dix longueurs à Compiègne au printemps. Dernièrement, il s’est classé troisième du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr.2). Quant à Juntos Ganamos, entraîné comme Prince Chop par David Cottin, il a débuté par une proche deuxième place dans le Prix Isopani avant de chuter à la première haie du Prix Lusignan, dont il était le favori.
 
Jereviendrai, vainqueur d’un Prix Noiro (L.) aux multiples rebondissements © APRH
 
 

Voir aussi...

Hôtesse du Chênet, pour les reines Besnouin-Bryant et le roi Rolland du Bournosienne

Magnifique gagnante du Prix Bournosienne (Gr.2), sponsorisé par le Haras d'Etreham, ce dimanche à Auteuil, Hotêsse du Chênet a fait aussi bien que sa cousine, Viviane Royale, lauréate en 2012, déjà pour l'élevage de Marie-Laure Besnuoin, la casaque de Magalen Bryant et l'entraînement de Marcel Rolland, souvent à l'honneur dans l'épreuve reine des femelles de 3 ans en obstacle. En partenariat avec l'étalon Gemix.