Rêves de cracks chez...Béatrice Nicco !

25/06/2020 - Focus Elevage
Professionnelle connue et reconnue dans le débourrage/pré-entraînement, Béatrice Nicco est à l'origine des Vézelay, Vinga, Cépage, et brille cette année avec la petite championne Ebonite. A côté, son élevage, situé au même endroit que l'écurie à Paray Le Frésil, commence à s'illustrer. Elle nous présente cette année 2 foals et 2 yearlings AQPS, prêts à suivre les traces des cracks "faits maison". 

 

Beatrice Nicco avec Flinter Sacré, le frère de Sprinter Sacré qu'elle avait vendu à JP MacManus à ARQANA. Il a gagné cette année en Angleterre.

 

Travailleuse de l'ombre, mais acharnée, Béatrice Nicco est une pièce maîtresse des courses du Centre-Est, puisqu'elle débourre et pré-entraîne pour de nombreux éleveurs locaux, et a déjà fabriqué de nombreux champions. Les grands noms auxquels on pense sont Vézelay, et bien-sûr la grande Vinga, star du cross qui a réalisé le doublé Anjou Loire Challenge/Grand Cross de Craon en 2016. Vinga a été élevée par Jacques Cyprès, qui confie à Béatrice quasiment toutes ses jeunes pousses. Ainsi, la jument qui fait l'actualité, la crack Ebonite, a elle-aussi fait ses classes à Paray Le Frésil à l'écurie Nicco. C'est aussi le cas de Flinter Sacré, le frère de Sprinter Sacré, qui a été vendu par l'écurie à ARQANA, et qui compte bien marcher sur les traces de son aîné Outre-Manche. 

 

Bella Conti, l'une des poulinières de Béatrice, avec sa foal de l'année.

 

A côté du débourrage/pré-entraînement, Béatrice Nicco a commencé à développer une petite activité d'élevage, qui s'est mise en évidence cette année avec 2 pouliches de 4 ans, Galante de Ferbet et Golden Klass, qui ont gagné leurs courses. L'affixe "Klass" est associé aux élèves maison, avec des poulinières exploitées en association, notamment avec Jacques Cyprès. Ainsi, Béatrice a désormais Provence, la mère du bon Fogo de Chao, double gagnant et placé de listed à Auteuil. Cette année, nous nous focaliserons sur les AQPS de l'élevage, avec 2 foals et 2 yearlings, qui grandissent à côté des écuries où ils seront plus tard formés pour tenter de marcher sur les traces d'Ebonite et de tous les autres....

 

Honneur aux filles avec cette pouliche de Rob Roy et Bella Conti. Cette poulinière issue de l'élevage Joubert est la cousine des bons Ut de Sivola (Juvenile Hurdle Gr.3, 2e de Gr.1) et Task Force Sivola.

 

Et voici sa grande soeur Jolie Klass, une yearling par Coastal Path.

 

Ce mâle de Karaktar est le premier produit de D'une Ville Klass. Gagnante d'une course plate, elle est une fille de la très bonne Expoville (double placée de listed à Auteuil), et une soeur de 8 vainqueurs dont la placé de Gr.1 Vaniteux, et la vaillante Nashkille (8 vict.). 

 

Jubilée Klass est le dernier produit en date de Provence (3e prix Sytaj Gr.3), et donc la soeur de Fogo de Chao ( 2 vict. à Auteuil et 3e du prix Bayonnet listed). Cette pouliche de Gris de Gris est également une nièce du 2e de Grand Steeple Kamillo. 


Voir aussi...

Découvertes

La preuve par 9 au Haras de Cercy en 2020 !

Après avoir à nouveau affiché le plus plus grand nombre de juments saillies (730) pour un haras de galop en France en 2019, Le Haras de Cercy et son équipe de 8 personnes présentent la cour riche de 9 étalons pour la saison 2020. Les nouveaux Pour Moi et Ivanhowé y rejoignent la nouvelle star Cokoriko, Rocco d'Or pour la 2ème année consécutive. Vous pouvez admirer le physique de Tunis, qui s'est transformé, et retrouver le bien connu Rail Link, accompagné d'Elliptique, Jeu St Eloi, Free Port Lux et Karaktar.  

Mercato des étalons

Rob Roy, Legolas et Crossharbour changent tous de haras pour 2019

Le mercato des étalons n’est pas terminé et pour cause, trois étalons ont trouvé une nouvelle maison pour la saison de monte 2019. Il y a de la mutation sur les fronts de l’est de l’ouest. C’est ainsi que Rob Roy rejoint It’s Gino et Indomito au Haras de Rosières en Meurthe-et-Moselle ; Legolas est arrivé en Côte d’Or à l’élevage Tek et Crossharbour est arrivé au Haras de la Haye Pesnel dans la Manche.