Peso di Legno, un beau cadeau de No√ęl sign√© Masked Marvel

27/12/2023 - Anglo Actualités générales
Auteur de bons débuts dans la discipline de l'obstacle, Peso di Legno a fait plus que les confirmer en s'adjugeant "tête et corde" le Prix de Soumoulou ce lundi 25 décembre, sur les haies paloises. Il en profite ainsi pour mettre une nouvelle fois à l'honneur la casaque ainsi que l'élevage de la famille Montauban, l'entrainement de Didier Guillemin, ainsi que son père, l'excellent Masked Marvel, dont il est le seul produit Anglo-Arabe à ce jour. 

Peso di Legno et Betrand Lestrade, bien entourés après leur sacre dans le Prix de Soumoulou le 25 décembre dernier, à Pau (© Twitter Hippodrome de Pau)

 

Brillant vainqueur à 3 ans du St Leger (Gr.1) de Doncaster, sous la férule de John Gosden, Masked Marvel est aujourd'hui l'objet de bien des convoitises en qualité d'étalon. Car depuis ses débuts au haras, en 2015, l'un des sires du Haras d'Etreham, stationné depuis 2019 au Haras de la Tuilerie, n'a en effet de cesse de s'affirmer dans ce registre, emmené notamment par les succès à haut niveau de produits comme Sel Jem (Grand Steeple-Chase de Paris, Gr.1), Teahupoo (2x Hatton's Grace Hurdle, Gr.1) et autre La Danza (Prix Journaliste, Gr.3). Autant de belles performances lui valant le droit aujourd'hui de figurer parmi les tout meilleurs reproducteurs d'obstacle de la scène européenne. Auteur d'un excellent mois de décembre, aussi bien en France que de l'autre côté de la Manche, c'est dans le registre des Anglo-Arabes que Masked Marvel s'est distingué ce lundi 25 décembre, jour de Noël, au travers de son unique produit Anglo-Arabe, Peso di Legno, qui a brillamment remporté le Prix de Soumoulou, sur les haies paloises.

 

Masked Marvel, le père de Peso di Legno, une valeur sûre chez les étalons d'obstacle européens

 

Associé à Bertrand Lestrade, comme lors de ses débuts toulousains, dans le Prix des Catalans, dont il avait conclu troisième, Peso di Legno s'est rapidement porté aux commandes de l'épreuve, et ainsi pu imposer son rythme à l'ensemble de ses rivaux. Menacé par Kobe de la Brunie (Masterofthehorse) dans le tournant final, ce représentant de Mme Francis Montauban, entrainé par Didier Guillemin, a remis un bon coup d'accélérateur sitôt l'entrée de la dernière ligne droite pour repartir au nez et à la barbe de ce dernier, et ainsi s'imposer en net vainqueur. Kobe de la Brunie a donc conclu deuxième, quatre longueurs plus loin, et Khiva de Lagarde (Gentlewave), compagne d'entrainement du lauréat, troisième, encore trois longueurs et demie plus en retrait.

 

 

Plus que la casaque de Mme Francis Montauban, Peso di Legno en défend aussi l'élevage, dans lequel Théa Delègue-Montauban et Maya Lola Delègue-Montauban sont également associées. Il est le septième produit de la matrone France du Pecos, le premier par Masked Marvel. Né et élevée au Haras du Pecos, dans le Gers, puis vendue au Dr. Yves Fremiot, France du Pecos est devenue en effet une poulinière de tout premier plan, après avoir dévoilé beaucoup de qualité en piste, comme l'attestent ses victoires décrochées dans le Grand Prix des Anglo-Arabes, le Grand National à 12.5% ou encore dans le Prix de la Fédération. Sur ses six produits en âge de courir, quatre ont réussi à passer au moins une fois le poteau en tête, en plat et/ou en obstacle. Parmi eux, l'un des plus grands champions Anglo-Arabes de ces dernières années, Paban de France, qui était ressorti vainqueur de dix de ses onzes sorties publiques (notamment de la Poule d'Essai, du Prix du Ministère de l'Agriculture, de l'Omnium et du Grand National à 12.5%, ndlr), déjà pour l'assocation famille Montauban/Didier Guillemin.

 

France du Pecos, la mère de Peso di Legno, une ancienne championne des pistes devenue poulinière à succès

 

Frère d'une 2 ans par Kamsin, prénommée Pyrenees, ainsi que d'une weanling par Don Magno, baptisée Grande Aquitaine, Peso di Legno confirme ainsi ses bons débuts en obstacle, et épingle ainsi un deuxième succès à son palmarès, après celui décroché en plat, début mai, dans le Prix Charles de Chaisemartin (Classic II), à Dax. De bon augure, à trois semaines du rendez-vous le plus important de cette génération cet hiver: la Coupe des Anglo-Arabes - Grande Courses de Haies des 4 Ans.

 

On en parle dans l'article

Voir aussi...