Grand National à 37.5%: Air de Music, une valse de Haute-Vienne, composée par Patrick Mirablon

19/11/2020 - Anglo-Arabie
Contrariée par un souci de santé l'ayant écartée des pistes pendant plus de deux mois, Air de Music est parvenue à revenir au top de sa forme pour la plus belle épreuve chez les Anglo-Arabes à 37.5%, le Grand National de Toulouse, duquel la fille de Frisson du Pécos en est ressortie victorieuse, à la plus grande joie de son éleveur, Patrick Mirablon, installé sur la commune de Saint-Yriex-La-Perche, dans la Haute-Vienne.

Air de Music et Guillaume Guedj-Gay, vainqueurs hier soir de ce Grand National des Anglo-Arabes à 37.5% de Toulouse

 

Si la ville de Vienne, en Autriche, a longtemps été considérée comme la capitale mondiale de la musique, ayant abrité en son sein nombre de grands compositeurs de renommée mondiale, comme MozartBeethoven ou encore Johann Strauss "père" et Johann Strauss "le jeune" - célèbres pour leurs valses à travers le monde, ndlr-, la Haute-Vienne regorge elle aussi de moult talents et prodiges insoupconnés dans l'art d'élever des chevaux de courses. En effet, cet haut-lieu de l'élevage d'Anglo-Arabes en France, situé au nord-est de la région Nouvelle-Aquitaine, a été plus que dignement représenté ce mercredi par l'une de ses virtuoses: Air de Music. Une fille de Frisson du Pécos âgée de 5 ans, élevée par Patrick Mirablonsur la commune de Saint-Yriex-La-Perche, et auteure d'une époustouflante partition à l'issue de son récital dans le Grand National des Anglo-Arabes à 37.5% de Toulouse.

 

Patrick Mirablon, un éleveur heureux, à la tête de Petite Robe Noire, sacrée Championne Suprême du Grand Show Anglo en 2018

 

Rapidement pointée en milieu de peloton, bien calée le long de la corde, la représentante de Mme Michel Thomas et Yannick Boutin s'est vue contrainte de rétrogader à l'arrière-garde au bout de la ligne d'en face, avant de pouvoir se faufiler dans un trou de souris pour pouvoir enfin s'exprimer. Dès lors, la pensionnaire de Xavier Thomas-Demeaulte a très bien répondu aux sollicitations de son jockey, Guillaume Guedj-Gay, tout au long de la ligne droite, se livrant à un formidable mano a mano avec Frisson Bleue (Frisson du Pécos), duquel elle ressortira victorieuse... non sans pencher sous l'effet de la cravache de son partenaire. Un mouvement qui aura d'ailleurs fait l'objet d'une enquête sitôt après l'arrivée de la course, mais finalement sans conséquence aucune sur le classement final: Air de Music s'impose donc dans ce Grand National des Anglo-Arabes à 37.5%, juste devant Frisson Bleue, une nouvelle fois irréprochable, tandis que la petite mais diablement vaillante Firenze du Pécos (Frisson du Pécos) termine bien pour s'octroyer le second et dernier accessit, non loin des deux premiers.

 

Air de Music, dans la bonne foulée pour remporter le Grand National des Anglo-Arabes à 37.5%

 

Une épreuve considérée comme l'un des grands temps forts de l'Anglo-Arabie française chaque année, marquée en 2020 du sceau de Frisson du Pécos, l'étalon du Haras de Pau-Gelos, également vainqueur de ce Grand National à 37.5% en 2011, étant à l'origine de quatre des cinq premiers de cette course cette année. Mais également de celui de Patrick Mirablon, l'éleveur d'Air de Music, à la tête d'une petite structure d'élevage située sur la commune de Saint-Yriex-La-Perche, dans la Haute-Vienne. En effet, l'Élevage de la Rochette de ce dernier, créé en 2012 seulement, n'est situé qu'à deux pas de celui de la famille Steiner, voisins de Patrick Mirablon, et à l'origine de l'une des plus belles souche de chevaux de courses Anglo-Arabes de l'Histoire: celle des "du Lac(VOIR OU REVOIR L'ARTICLE SUR LA GRANDE SOUCHE DES DU LAC).

Une souche 100% limougeaude à laquelle appartient Jolie Music du Lac, la mère d'Air de Music elle-même issue de la matrone Jolie Perle du Lac, ayant terminé deuxième du Prix de Sélection de La Teste et troisième du Grand Prix des Pouliches à 37.5% en plus de deux autres victoires en course sous la férule de Thierry de Laurière. Une fille de Dan Music, cédée par Antoine Steiner à Patrick Mirablon alors qu'elle était suitée de son premier foal, qui s'est ensuite pleinement révélée au haras, puisque quatre de ses cinq premiers produits -uniquement des femelles- ont réussi à faire parler d'elles aussi bien sur les terrains de concours que sur les verts écrins des hippodromes.

 

Air de Music, alors âgée de 2 ans, lors du Grand Show Anglo 2017

 

En effet, la première, Perlissima du Lac, a terminé troisième de la section des femelles à 37.5% lors du Grand Show Anglo de  2016, avant de passer le poteau en tête à quatre reprises pour l'entraînement de Thomas Fourcy, notamment deux fois dans le Prix Pierre Vergez de Bordeaux en plus d'une deuxième place dans le Critérium des Landes de Mont-de-Marsan. Troisième produit de Jolie Music du Lac, Aredienne s'est elle classée  quatrième de cette même section des femelles à 37.5% en 2018, avant de terminer bonne troisième l'an dernier du Grand Prix des Pouliches à 37.5% de Tarbes. Si Sonate Aredienne n'a pu faire aussi bien que ses grandes soeurs lors du Grand Show Anglo de l'an dernier, et devrait faire ses grands débuts en compétition en 2021, sa petite soeur par Hasawood de BordesMuse Aredienne, a fait plus que la "venger" cette année, étant couronnée meilleure femelle à 37.5%, meilleur 2 ans à 37.5%, et meilleure femelle du Grand Show Anglo 2020, étant seulement battue pour le titre de champion suprême par Santo Rini, présenté par le Haras des Granges.

 

Muse Arédienne, petite soeur d'Air de Music, lors de son passage au Grand Show Anglo 2020

 

Une manifestation que ne raterait pour rien au monde Patrick Mirablon chaque année, confiant ses pensionnaires aux bons soins de son alter ego limougeaud, Jean-Charles Escalé, pour les préparer et les présenter sur le ring, et à laquelle avait pris part Air de Music en 2017, terminant alors deuxième de sa catégorie des femelles à 37.5%. Après s'être classée à deux reprises sur la deuxième du marche du podium à ses débuts à 4 ans, tout d'abord sur la fibrée paloise puis sur l'hebre bordelaise à l'occasion du Prix Pierre Vergez, Air de Music est revenue encore plus forte à l'âge de 5 ans, s'imposant d'emblée dans le Prix Dunamisette à Tarbes début juin avant d'enchaîner par un autre succès dans le Prix Farceur VIII, sur l'hippodrome de Pompadour. "Seulement" quatrième pour sa sortie suivante, toujours sur ce même hippodrome corrézien, à l'occasion de la Coupe des Anglo-Arabes à 37.5%, la représentante de Mme Michel Thomas et Yannick Boutin s'est vue contrainte d'être écartée de la compétition pendant plus de deux mois à la suite d'un petit problème de santé, entâchant sa préparation au Grand National à 37.5%, duquel elle n'avait pu faire mieux que neuvième l'an dernier, dans une course alors remportée par son ancienne compagne d'entraînement, la championne Couleur Fauve. Une autre grande jument de courses ayant porté haut les couleurs de l'Anglo-Arabie française, notamment grâce au travail d'orfevre orchestré par son metteur au point, Xavier Thomas-Demeaulte, et toute son équipe de Mont-de-Marsan.

 

Patrick Mirablon a de quoi avoir le point serré: à la tête d'une toute jeune structure d'élevage, le voilà déjà sacré dans l'une des épreuves reines de l'Anglo-Arabie française, le Grand National à 37.5% de Toulouse

 

Une équipe travailleuse et soudée qui est parvenue à ramener Air de Music au top de sa forme, sa sixième place dans le Prix Caroline de Freycinet à Tarbes dernièrement, ayant certainement servi de tremplin à l'élève de Patrick Mirablon en vue de la "belle", le Grand National à 37.5%, que Xavier Thomas-Demeaulte remporte pour la quatrième année consécutive comme entraîneur, après le triplé historique de la grande Couleur Fauve en 2017, 2018 et 2019, et pour la sixième fois depuis 2010, en comptant les succès de Woodhasa de Bordes en 2012 et Furie en 2013. Un véritable métronome, dont les partitions ne contiennent que très peu de fausses notes, au plus grand bonheur de Patrick Mirablon, "compositeur" en devenir, dont les prochaines "valses arédiennes" seront à écouter avec la plus grande attention.

 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Anglo-Arabie

Foofighters et l'Anjou à l'honneur dans le Steeple-Chase National des Anglo-Arabes

Dans une forme étincelante depuis le mois d'octobre avec déjà une deuxième place et deux victoires ensemble, Emmanuel de Waresquiel et Donatien Sourdeau de Beauregard en ont remporté une troisième ce mercredi 11 novembre, grâce à Foofighters, impressionnant vainqueur du Steeple-Chase National des Anglo-Arabes de Compiègne, et qui apporte une première victoire à l'Anjou dans cette épreuve depuis 2005.

Anglo-Arabie

Genmoss, fin du Tome 1 - Chapitre 15 : place au Tome 2 à présent !

Auteure d'une carrière sportive tout bonnement exceptionnelle, avec 15 victoires acquises en autant de sorties, la reine des Anglo-Arabes Genmoss a mis un terme à celle-ci de la plus belle des manières en remportant brillamment le Grand National à 12.5% de Toulouse, et ce juste avant d'entamer une nouvelle carrière de poulinière, sur la terre de son enfance, au Haras du Bosquet de Véronique Laborde et Bruno Thierry.

Anglo-Arabie

Domino du Raynal, le "Grey Risk" payant de Sébastien Constant

Écarté des pistes durant plus d'un an et demi, Domino du Raynal n'a pas manqué sa réapparition ce dimanche, en s'imposant très plaisamment sur le parcours de cross de Mont-de-Marsan. Un fils de Grey Risk élevé par l'E.A.R.L du Raynal de Sébastien Constant, l'un des artisans de l'arrivée du fils de Kendor comme étalon, à Aurillac, en 2009, ensuite très plébiscité par les éleveurs locaux, notamment d'Anglo-Arabes.   

Anglo-Arabie

Guns'nroses et le Prix de Bonnefoy, une tradition familiale

Deuxième ici-même à Toulouse derrière la "note" Gusty Pontadour dernièrement, Guns'nroses est parvenu à débloquer son compteur de victoires ce samedi en faisant sien le Prix Bonnefoy, à Toulouse. Une course dont les deux dernières éditions ont été remportées par Foofighters et Exfan des Sixties, les frères de Guns'nroses, élevés eux aussi par Emmanuel de Waresquiel et entraînés par Donatien Sourdeau de Beauregard.

Evénements

La grande Journée des Ministères de Tarbes à suivre en Facebook Live le 25/10

Un dimanche de grand sport s'annonce ce week end, avec l'incontournable journée des Ministères de Tarbes, composée de sept courses de haut-vol, réunissant chacune les meilleurs éléments mâles et femelles de l'Anglo-Arabie française actuelle, et notamment la reine Genmoss, en passe d'un historique 14ème succès d'affilée. Un événement à ne surtout pas manquer, et à vivre en direct sur Facebook tout au long de la journée !