Tournée des étalons du Grand Ouest (10/13): Haras du Grand Chesnaie

13/01/2021 - Film d'étalon
Grande station d'étalons tenue par Frank Lamy et Christophe Berthelot en Mayenne, le Haras du Grand Chesnaie accueille 4 reproducteurs en 2021. Découvrez en vidéos Racinger, récent père de son 1er vainqueur de groupe, le fils de Galileo The Anvil, Robin Du Nord, un neveu de Robin des Champs par Voix du Nord, et American Devil, qui s'affirme en plat comme en obstacle. 

 

 

Station historique de l'Ouest de la France, placée entre le Lion d'Angers et Château Gontier, le Haras du Grand Chesnaie a été repris depuis plus de 10 ans par Christophe Berthelot et Frank Lamy, deux associés qui ont perpétré la tradition d'une cour d'étalons variée, qui a déjà accueilli un cheval populaire comme Ballingarry. Aujourd'hui, le Haras du Grand Chesnaie mise sur 4 profils bien différents, dans la continuité avec American Devil et The Anvil, et la nouveauté avec le confirmé Racinger et le jeune et prometteur Robin du Nord. 

 

 

 

Racinger est arrivé au bon moment au Grand Chesnaie, car il vient de sortir son premier gagnant de groupe en Irlande, grâce à Farouk d'Alène, un jeune cheval estimé par Gordon Elliott, gagnant de Gr.2 et en course pour les Gr.1 de Cheltenham. Auparavant, Racinger était déjà très confirmé, et apprécié commercialement par les irlandais et anglais. Fils de Spectrum, frère de Corre Caminos et Recital, il fut lui-même un excellent miler chez Freddy Head. On luit doit aussi le bien connu Celtior ou encore Eragon de Chanay. Il revient dans l'Ouest, où il avait démarré en tant qu'étalon, après 2 saisons au Haras de Vains où il a été très populaire avec 70 juments saillies en 2019. Il fera la monte au tarif ultra-compétitif de 1800 €. 

 

 

 

 

American Devil, l'un des rares fils d'American Post en France, fut un très bon flyer, gagnant de listed à 2 ans puis de groupe avec l'âge. Ses premières générations ont dévoilé de la qualité dans les deux disciplines du galop, emmenées par le très bon Lupo Nero, gagnant du prix Tantième (listed) à l'Automne. Il a aussi su faire de bons sauteurs comme Gamalco. Dôté d'un physique impressionnant, "l'étalon noir" appartient à un nouveau groupe de propriétaires, bien décidés à le soutenir comme il se doit. Ses générations à venir comporteront assurément de plus en plus de sauteurs, et un dresseur comme David Lumet apprécie beaucoup cet étalon, qui a tout l'avenir devant lui ! Il fera la monte à 2500 € en 2021. 

 

 

 Enfin, The Anvil attend ses premiers 2 ans en piste en 2021. Fils du génial Galileo, il appartient à la grande souche Abdullah de Martaline, Coastal Path et Beat Hollow, des étalons référence en obstacle. On retrouve aussi dans son pédigréee des bons sauteurs comme Allmankind (double vainqueur de Gr.1 en haies et steeple) et Matfog (Grand Steeple de Compiègne Gr.2). Lui-même s'est placé de groupe en plat à 2 et 3 ans, et a gagné un bon maiden sur 2100m. Ses premiers produits ont satisfait les éleveurs, et il montre déjà du sérieux au travail. Il fera la monte à 3000 € en 2021. 

 

  

 Galerie photos 

 


Franck Lamy

 

Racinger

 

 

 

Robin du Nord 

 

 

 

American Devil 

 

 

 

The Anvil 

 

 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Actualités

Farouk d'Alène, la belle souche Couteaudier offre un 1er groupe à Racinger

Récemment arrivé au Haras du Grand Chesnaie pour la saison 2021, l'étalon Racinger s'offre un 1er groupe en obstacle grâce à Farouk d'Alène en Irlande. Ce cheval acheté très cher suite à une victoire de Point to Point et entraîné par Gordon Elliott a grandi dans la Nièvre chez Louis et Florence Couteaudier, et provient de la souche familiale magique de Quennevières, jument de base de leur élevage.